Eric Le Boucher, ter

Une missive du  1.10.2007 pour le courrier des lecteurs classée sans suite :

Le totem d’Eric Le Boucher (chronique du 30 septembre 2007), c’est le nucléaire. Sarkozy avait exhorté les allemands à revenir sur leur choix de fermer leurs centrales nucléaires, Le Boucher insiste à deux reprises sur les avantages immenses du nucléaire en matière de CO2. Mais le ministre allemand de l’environnement avait rétorqué à Sarkozy que « l’énergie nucléaire est tout sauf une technologie du futur ».

Je tiens à ajouter que toute affirmation qui repose sur un seul élément du processus de fabrication et non sur l’ensemble de l’analyse de cycle de vie du produit (pour l’énergie nucléaire, ressources en uranium, risques des centrales, traitement des déchets radioactifs…) est une affirmation gratuite.

Un chroniqueur dans un journal de référence se doit à une stricte objectivité, non à des parti-pris contre l’écologie et les écologistes.

Partagez ...