Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Moins nombreux, plus heureux (l’urgence écologique de repenser la démographie)

Par Annaba, Yves Cochet, Didier Barthes, Théophile de Giraud, Alain Gras, Alain Hervé, Jacques Maret, Corinne Maier, Jean-Claude Noyé, Pablo Servigne, Michel Sourrouille, Michel Tarrier, Jean-Christophe Vignal.

Éditions Sang de la Terre, 178 pages, 16 euros (en librairie le 17 février 2014)

À commander dès maintenant dans votre librairie locale ou (à la rigueur) dans une librairie en ligne :

Amazon

Decitre

FNAC

Contact presse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Quelques réflexions : Malthus était un écologiste avant la lettre. A la fin du XVIIIe siècle il mettait en évidence une constante historique : la population humaine avait tendance à augmenter plus vite que les ressources pour la nourrir. La littérature récente a pourtant choisi de ne parler presque exclusivement que d’agriculture : « Nourrir l’humanité », « Entre faim de terres et appétit d’espace », « La fin des terres, comment mangerons-nous demain », «  Et si l’agriculture sauvait l’Afrique ? », « Vers l’autonomie alimentaire », etc. Certains pensent même qu’il nous faut oublier Malthus tellement son analyse est dénigrée.

Dans le contexte de la littérature francophone, il est donc courageux d’aborder l’autre tenant de la relation population/alimentation, à savoir la maîtrise de notre croissance naturelle et migratoire. C’est ce qu’ont fait  treize personnes dans ce livre collectif « Moins nombreux, plus heureux (l’urgence écologique de repenser la démographie) ». Leur constat est simple : une population moins nombreuse faciliterait l’organisation sociale, le partage de l’espace, et donc l’émergence possible de relations apaisées entre humains et avec la nature. Ils ont aussi considéré que nous n’avons pas le choix, la crise à la fois socio-économique et écologique nous impose de réguler l’augmentation de la population. Il leur semble intenable que l’espèce humaine augmente de un milliard de personnes tous les douze ans environ sur une petite planète dont nous avons déjà dépassé les limites.

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2019.10.14 Actions de désobéissance

Ces prochaines semaines en région parisienne.
strong>1) Formation à la Désobéissance civile, le samedi 2 novembre à Paris.>Plus d'informations.
Pour s'inscrire: Cette adresse  [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.08 conseils de lecture

- Zéro déchet à la manière d'un lombric -halie Tordjman (JNE) - Éditions Salamandre >> ire
- Poulailler sain pour poules en bonne santé - ichel Audureau  [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.07 Agir avec Extinction Rebellion

Les grandes villes du monde entier dont Paris, Londres, Berlin, New York, Sydney, Amsterdam ou encore Brisbane, uniront leurs forces dans le cadre de la Rébellion Intern [ ... ]

Lire la suite...
2019.10.07 pour des Sciences Citoyennes

Le festival Sciences en Bobines entame sa deuxième semaine avec des projections-débats sur des controverses Sciences et Sociétés, prévues dans plusieu [ ... ]

Lire la suite...
2019.09.04 Se rassembler contre la chasse

Les chasseurs se revendiquant “premiers écologistes de France” (sic). Se dire écologiste par voie de communication sans avoir, dans les actes, une attitude en cohé [ ... ]

Lire la suite...
2019.09.02 Cultivez votre jardin

Faites votre compost… sur votre balcon ! Produire son propre compost sans jardin, c’est possible. Fabriquez ou achetez un lombricomposteur et apprenez à  [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions