T

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

La technique est le propre de l’ingéniosité humaine qui donne à ses activités les moyens d’effectuer ce que la Nature est dans l’impossibilité d’accomplir directement. Aujourd’hui la technique est devenue omniprésente d’autant plus qu’elle est efficace, elle facilite les déplacements, permet le lien relationnel, facilite les accouchements et tous les gestes quotidiens. Pourtant la technique n’est plus la même. Limitée à l’outil en tant qu’extension des gestes, elle restait un serviteur obéissant ; aujourd’hui la technique dépasse les possibilités de son créateur, elle devient autonome et impose aux humains sa logique propre. De créateurs, les humains deviennent la proie de leur création. En effet l’activité technique élimine maintenant automatiquement l’activité non technique ou la transforme en activité technique, elle n’est plus un moyen mais se transforme en fin. En transformant les corps des animaux en usine à fabriquer des protéines, en transformant les humains en animaux aptes à produire des voitures à la chaîne, le système techno-industriel déstructure l’habileté naturelle des éleveurs et des ouvriers, elle transforme la vie humaine en machine à produire des machines sans se soucier de l’intelligence des corps. Il y a donc deux victimes, des humains aliénés et une Nature exploitée. La technologie utilisée doit être douce, douce à l’usage, douce à la reproduction du savoir-faire, douce à la Nature. Pour que les activités humaines deviennent comme autrefois le simple prolongement de la force physique, il faut limiter l’utilisation des techniques modernes.

Utilisez des techniques qui fonctionnent uniquement avec la force de votre propre corps,

Ou, à la limite, grâce à des énergies renouvelables.