2022, le programme d’Anne Hidalgo

Dans une France gouvernée par Anne Hidalgo, en bref et avec commentaires très méchants :

– augmenter le smic de 15 % dès son arrivée au pouvoir…. Pourquoi pas si en contre-partie on instaure un salaire maximum autorisé « au forceps » !

Lire, pour des patrons payés au mieux à 10 fois le SMIC

– le plus gros salaire d’une société ne doit pas excéder vingt fois le salaire le plus faible…. Mesure non préparée en amont, trop clivante, cela n’arrivera pas, ce sont des paroles en l’air.

Lire, 2022, le revenu maximum autorisé au programme

– inscrire dans la Constitution la lutte contre le réchauffement climatique et la perte de biodiversité…. C’était déjà une volonté, avortée, d’Emmanuel Macron !!!! Le 6 juillet 2021 le gouvernement avait annoncé vouloir mettre “un terme au processus de révision constitutionnelle”. Hidalgo plus forte que la droite sénatoriale ?

Lire, Le référendum CLIMAT n’aura pas lieu

100 % d’énergies renouvelables « aussi rapidement que possible », sans construction de nouveaux réacteurs nucléaires…. Aucune trace de sobriété énergétique dans ce discours.

Lire, EDF et le scénario « 100 % renouvelables »

– installer un million de nouvelles bornes de recharge de véhicules électriques…. Avec des éoliennes reliées à la borne ?

Lire, Le rêve de l’automobile pour tous prend fin

– Le prix du billet d’avion sera augmenté d’une taxe carbone si le trajet peut se faire en train de manière « comparable »…. Une taxe carbone remisée dans un petit coin !

Lire, la fuite éperdue des politiques devant la taxe carbone

le « numéro deux » du gouvernement sera d’un ministre du climat, de la biodiversité et de l’économie…. On vu ce que ça a donné avec Nicolas Hulot ministre et numéro deux, rien du tout.

– le droit de vote serait donné aux étrangers pour les élections locales…. Faut pas avoir honte, c’était déjà dans le programme de Mitterrand en 1981 et dans celui d’Hollande en 2012.

– création d’un tribunal pénal international de l’environnement…. La Cour internationale de justice de La Haye a toujours refusé de reconnaître un droit d’ingérence écologique.

– chaque jeune toucherait 5 000 euros le jour de ses 18 ans…. Comme rien n’indique si c’est au service d’un projet ou pour s’éclater entre potes aux Bermudes, c’est de l’argent foutu en l’air. Les jeunes doivent apprendre la sobriété et l’effort, on va à l’inverse en distribuant inconditionnellement de l’argent.

Partagez ...

10 réflexions sur “2022, le programme d’Anne Hidalgo”

  1. Direction et force du Vent ces jours-ci :
    – Macron 27 %
    – Le Pen 17 %
    – Pécresse 16,5 %
    – Zemmour 12,5 %
    – Mélenchon 9 %
    – Jadot 6,5 %
    – Hidalgo 4%
    – etc. etc.

    Soyons fous : 9 + 6,5 + 4 + 0,5 = 20
    Et même là ce ne serait pas gagné. Misère misère !
    Élections, piège à cons !

    1. Vous croyez encore les sondages ? Combien de fois Le Pen a fait plus que les sondages ? Leurs sondages à la noix sont juste pour fabriquer l’opinion et orienter les votes ! Les seuls vrais sondages de valables sont les résultats des urnes !

      1. Esprit critique

        Les sondages sont les sondages. Quand ils sont bien faits il n’y a aucune raison de ne pas les croire. Le problème, c’est quand ils mesurent un truc aussi versatile que les girouettes en haut des clochers.
        Ce truc s’appelle l’Opinion. Et il n’y a rien de plus con que l’Opinion !
        Un jour dans un sens, le lendemain dans un autre, misère misère !
        Si ça ne dépendait que de moi (si ma tante en avait…) j’interdirais les sondages. En attendant ils sont là et il faut bien faire avec.

  2. Cela me rappelle une vieille chanson : « Allez hop ! tout l’monde à la campagne ».
    Moi je la trouvais jolie, la Charlotte, nous y voilà donc, en campagne.
    Remarque, entre les présidentielles, les législatives, les municipales et Jean Passe, nous y sommes à longueur d’ânée, en campagne. Sans parler des campagnes publicitaires et maintenant celles de vaxinations.
    Qui dit campagne dit Programme, c’est marrant de voir ces vieilles habitudes qui perdurent. Pourquoi un programme ? Alors que de nos jours on peut très «bien» gouverner sans boussole, pourquoi ne pourrait-on pas faire campagne sans programme ? D’autant plus que tout le monde s‘en fout, du Programme, à quoi ça sert un programme ?

    1. Parti d'en rire

      Le Programme c’est comme la fumeuse Charte dite éthique que se doivent d’afficher les entreprises, les partis politiques et certaines assos. Pour dire les choses simplement tout ça ce n’est que du packaging, ça ne sert qu’à faire joli. Sous forme papier un programme c’est très bien pour emballer le poisson ou les légumes.
      Et en plus il n’y en pas qu’un, si on veut les comparer il faut s’en taper des tas, de programmes. Reconnaissons déjà que c’est bien plus facile de choisir en fonction de la couleur de la cravate ou de la chevelure, du sourire ou de la grimace de tel ou telle candidat(e).

      1. Esprit critique

        Mais bon. Je suis bien sûr d’accord avec tous ce commentaires «très méchants» quant au programme (avec ou sans «») de la candidate Hidalgo. Mais bon, je reste impatient de voir ce qu’on dira des autres.
        Parce qu’en attendant, il y a programme ET programme. Alors il serait grand temps de faire preuve d’un peu d’esprit critique, on pourrait même dire de citoyenneté. Dans chaque programme, comme chez chaque candidat(e), on trouvera toujours un truc qui cloche, qui passe mal. Arrêtons de nous focaliser sur la cravate, le look, l’éloquence, sur des détails et autres sortes de conneries. Arrêtons de tirer sur le messager, lisons et écoutons plutôt son message (programme). Et puis comparons.

      2. Pour comparer les programmes, des un(e)s et des autres, nous avons à notre dispositions des comparateurs de programmes. On les appelle comme ça.
        Ces outils sont pratiques, sur tel ou tel sujet, écologie par exemple, en quelques clics vous savez ce que propose Machin et/ou Machine.
        Nous avons le comparateur de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (iFRAP), un de ces fameux laboratoires d’idées (think-thank), nous avons celui de Mélenchon, mis en service il y a presque un an déjà, le comparateur, et nous devons certainement en avoir d’autres. Mais attention ! Comme pour les programmes, il y a comparateur ET programmateur. Peut-être aurions-nous alors besoin d’un comparateurs de comparateurs.

      3. Parti d'en rire

        Déjà je corrige la boulette, il y a comparateur ET comparateur ! Oublions les programmateurs.
        Ceci dit, avec celui de l’iFAP, à la rubrique «Environnement & Energie» le programme d’Hidalgo tient en un seul point, une seule phrase : «Développer une agriculture respectueuse de l’environnement et du revenu de celles et ceux qui la pratiquent.» Avec ça nous voilà bien avancés.
        Le programme «Environnement & Energie» de Jadot tient en 4 points. C’est mieux. Celui de Le Pen ? («Proposition non encore connue»). Celui de Zemmour en 4 points, celui de Mélenchon en 12, celui de Pécresse en 15, etc. etc.
        Est ce que ce monde est sérieux ?

  3. Madame Dingo la socialope caviardiste , a fait la preuve de ses immenses incompétences mais il faut qu’ elle reste à la mairie de « Pourri » pour achever le parti sodomite (PS) et lui porter le coup de grâce : nous espérons que madame Taubira apportera son concours pour la disparition de la gauche en général 😂.( JL Stalinenchon et la France Islamisée inclus)
    On compte sur manu macrondelle pour achever LREM , autre succursale de la gauche bourge
    N’ oublions pas le vote des étrangers sans lequel le PS et ses satellites gauchos tiendraient dans une cabine téléphonique .

    1. Misère misère !

      Nous sommes très mal BARRÉS… c’est le moins qu’on puisse dire.
      De mon point de vue, de gaucho et tout ce que vous voudrez, je pense que nous n’avons rien à gagner à en rajouter au Désastre. Vous savez très bien, mon pauvre Marcel, que j’ai horreur de ce genre de campagne. Je parle bien sûr de la votre, campagne, et de celle de vos misérables semblables. Des goûts et des couleurs ne discute pas !
      Je préfère de loin la campagne menée actuellement par Pierre-Emmanuel BARRÉ.
      Lisez donc son programme (bouquin) «En Route ! Mon projet pour sauver la France», ou encore sa «Lettre à mes compatriotes». Vous pouvez aussi le voir sur YouTube, deux fois par semaine, tapez «Miskine 2022». En attendant, je ne sais pas vous, mais moi il m’avait bien fait marrer pendant le 1er con finement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *