Européennes, le paradis de Jordan Bardella

Les mesures proposées par le Rassemblement national laissent entrevoir un cauchemar énergétique plutôt qu’un paradis : des factures d’énergie plus élevées pour les Français, des émissions de gaz à effet de serre en hausse, et une dépendance plus grande aux importations. Démonstration :

Jordan Bardella : « Je veux que la France redevienne un paradis énergétique. Ma manière de réussir la transition énergétique consiste à développer fortement l’énergie nucléaire et à arrêter immédiatement le développement de l’éolien et du solaire. Je propose aussi de sortir des mécanismes de fixation des prix du marché européen de l’électricité et d’établir un prix français basé uniquement sur la production électrique dans l’Hexagone. Pour convaincre les autres pays de l’Union européenne, on verra bien. Ma promesse de baisser les factures d’électricité de 30 % à 40 % est certes au mieux irréaliste, au pire mensongère, mais c’est la mienne. Enfin je propose d’abroger l’interdiction de la vente des voitures à moteur thermique en 2035. Il faudra bien sûr importer plus de pétrole bien que, je le sais, le défi du XXIe siècle sera la fin inévitable de l’ère des énergies fossiles. Mais on a le temps de faire autrement. » 

Le point de vue des écologistes Négawatts

Philémon Frog : Ce programme du RN est certes aberrant mais ce n’est pas si éloigné que cela de ce que pensait la Macronie il y a à peine 2 ans, notamment le nucléaire. Ils ont fini par comprendre que l’urgence ne permettait pas d’attendre 2038 au plus tôt pour qu’une nouvelle centrale soit construite, ils ont fini par confirmer plusieurs projets d’éolien offshore. Concernant Bardella, si au moins il n’y avait que ça d’aberrant dans son programme…

Rectification2 : d’ici 10 à 20 ans, la quasi totalité des centrales (40 GW) auront plus de 60 ans et devront partir en démantèlement (c’est l’ASN qui le dit), or nous pouvons industriellement au mieux en construire une trentaine de GW… C’est donc un fait mathématique que nous ne pouvons que difficilement garder notre assiette de production nucléaire dans un contexte où il faudra augmenter massivement notre production pour remplacer les chaudières à gaz par des radiateurs électriques etc. Avoir un autre récit c’est simplement faux scientifiquement et une erreur politique lourde. Défendre le FN/RN sur leur programme énergétique c’est prouver son incompétence et sa malhonnêteté en la matière, pas étonnant d’ailleurs que ce sont souvent des climato-sceptiques, ils sont habitués au mensonge.

Raoul Radis : comme pour Trump, l’engouement pour Bardella est irrationnel. Alors ça ne sert à rien d’expliquer qu’il présente un programme irréaliste et aux contours fluctuants. Ça ne sert à rien de prouver sa vacuité. Ça ne sert à rien de démontrer qu’en tant que député européen, il n’a rien fichu à part toucher une solide paye plus indemnités. Ça ne sert à rien parce que ses électeurs ne veulent pas entendre ces arguments. Ils voient un jeune homme propre sur lui, qui promet plein de dépenses sociales et qui affiche un racisme soft.

Jm Dionisi : Très peu d’électeurs votent pour un programme, mais pour une lubie, un rêve, une contestation, une illusion, comme on croit en Dieu. Alors tous ces beaux arguments, aussi vrais soient-ils, malheureusement tombent dans l’œil d’aveugles. C’est ainsi qu’on peut voter pour Erdogan, Trump, Modi ou Javier Milei. Et même pire. Le fanatisme et l’obscurantisme sont universels, et à l’heure actuelle sans doute une valeur montante !

CharlesdM : Tous les experts interrogés s’entendent pour montrer que le programme du FN est irréaliste et même dangereux pour l’ensemble des citoyens français. Mais c’est plus compliqué de lire l’avis de spécialistes plutôt que de regarder un clip de 20 sec sur TikTok ;

Krikri : Si le scénario présenté par Bardella se matérialise, ce sera bien fait pour les électeurs RN et il sera trop tard pour les jérémiades. Personnellement, je trouverai cela très amusant.

le sceptique : Le défaut des partis spécialisés sur l’immigration, la sécurité, l’islam et quelques autres thèmes, c’est qu’ils n’ont en général aucune approche claire et cohérente du fonctionnement de l’Etat et de l’économie. L’argument « mon pays seul » reste une profonde aberration au plan institutionnel (sauf les « exiters » qui sont au moins cohérents sur le processus de détachement unilatéral de toute obligation européenne) et pratique (des usines à gaz en vue pour « nationaliser » des économies qui souffrent plutôt de désavantages compétitifs). Sans parler des slogans (par exemple quand on dit « nucléaire » on croit avoir tout dit sur l’énergie).

Damien16 : Depuis quand on se pose des questions sur la crédibilité économique du FN/RN ou de sa faisabilité ? Ce qui est important, c’est d’avoir l’air sûr de soi et de dire que ceux qui sont au pouvoir sont incompétents. Une fois qu’on a dit ça, tout le reste n’a aucune espèce d’importance. Ce qui était rassurant, c’est que jusqu’à maintenant, l’extrême droite n’avait aucune intention de gouverner et de mettre en œuvre un programme dont ils savent le manque de fond. Oui mais voilà, les français vont les mettre au pouvoir. La suite ? Bien malin ceux qui peuvent la prédire, mais a priori, ils ne feront pas grand chose de ce qu’ils ont promis. On va se retrouver un peu plus dans la mouise qu’aujourd’hui, voire beaucoup beaucoup plus.

PDubois : tant qu’on a assez d’électricité pour faire des selfies, tout va bien.

En savoir plus grâce à notre blog biosphere

Match en bio Jordan Bardella / Gabriel Attal

Extraits : Entre les deux jeunes et beaux gosses, Gabriel Attal et Jordan Bardella, à qui dire « Je t’aime » ? Pour vous aider à faire votre choix, petite présentation de ces deux personnages qui concourent au « Moins écolo que moi, tu meurs »….

10 réflexions sur “Européennes, le paradis de Jordan Bardella”

  1. Le RN et ses fac-similés ne sont pas des partis de gouvernement, seulement des partis de contestation. Bardella au niveau européen continuera à faire ce qu’il faisait antérieurement, rien, si ce n’est contester. De toute façon la machine européenne est trop complexe pour donner le pouvoir aux slogans simplistes. Mettons que Marine Le Pen arrive au seul pouvoir possible, la présidence de la France. D’abord elle n’aura pas la majorité à l’Assemblée nationale et ne pourra gouverner à sa guise. Ensuite son programme est tellement en dehors des réalités géopolitiques et biophysiques du monde actuel (réchauffement climatique, épuisement des ressources naturelles nationales, dépendance aux importations…) qu’elle devra aller contraint et forcé à l’inverse de son discours actuel. L’extrême droite illustre cet adage :

    « L’effort d’unir sagesse et pouvoir aboutit rarement et seulement très brièvement. » (Albert Einstein, 1934).

    1. Chacun vote ce qu’il veut aujourd’hui, c’est pas grave, aucun parti actuel n’est à la mesure des enjeux…  L’expression « élection piège à cons »reste d’une vérité aveuglante. Mais demain nous devrons faire face à des contraintes géopolitiques et biophysiques telles qu’elles vont illustrer le point de vue d’Yves Cochet (qui a été ministre de l’écologie) : « Bientôt la tâche des politiques sera de minimiser le nombre de morts.… »

      sauf que l’expérience  historique montre que quand un parti non démocratique (caractéristique de l’extrême droite) arrive au pouvoir, il ne peut dépasser les contraintes qu’en trouvant des boucs émissaires,  les juifs pour Hitler, les musulmans  pour les Hindous, etc. Cela aboutit nécessairement à augmenter par des conflits violents le nombre de morts, et ça non plus c’est pas bien grave nous sommes trop nombreux.

      1. Justement du fait de la déplétion des ressources, la France ne peut plus se permettre d’accueillir toute la misère du monde ! Çà n’a rien d’hitlérien que de réexpédier dans leurs pays d’origines des migrants dans leurs pays d’origine…

        Modération à Bga80
        Vous ne traitez pas de l’objet de notre post, les élections européennes.
        La prochaine fois ce type de commentaire hors sujet sera supprimé….

  2. « des factures d’énergie plus élevées pour les Français »
    Quel mensonge de la gauche ! Ce sont avec les éoliennes et les panneaux solaires que les factures d’énergie augmentent ! Ainsi que l’Union européenne qui a indexé le prix de l’électricité avec celui du gaz ! Pour rappel au début des années 2000, la France disposait encore de l’électricité la moins chère au monde grâce au nucléaire. Sans compter le nombre d’entreprises qui ont fait faillite ou ont délocalisé depuis qu’on a réduit notre parc nucléaire, cela n’a fait qu’accentuer le chômage de masse !

    1. – Prix de l’électricité dans le monde : où se situe la France?
      ( 20/03/2024 – fournisseurs-electricite.com )

      Quant au nucléaire français c’est un fiasco. Ce n’est pas moi qui le dit, les articles sont suffisamment nombreux, à employer le mot «fiasco». Tiens l’EPR (excellent exemple), et juste pour voir jusqu’où tu peux aller dans ton «argumentation», oseras-tu nous dire que ce sont les gauchos qui l’ont saboté ?

      1. Oui les gauchos ont saboté le nucléaire à commencer par Dominique Voynet qui a saboté Superphénix qui permettait justement de traiter les déchets nucléaires ! A cause de ce sabotage on a perdu en compétence.

        Sinon cite moi tes articles de presse ? Je sens qu’on va rigoler lorsqu’on connaîtra leurs rédacteurs !

        1. major Daubuisson

          Sûrement des articles de l’ immonde ou du journal de la décroiss&nce interrogeant des experts en néant mais verts pastèque qui s’ y connaisseent autant en réacteurs nucléaires que ma grand mère en physique des plasmas

  3. major Daubuisson

    Bien entendu , les « propositions  » des escrolos sont empreintes de bon sens , on sait cela 😁😁
    Recouvrir le pays de millions d’ éoliennes qui ne peuvent tourner sans vent ou de panneaux PV au rendement kolossal et la fermeture des centrales nucléaires , voilà la solution de ces pastèques et c’est la solution du camp du bien
    Pour ce qui est de l’ urgence climatique , que feront les zozos verts pour enrayer l’ éventuel emballement climatique : un aspirateur géant à CO2 ?
    Placer des climatiseurs géants en orbite autour de la Tere : tas de crétins exosphériques, extraits de communistes, tarés consanguins , dégénérés 😂😂
    Cela fait du bien de se défouler sur ces marchands d’ orviétan rouges – verts

    1. Didier BARTHES

      Il faut toujours rappeler que les écologistes d’EELV prétendent lutter contre le réchauffement climatique et vantent l’Allemagne qui par kW.h produit émet infiniment plus de CO2 que la France, ils ne sont pas à une contradiction près.

  4. – « Ma promesse de baisser les factures d’électricité de 30 % à 40 % est certes au mieux irréaliste, au pire mensongère, mais c’est la mienne. »

    Autrement dit «Votez Jordy et demain vous serez rasé gratis. Ce sera le Paradis ! »
    Faut oser quand même non ? Ben non puisque plus c’est gros et mieux ça passe.
    Chez les gogos bien sûr. Plus de 30% ! Pauvre France !
    Ben oui ce Bardella est nul, d’ailleurs si un de ses fans pouvait m’expliquer ce qu’il lui trouve de si bien. Alors ON dira que les autres sont encore plus nuls. Encore plus menteurs et patati et patata. C’est bien ce que je dis, plus nul que lui tu meurs !
    Et quand bien même, depuis quand voter c’est choisir la merde la moins puante ?
    Ah oui c’est vrai, des goûts et de odeurs ON ne discute pas.
    Je vous jure, parfois il y a de quoi être fier d’avoir échoué. Misère misère !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *