Pirates ? Non. Défenseurs du climat !

Le 19 septembre, les autorités russes ont abordé l'Arctic Sunrise de manière totalement illégale. Le bateau a été remorqué jusqu'à Mourmansk, en Russie, avec l'équipage à son bord. Les membres d'équipage sont incarcérés et ont été inculpés de piraterie. Ils risquent jusqu'à 15 ans de prison. Vous pouvez agir :
Écrivez à l'ambassadeur de Russie pour demander la libération des 30 de l'Arctique.

Action : Greenpeace rend visite à Gazprom

Alors que les 30 de l’Arctique entamaient leur 21ème jour de détention à Mourmansk, nous nous sommes rendus au siège de Gazprom sur les Champs-Elysées pour dénoncer les menaces qu'ils font peser sur l'environnement et demander la libération de nos militants.
Lire l'article

Lettre à François Hollande : aidez-nous à libérer les 30 de l'Arctique

Nous en appelons au chef de l'Etat et au soutien des parlementaires pour aider à la libération des 28 militants, du photographe et du caméraman détenus à Mourmansk. C'est notre droit à la protestation non-violente qui est en danger. Il est urgent d'agir.
Lire l'article

10 bonnes raisons d'agir contre Gazprom

La plateforme Prirazlomnaya de Gazprom est la première à forer en Arctique. Matériel dégradé, révélation partielle du plan d'actions en cas de marée noire… Gazprom inspire la suspicion et fait peser de graves menaces sur l'ecosystème fragile de l'Arctique.
Lire l'article

Urgence : climat en danger

À l’heure où de nombreuses instances internationales soulignent l’urgence d’agir, des entreprises et des gouvernements inconscients contribuent impunément aux dérèglements climatiques.
Soutenir financièrement nos actions