Brigitte Bardot alerte sur la surpopulation

Le 28 juillet 2022 sur son compte Twitter, Brigitte Bardot s’est épanchée sur la surpopulation à l’origine de la plupart des problèmes environnementaux. Se référant à la préface qu’elle a écrite pour le livre « Le réchauffement climatique ou Cinq Milliards d’Hommes en trop » de Jean-Claude Hermans, publié en 2019, Brigitte Bardot rebondit sur les dires de ce dernier et clame que la surpopulation est « l’un des grands problèmes actuels. » ; Elle (la surpopulation, ndlr) est à l’origine de la plupart des problèmes de climat, de pollution d’air, des mers, des rivières et des sols, et des épidémies aussi. » Ses 67000 abonnés ont pu également lire en guise de conclusion : »Il faudrait s’interroger sur les conséquences de cette démographie inquiétante et étudier la façon de la stopper« . C’est une question urgente et primordiale, car pour Brigitte Bardot, « il en va de la survie de l’humanité !« 

Fouadathee : BB a totalement raison ! L’une des causes de la surpopulation est la mainmise des religions et des traditions débiles sur le cerveau des femmes du tiers-monde. Là où les femmes devraient se contenter de 2 enfants seulement, elles en ont 5, 6 voire 7 qui vont tous atteindre l’âge adulte grâce aux progrès de l’hygiène et de la médecine diffusés par l’occident. On a multiplié par 5 depuis 40 ans les trois besoins essentiels: se nourrir, se loger et se déplacer. Rien d’étonnant à ce que la planète soit à bout de force et d’épuisement des ressources.

Archicotes : Cela me fait un grand plaisir de voir que BB a pris cette décision et ose s’exprimer. Depuis très longtemps déjà je le clamais autour de moi, mais je ne suis qu’un petit pion et tout de suite on m’accuse de raciste. Pourtant le problème est réellement là ! Il faut limiter les naissances et que les religions fassent appel à leurs disciples pour les raisonner dans ce sens non pas leur faire des bourrages de crâne et des leçons d’endoctrinement sur des sujets qui peuvent nuire à autrui. La réalité est là ! Qui donc va avoir le courage d’aborder ce sujet sans qu’il soit traité à son tour de raciste et d’atteinte aux droits de l’homme. Certainement pas les politiques qui craignent de ne pas être élus ou réélus et qui dans leur fort personnel n’ont rien à cirer de la planète !

Jbm : Elle a entièrement raison, au lieu de distribuer au continent africain des milliards d’aides à tout va il serait temps de stériliser les femmes avec déjà deux enfant et surtout de les informer des conséquences de faire des enfants sans avoir les moyens de les élever, que souvent les pères ne s’en occupent pas et ensuite veulent venir en France pour être assistés socialement !

bioparleur : La démographie exponentielle mortifère pour cette planète et ceux qui l’habitent ? Qui aura le courage de s’y pencher ? La vie humaine bénie et sacralisée par les religions stupides et irresponsables ou/et l’impérieux désir de procréer pour assurer une descendance ou l’absurde côtoie l’irraisonné lorsque cela se passe de façon exponentielle sans but commun final, lorsque un monde fini et limité ne peut plus absorber des hôtes au nombre illimité.

Cari34 : un jour a la télé un Bengali qui avait plus de 10 enfants disait : « Je ne peux refuser les enfants que dieu m’envoie ! » Il fallait lui répondre, nourris-les avec la nourriture que dieu t’envoie ! Si en France nous ne faisons que 1, 2 ou quelquefois 3 enfants dans le souci de pouvoir les nourrir et éduquer, ce n’est pas pour ramasser la population du monde entier incapable de se nourrir chez elle… mais ça c’est à nos politiques de régler le problème !

Lire, L’antispéciste Brigitte Bardot

Partagez ...

20 réflexions sur “Brigitte Bardot alerte sur la surpopulation”

    1. N’empêche que je serais très curieux de savoir ce que la Modération (avec ou sans guillemets) pense de ce méga-giga n’importe quoi.
      ( MICHEL C 7 AOÛT 2022 À 18:55 )

  1. Marcel Duterte

    « Quand je vous le dis, que vous n’êtes qu’un gros trouillard ! »

    Dommage que l’ on ne puisse se rencontrer d’ homme à homme (ja parle d’ homme pour moi seulement) et vous verriez si je suis un trouillard , pauvre type

  2. Il faut partir du principe qu’un pays doit produire suffisamment de nourriture en Quantité pour subvenir aux besoins alimentaires de sa population. Le commerce alimentaire doit seulement répondre à la diversité alimentaire mais pas aux quantités, car dès lors qu’on vous coupe les vivre vous êtes dans le pétrin ! Puis avec les sécheresses, canicules, baisses de pluviométrie, déplétion d’eau des aquifères, déplétion de pétrole, déplétion des phosphates marocains, etc) autant dire que les rendements agricoles vont gravement chuter dans les années et décennies à venir ! Or si les rendements baissent alors les pays qui produisent la nourriture vont d’abord se servir avant de vouloir nourrir les autres, logique ! Donc les pays qui vont subir des famines de masse, on les devine déjà !

  3. Sans compter tous les gauchos qui chantaient en cœur « Ethiopie ! » (en attendant ces artistes de gauche ont plutôt eu tendance à planquer leurs tunes dans des paradis fiscaux que d’aider véritablement l’Ethiopie (et oui nos artistes ont beau nous seriner avec leurs morales de gauche ils ont tout de même garder leur porte-feuille à droite; sic !) En tout cas, j’espère que les africains vont prendre conscience de leurs problèmes démographiques suite à cette guerre en Ukraine qui entrave leur sécurité alimentaire… Parce que bon que nos ventres dépendent de pays extérieurs ça craint, ça témoigne de sa propre surpopulation. Au mieux, on peut faire du commerce avec des régions voisines pour améliorer la diversité alimentaire MAIS pas les quantités !

  4. Parti d'en rire

    – »Il faudrait s’interroger sur les conséquences de cette démographie inquiétante et étudier la façon de la stopper« . C’est une question urgente et primordiale, car pour Brigitte Bardot, « il en va de la survie de l’humanité !«

    Elle est bien bonne celle là ! Je ne parle pas de BB, la pauvre vieille est très fatiguée.
    Tiens c’est nouveau ça, elle qui professe sa haine du genre humain à qui veut l’entendre (*), la voilà qui s’inquiète quant à sa survie. Plus sérieusement, quoique, mais on ne fait que ça, s‘interroger, depuis Malthus on n’a pas arrêté. Et si on remonte aux Anciens qui s’interrogeaient déjà, ça fait donc plus de 2000 ans qu’on s’interroge et qu’on blablate pour rien.
    Alors pourquoi faudrait-il continuer à s’interroger? Et s’interroger sur quoi ?
    Ah oui, sur les conséquences ! Ah oui et alors ?

    * Merveilleuse et terrifiante, Brigitte Bardot a 80 ans ( 26 septembre 2014 – letemps.ch)

    1. Eh ben justement, parlons-en des conséquences?
      Déjà combien en ont-ils fait leur spécialité, leur dada, voire leur petit fonds de commerce, de cette question sur laquelle il faudrait s’interroger ?
      Ne serait-ce déjà que Michel Sourrouille… Depuis tout ce temps qu’il répète et ressasse, comme un vieux disque rayé, qu’il faudrait s’interroger parce qu’il est urgent et que ça urge et que ça presse et que ça déborde de tous les côtés et blablabla… de combien ce brave Michel a t-il a fait avancer le Schmilblick ?
      Juste de quelques petits milliards pardi. Ben merde alors ! Et lui, Michel, en quoi est-il plus avancé ? Et cette pauvre vieille BB, hein ? Et moi, et nous, et eux ?

      1. Marcel Duterte

        Et si l’ envie lui prenait de publier sur son site la totalité de l ‘essai sur le principe de popûlation de Malthus , ce serait son droit le plus absolu .
        Ne vous en déplaise , vous êtes vraiment un cuistre et un butor .
        Si son malthusianisme vous déplaît , cassez – vous de ce site , on ne s’en portera pas plus mal .
        Je vous pensais en EHPAD mais en fait le cas est plus grave , vous êtes en traitement psychiatrique (lieu où tout gauchiste doit être traité) , mon pauvre michel

    2. Vieux con de vieux disque rayé

      Maintenant si le problème n’est que cette inquiétude… cette frousse, cette obsession… causée ici par cette démographie, ce foutu Surnombre… BRRR !!! eh bien il ne reste plus qu’à s’interroger et à étudier la meilleure façon de la stopper, cette satanée inquiétude. Et là je vous conseille Sénèque. Personnellement je trouve que c’est un bon remède, qui peut très bien soigner toutes sortes de maux, de problèmes, aussi bien réels qu’imaginaires. Mais bon, à chacun son truc, en attendant !
      En attendant, quand je vois et mesure le niveau des réactions sur cette question, misère misère… moi aussi je vous dis et redis qu’il est temps de s’interroger.
      De vous demander si insister de la sorte sur cette question n’est pas pire que de ne pas en parler. Autrement dit, de réfléchir aux conséquences.
      Ben oui, moi aussi je suis un vieux disque rayé. Et alors ?

      1. Ben pour stopper la natalité en Afrique,refusons les migrants… En effet tant qu’on accepte les migrants,tant qu’on prend en charge le surplus de population des pays africains alors ces derniers ne feront aucun effort pour contrôler leur natalité, ils s’en foutent et continuent de procréer comme des lapins car ils se disent que les pays européens les prendront en charge s’ils sont trop ! Or si on refuse leurs migrants ils seront coincés et contraints de faire des efforts !!

  5. Ben oui c’est certain, il y a surpopulation ! C’est simple à comprendre +1 nouvel habitant = +1 nouveau consommateur, +1 million d’habitants = +1 million de consommateurs et +1 milliard d’habitants = +1 milliard de consommateurs en nourriture, en eau, en béton pour se loger, en pétrole pour se déplacer, en gaz pour se chauffer et cuire ses aliments, en électricité pour s’éclairer et faire fonctionner tous ses appareils à la maison. Or nous sommes 8 milliards d’habitants qui consommons de la mauvaise nourriture par des légumes dévitalisés (qui ont perdu toute leurs vitamines car restant trop longtemps en rayon en supermarché, or il faut les manger peu de temps après la cueillette pour bénéficier des vitamines et nutriments), de la viande malade (grippe aviaire, vache folle, etc) L’augmentation de la population provoque la dégradation de notre alimentation, tout ça pour suivre le rythme quantitatif lié à la pression démographique.

    1. Autrement dit, la hausse du quantitatif humain = la baisse qualitative de nos aliments (aussi bien fruits, légumes, viandes). D’autant qu’avec le productivisme actuel, on obtient tout de même des famines dans le monde… Quoi qu’en dise les écolos, les africains ont des besoins alimentaires équivalents aux européens, donc ce sont bien des consommateurs supplémentaires ! D’autant que + 99% des africains sont omnivores, les végétariens et autres vegans représentent moins de -1%. Or les écolos nous racontent que la viande provoque trop d’émission à gaz à effet de serre ! Plus drôle encore, Aurélien Barreau qui raconte que les européens sont trop paternalistes dès lors qu’on évoque 1 critique aux africains, comme s’ils n’étaient jamais critiquables, or comment Aurélien Barreau compte-t-il convaincre les africains de renoncer à la viande ?

      1. Marcel Duterte

        Pour la France , une densité moyenne (en retirant les zones inhabitables) de plus de 110 hab/km2 , c’est déjà énorme !
        Les réserves hydriques en prennent plus qu’ un coup .

    2. Au mieux, il n’y aura que quelques bouteilles d’eau minérale et peut-être citernes, et encore cette eau transportée en camion serait dépendant du pétrole en voie de déplétion et donc pas durable…

      Il est évident que de nombreux pays sont en état de surpopulation, pour ne pas dire tous les pays du monde, seule la proportion de surpopulation change d’un pays à l’autre.

      France superficie 543 .940 km² pour 67 millions d’hbts
      Royaume-Uni 243 .610 km² pour 67 millions d’hbts
      Allemagne 357. 588 km² pour 81 millions d’hbts
      Japon 377 975 km² pour 126 millions d’hbts

      Quand on constate que la France est déjà en surpopulation, ça en dit long sur le reste du monde !

      1. Marcel Duterte

        Dans le genre effrayant , la ddm de la Gelbique = plus de 380 hab / km2
        la ddm de l’ Allemagne – plus de 225 hab /km2
        idem des Pays Bas – plus de 400 hab / km2
        En cette matière , on ne peut guère donner de leçons aux Africains
        mais nous ne sommes pas lapinistes comme eux .

    3. Marcel Duterte

      Notre « ami » commun va sûrement récriminer parce le site parle trop du problème démographique 😜

      1. Misère misère !

        – « Dans le genre effrayant […] »
        Quand je vous le dis, que vous n’êtes qu’un gros trouillard !
        Entre autres, bien évidemment !

      2. Comme d’habitude tu n’as aucun argument à opposer, et encore moins des arguments chiffrés, en se référant aux stocks des différentes ressources (minérales, végétales, animales, métaux, eau, énergies fossiles, sable à béton) comparées à la densité de population, le taux de natalité, le taux de pauvreté, etc

        Tu ne fais qu’insulter tes interlocuteurs et nous balourder tes idéologies et des affirmations sans fondements et sans preuves ! En tout cas tu es bien trouillard d’argumenter sérieusement, trouillard de te fonder sur des chiffres réels et concrets !

      3. N'importe quoi!

        Mon pauvre petit BGA, te rends-tu compte, toi aussi, de toutes les conneries que tu débites ? J’en doute. Rien que sur ce que tu débites là je pourrais t’écrire un roman… mais à quoi bon. Qu’est-ce que tu seulement foutu de rajouter à ce que je raconte de 12:27 à 12:36 ? Tes sempiternelles conneries au sujet des migrants. Misère misère !

      4. C’est bien ce que je dis, tu n’as aucun argument alors tu continues uniquement avec des attaques personnelles genre  »Tu dis des conneries » mais sans démontrer en quoi mes propos seraient des conneries ! Uniquement par des affirmations brutes, car tu ne raisonnes pas, ton mode de pensée consiste à croire en des idéologies ! (idéologies qui ont conduit plus d’un pays dans le monde au désastre !)

Les commentaires sont fermés.