Le 8 juillet 2010 la France devrait procéder à un nouvel essai du missile nucléaire d'attaque M 51 le rendant définitivement opérationnel. Comme le précédent, le tir aura lieu en conditions réelles depuis le sous marin nucléaire "Le Terrible" situé en Baie d'Audierne et supervisé par le Centre d'Essai de Lancement de Missile (CELM) de Biscarrosse  dans les Landes. La validation du M 51 au sein des Forces Océaniques Stratégiques est une nouvelle étape dans la modernisation et le renouvellement de l'arsenal nucléaire français en violation du Traité de Non Prolifération et de la convention de 2000, par lesquels, la France, signataire, s'engage à rentrer dans la voie du désarmement nucléaire et à ne pas assigner de nouvelles missions à ses armes. La prochaine étape sera la mise en service des nouvelles têtes nucléaires TNO (têtes nucléaires océaniques) prévue en 2015 pour équiper le missile M 51.

Nous incitons tou-te-s les citoyen-ne-s à manifester leur désaprobation.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.