Greenwashing !

Les publicitaires mélangent développement durable et amour de la nature avec délectation. Au point que l’Alliance pour la planète, une coalition des principales associations françaises de défense de l’environnement, lance début décembre 2006 une campagne intitulée «  la publicité peut nuire gravement à l’environnement ». Ainsi elle a mis en ligne sur son site (http://www.lalliance.fr/) trente exemples de publicité pratiquant le blanchiment écologique (greenwashing). Le groupe pétrolier Total fait ainsi indûment étalage d’éoliennes, le nucléaire Areva promet un avenir sans CO2 mais occulte complètement les problèmes environnementaux liés aux déchets radioactifs. De son côté le BVP (bureau de vérification de la publicité) affirme que toute référence à l’environnement doit présenter avec précision les actions entreprises en faveur du respect de la nature, et proscrire toute déclaration de nature à tromper le consommateur. Mais ce n’est qu’une déclaration d’intention et toutes les campagnes diffusées en 2006 « seront contrôlées au début de l’année suivante » !

        

     L’association « Casseurs de pub » agit depuis longtemps contre l’endoctrinement publicitaire, mais c’était une goutte de pureté au milieu d’une montagne d’intérêts financiers croisés et malveillants. La Biosphère attend avec impatience que toute publicité commerciale soit interdite définitivement.

 

 Conclusion : Les sociétés humaines sont plus ou moins bien adaptées au milieu environnant, la société thermo-industrielle est la moins durable car elle détruit les écosystèmes. Les amoureux de la Nature et les objecteurs de croissance ont donc un objectif commun, prendre la défense des intérêts de la Biosphère et dénoncer avec force cette société de prédation.

Pour en savoir plus, tu peux consulter le site :

http://www.biosphere.ouvaton.org/

Partagez ...

2 réflexions sur “Greenwashing !”

  1. « La Biosphère attend avec impatience que toute publicité commerciale soit interdite définitivement.  » : j’aime cette utopie… à chacun ses rêves comme dirait l’autre…

  2. 8 février 2010 !

    Les publicitaires mélangent développement durable et amour de la nature avec délectation. Au point que l’Alliance pour la planète, une coalition des principales associations françaises de défense de l’environnement, lance début décembre 2006 une campagne intitulée « la publicité peut nuire gravement à l’environnement ». Ainsi elle a mis en ligne sur son site (http://www.lalliance.fr/) trente exemples de publicité pratiquant le blanchiment écologique (greenwashing). Le groupe pétrolier Total fait ainsi indûment étalage d’éoliennes, le nucléaire Areva promet un avenir sans CO2 mais occulte complètement les problèmes environnementaux liés aux déchets radioactifs. De son côté le BVP (bureau de vérification de la publicité) affirme que toute référence à l’environnement doit présenter avec précision les actions entreprises en faveur du respect de la nature, et proscrire toute déclaration de nature à tromper le consommateur. Mais ce n’est qu’une déclaration d’intention et toutes les campagnes diffusées en 2006 « seront contrôlées au début de l’année suivante » !

    L’association « Casseurs de pub » agit depuis longtemps contre l’endoctrinement publicitaire, mais c’était une goutte de pureté au milieu d’une montagne d’intérêts financiers croisés et malveillants. La Biosphère attend avec impatience que toute publicité commerciale soit interdite définitivement.

Les commentaires sont fermés.