Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

communiqué de presse FNE : Ce matin s’est ouvert le 34e congrès de France Nature Environnement, dédié à l’économie, en présence de Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’écologie. La taxe carbone était évidemment dans tous les esprits.

Après les discours d’ouverture de Pierre Cohen, député-maire de Toulouse, puis de Martin Malvy, président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées, Sébastien Genest, président de France Nature Environnement a prononcé son discours d’inauguration. Chantal Jouanno, secrétaire d’Etat à l’écologie, s’est également exprimée face aux associations de protection de l’environnement.

Ne pas perdre le fil du Grenelle

Sébastien Genest, président de FNE : « Le Grenelle a amené des conclusions qui sont des pistes nécessaires à mettre en œuvre très rapidement. Il est urgent d’agir au niveau national comme au niveau local. Ce n’est pas une révolution écologique, mais il donne des pistes structurantes. »

Face aux militants de FNE, Chantal Jouanno a réaffirmé sa fidélité au Grenelle. « Je resterai fidèle au Grenelle, c’est un engagement collectif que nous avons pris. »

Taxe carbone

Sébastien Genest, président de FNE, est revenu sur la taxe carbone. Il a souligné que la fiscalité écologique reste indispensable. Le projet d’une contribution climat énergie, notamment, ne doit pas être écarté. « La taxe carbone, qui a notre niveau, était une idée que nous avons défendue, sous la forme d’une contribution climat énergie, a été revue, modifiée et de façon quasi inévitable, incomprise. Elle est remise en cause aujourd’hui. Mais l’idée de cette contribution climat énergie ne doit pas être abandonnée. »

Chantal Jouanno a attribué l’échec de la taxe carbone au manque de concertation qui l’a accompagnée. « La véritable erreur, à mes yeux, est de ne pas avoir travaillé ce texte avec tous les acteurs représentatifs de la société, comme nous l’avions fait pour le Grenelle. »

Repenser intégralement notre économie

Sébastien Genest : « Notre modèle économique est à bout de souffle, d’un point de vue social et économique. Nous devons reprendre les fondamentaux : une économie qui est un outil de l’humanité, au service de l’humanité et non pas l’inverse. La crise exacerbe les travers de notre économie. »

Ne soyons pas carbono-centrés

Sébastien Genest : « Nous devons arriver à une économie décarbonée, mais aussi à un point de vue qui ne soit plus carbono-centré. Nous devons avoir à l’esprit que la biodiversité et l’environnement ont une vraie valeur. »

Et de conclure : « Nous devons repenser notre économie, et c’est l’objet de ces deux jours de congrès. »

Jusqu’à demain soir, France Nature Environnement tient son 34e congrès intitulé De l’insupportable au désirable, vers une économie respectueuse de l’homme et de l’environnement, à Toulouse, au centre des congrès Pierre Baudis.

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2019.06.19 agir avec l'association Démographie res...

Voici l'actualité concernant l'association émographie responsable:  Appel à témoignage pour les personnes ne souhaitant pas d’enfant pour des raisons  [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.18 agir contre les pétroliers

Des COLLECTIVITÉS et ASSOCIATIONS METTENT TOTAL EN DEMEURE POUR MANQUEMENT AU DEVOIR DE VIGILANCE EN MATIÈRE CLIMATIQUE A la suite d’une réunion avec la direction  [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.13 Faire une Terre vivante

chaîne Youtube de Terre vivante La vidéo est un des outils pour transmettre notre passion, sensibiliser, informer sur le jardinage bio, la cuisine saine, la santé au  [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.12 Infos de serre

Le Réseau Action Climat, ses associations membres et UNICEF France tirent la sonnette d’alarme sur le projet de loi d’orientation des mobilitéste-sept ans apr [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.11 Faune sauvage nous dit

Good news, Bad news Nature en Ouganda et en RDC : Total dans le viseur des défenseurs  Tourisme animalier : la grande illusion Comment mesurons-no [ ... ]

Lire la suite...
2019.06.11 Moins de bidoche à la cantoche

Saviez-vous que la majorité de celles et ceux qui mangent à la cantine n'a d'autre choix que manger de la viande ou du poisson... ou éventuellement de quitter la table [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions