Repères

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Tu pratiqueras la simplicité volontaire ;

Tu as autant de devoirs que de droits ;

Tu aimeras ta planète comme toi-même ;

Tu réagiras toujours de façon proportionnée ;

Tu protégeras l’avenir des générations futures ;

Tu respecteras chaque élément de la Biosphère ;

Tu ne laisseras pas les machines te dicter leur loi ;

Tu adapteras ta fécondité aux capacités de  ton écosystème ;

Tu ne causeras pas de blessures inutiles à ton environnement ;

Tu vivras des fruits de la Terre sans porter atteinte au capital naturel.

 

Dix Commandments

You will love the Earth as yourself ;

You have as many duties as rights ;

You will not allow machines to govern you ;

You will always respond in a balanced manner ;

You will respect each element of the Biosphere ;

You will lead your life in an intentionally modest way ;

You will protect the future of  the generations to come ;

You will not cause unnecessary damage to your environment ;

You will adapt your fruitfulness to the capacity of your ecosystem ;

You will live on the fruits of the Earth without undermining its natural wealth.

observations de biosphere :

Le décalogue ou loi de Moïse, plus connu sous la dénomination « les dix commandements » est inscrit dans le deutéronome, histoire des juifs jusqu’à l’exil en Babylonie. Il s’agissait d’un discours humain, celui d’un chef de tribu, qui se masquait derrière le nom de Dieu pour faire passer de façon brutale son propre message social : « Moi, Yahweh, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, punissant l’iniquité des pères sur les enfants et les descendants jusqu’à la troisième et quatrième génération pour ceux qui me haïssent, et faisant miséricorde jusqu’à mille générations à ceux qui m’aiment et gardent mes commandements.

Ces préceptes ont servi de fil conducteur aux principes éthiques d’une grande partie de l’humanité pendant plusieurs millénaire. Mais le Décalogue comporte 3 articles sur le respect de la divinité, 3 articles sur le respect de la vie familiale, 4 seulement sur le respect de la vie sociale et aucun sur le respect pour la Nature ; beaucoup de choses pour Dieu et trop peu de choses pour encadrer une organisation socio-économique qui détériore la Biosphère.

« Tu n’auras point d’autres Dieu que moi.

« Tu ne feras point d’image taillée, tu ne te prosternera pas devant elles.

« Tu ne te serviras pas du nom de Yahweh pour le mensonge.

« Observe le jour du sabbat pour le sanctifier.

« Honore ton père et ta mère.

« Tu ne tueras point.

« Tu ne commettras pas l’adultère.

« Tu ne voleras pas.

« Tu ne t’érigeras pas en faux témoins contre ton prochain.

« Tu ne convoiteras pas la femme de ton prochain.

De même, il est bien simpliste pour les musulmans de n’avoir que cinq piliers dans leur vie : la profession de foi, les 5 prières quotidiennes, l’aumône aux pauvres, le ramadan et le pèlerinage à la Mecque. Dans ce rituel, il y a ainsi quatre dévotions envers dieu et une seule attention à autrui, trop peu de choses pour harmoniser la vie dans une société complexe. Toute religion, en mettant Dieu et non la Biosphère au centre de ses directives, définit des règles de comportement centrées sur les intérêts de sa propre secte religieuse, non sur l’intérêt de l’espèce humaine, encore moins sur les rapports entre les humains et la nature qui lui permet de vivre.