Q-R

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

La bible rappelle formellement que le devoir de l’homme consacré à son dieu lui prescrit de porter une chevelure « sur laquelle jamais n’a passé le rasoir ». Quant aux Sikhs, il s’agit de ne jamais se couper ses cheveux pour faire plaisir au gourou. Que doivent faire les humains dans un siècle d’incroyance ? Tout et son contraire. Au XIXe siècle, tous les hommes politiques avaient la figure bien garnie. Presque disparue entre les deux guerres, la barbe revient à la mode dans les années 1960 avec les hippies, mais parmi la classe globale seuls quelques gauchistes attardés continuent encore à  lutter contre le rasage obligatoire. C’est la civilisation thermo-industrielle, son rasoir électrique et ses lames jetables, qui a transformé le monde occidental en cohortes de mâles bien propres sur eux, imberbes. Alors, que faire ? Un seul critère, la Biosphère et ses ressources énergétique limitées. Comme l’exprime Georgescu-Roegen, il ne faut pas tomber dans le piège « se raser plus vite afin d’avoir plus de temps pour travailler à un appareil qui rase plus vite encore ».

Economisez l’énergie, gardez vos poils,

coupez seulement ce que vous pouvez avec des ciseaux si vous le voulez.