Au fil de l’actualité écolo

Mobilité, mourir pour un ticket de métro : Sept personnes sont mortes ce week-end au Chili lors de manifestations contre la hausse du prix du ticket de métro. Cette explosion de colère sociale est avant tout liée à l’extrême privatisation de la vie quotidienne : la santé, l’éducation, les retraites, l’eau…Le prix du ticket de métro à Santiago, (environ 1,04 euro) aux heures de pointe, serait devenu impayable pour de nombreux usagers. Les chars parcourant les rues de la capitale, ravivant le traumatisme de la dictature militaire d’Augusto Pinochet (1973-1990).

Les virus feront-ils office de régulateurdémographique? : L’épidémie d’Ebola en cours en République démocratique du Congo (RDC) reste une « urgence » sanitaire mondiale, a déclaré l’Organisation mondiale de la santé (OMS). C’est une mesure exceptionnelle, décrétée précédemment que quatre fois par l’OMS : en 2009 pour la grippe H1N1, en 2014 pour la poliomyélite, en 2014 pour l’épidémie d’Ebola et en 2016 pour le virus Zika. Déclarée le 1er août 2018 à Mangina, l’épidémie d’Ebola en cours en RDC a fait déjà plus de 2 150 morts.

Les bactéries attaquent les plantes : La bactérie Xylella fastidiosa ravage 200 espèces et tout particulièrement les oliviers, pour laquelle il n’existe aucun traitement curatif. Les végétaux contaminéssont arrachés dans un rayon de dix mètres, ainsi que le prévoit la réglementation européenne, et une « surveillance renforcée » est instaurée, avec des visites mensuelles sur le site contaminé et des prélèvements de végétaux. Une surveillance est aussi mise en place dans un rayon plus large de cinq kilomètres, appelé « zone tampon ».

Les écologistes au pouvoir ? En Suisse, les formations écologistes Verts (gauche) et Vert’libéraux (droite) arrivent aux portes du pouvoir lors des élections fédérales. Dans ce pays alpin durement touché par le dérèglement climatique, la jeunesse s’était activement mobilisée lors des manifestations à l’appel de la militante suédoise Greta Thunberg. Cette inquiétude semble s’être transposée dans les urnes. Les Verts obtiennent 13 % des voix (+ 6 points) et les Vert’libéraux 7,9 % (+ 3,3 points).

« Make notre ministère great again » : La colère monte en France dans les dix parcs nationaux face à la baisse continue des moyens humains. Après plusieurs années de coupes claires, 4 961 postes doivent encore être supprimés d’ici à 2022, soit 5 % de ses effectifs. Et ce malgré une hausse de son budget de plus de 830 millions d’euros. L’obsession de Bercy de laminer la variable humaine dans tous les services casse lexpertise de l’État en matière d’environnement ».

Dissuasion nucléaire, toujours condamnée, toujours présente : « La seule véritable façon d’éliminer la menace des armes nucléaires est d’éliminer les armes nucléaires elles-mêmes », a averti le secrétaire général de l’ONU, M. Guterres, lors de la «Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires ».

Partagez ...

1 réflexion sur “Au fil de l’actualité écolo”

  1. « Les virus feront-ils office de régulateur démographique? : L’épidémie d’Ebola en cours en »

    Je me devais de rédiger qques propos « monstrueux » selon certain lecteur assidu du site (que ferait – on d’ ailleurs sans son essentielle et journalière contribution au site ?)
    On peut à juste titre regretter la très faible mortalité (en RDC : 2150 personnes sur plus de 70 millions ) induite par le virus Ebola alors que sa fonction est justement de réguler la démographie lapinesque de ce vaste et magnifique pays !
    C’ est horrible sans aucun doute mais dame nature fonctionne ainsi !
    Sur le national geographic , des virologistes nous disent qu’ une épidémie mondiale (pandémie) est inévitable : seul le moment de son déclenchement est inconnu

Les commentaires sont fermés.