Une discussion large et approfondie a conduit au retrait de la signature du Réseau de l'appel à "l'Ultimatum climatique", qui précédait la tenue de la conférence de Copenhague en décembre 2009. Le Réseau réaffirme ainsi que la lutte pour la sortie du nucléaire est le fondement même de son combat écologique. L'énergie nucléaire n'est en aucun cas une solution au problème du réchauffement climatique.

L'assemblée générale a souhaité approuver la décision du conseil d'administration transitoire, prise quelques jours avant l’AG, de retirer la plainte contre l'ex porte-parole salarié de l'association : Stéphane Lhomme. Elle a également longuement et posément envisagé toutes les solutions de conciliations possibles face à son licenciement, qui avait cristallisé les doutes sur l'engagement du Réseau, en jouant jusqu'au bout le jeu de la médiation.

Une commission de refondation a été créée, ouverte à tous ses membres afin que sa fonction première de Fédération soit renforcée depuis sa base. De même un comité de médiation a été décidé afin d'améliorer les relations entre les différents acteurs du Réseau.

Nous pouvons répondre à vos interrogations et vos demandes en nous écrivant sur le mail suivant : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.