Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Moins nombreux, plus heureux (l’urgence écologique de repenser la démographie)

Par Annaba, Yves Cochet, Didier Barthes, Théophile de Giraud, Alain Gras, Alain Hervé, Jacques Maret, Corinne Maier, Jean-Claude Noyé, Pablo Servigne, Michel Sourrouille, Michel Tarrier, Jean-Christophe Vignal.

Éditions Sang de la Terre, 178 pages, 16 euros (en librairie le 17 février 2014)

À commander dès maintenant dans votre librairie locale ou (à la rigueur) dans une librairie en ligne :

Amazon

Decitre

FNAC

Contact presse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Quelques réflexions : Malthus était un écologiste avant la lettre. A la fin du XVIIIe siècle il mettait en évidence une constante historique : la population humaine avait tendance à augmenter plus vite que les ressources pour la nourrir. La littérature récente a pourtant choisi de ne parler presque exclusivement que d’agriculture : « Nourrir l’humanité », « Entre faim de terres et appétit d’espace », « La fin des terres, comment mangerons-nous demain », «  Et si l’agriculture sauvait l’Afrique ? », « Vers l’autonomie alimentaire », etc. Certains pensent même qu’il nous faut oublier Malthus tellement son analyse est dénigrée.

Dans le contexte de la littérature francophone, il est donc courageux d’aborder l’autre tenant de la relation population/alimentation, à savoir la maîtrise de notre croissance naturelle et migratoire. C’est ce qu’ont fait  treize personnes dans ce livre collectif « Moins nombreux, plus heureux (l’urgence écologique de repenser la démographie) ». Leur constat est simple : une population moins nombreuse faciliterait l’organisation sociale, le partage de l’espace, et donc l’émergence possible de relations apaisées entre humains et avec la nature. Ils ont aussi considéré que nous n’avons pas le choix, la crise à la fois socio-économique et écologique nous impose de réguler l’augmentation de la population. Il leur semble intenable que l’espèce humaine augmente de un milliard de personnes tous les douze ans environ sur une petite planète dont nous avons déjà dépassé les limites.

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2018.11.16 Blood Food contre les abattoirs

Blood Food est un jeu mobile et gratuit totalement addictif, qui ravira tous celles et ceux qui rêvent d’un futur où les animaux seraient libres.l sort aujourd’ [ ... ]

Lire la suite...
2018.11.15 Pour une désobéissance civique

Plusieurs événements dans les jours et semaines à venir, en région parisienne et au delà:
ng>1) 17 novembre à 20h: soirée de soutien aux activistes d'ANV COP21.
Gamb [ ... ]

Lire la suite...
2018.11.14 Ne mangez plus de biscuits Oreo

Ces deux dernières années, 25 000 hectares de forêts qui abritaient des orang-outans ont été détruits par des entreprises qui fournissent de l’huile de palme à M [ ... ]

Lire la suite...
2018.11.13 ne plus se vêtir à la mode

Gaz à effet de serre : l’industrie de la mode, pire que le trafic aérien et maritime mondial réunis. à une telle pollution, comment enrayer le phénomène  [ ... ]

Lire la suite...
2018.11.08 lutter contre la publicité

Les rendez-vous de R.A.P. (résistance à l'agression trong>publicitaire) du 22 octobre au 23 novembre [Troyes] : Enquête publique sur le RLP de Troyes. Permanence du co [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions