Joe Biden en flagrant délit de tromperie

Préparez-vous au réchauffement climatique, camarades, il n’y a pas d’autres alternatives : Joe Biden défend un forage pétrolier géant en Alaska ! D’un côté un projet à 6 milliards de dollars, 160 000 barils de pétrole par jour pendant trente ans et 2 000 emplois créés, de l’autre la migration des caribous, la chasse et la pêche de subsistance des Inuits et les émissions de gaz à effet de serre. Devinez vers où la balance penche ?

Ne soyons pas naïfs, tous les présidents américains sans exception ont défendu le niveau de vie des Américains, et celui-ci passe obligatoirement par la manne pétrolière. La réserve nationale pétrolière de l’Alaska fut instaurée en 1923 par le président Harding pour alimenter (éventuellement) en carburant la Navy. Les forages exploratoires avaient eu lieu sous Barack Obama en 2016, les découvertes avaient été annoncées en 2017, les permis d’exploitation octroyés à ConocoPhillips par Donald Trump en octobre 2020, et aujourd’hui confirmé par Joe Biden en 2021… qui dit pourtant avoir fait de la lutte contre le réchauffement climatique un de ses objectifs majeurs. Ben oui, l’économie sera toujours plus forte que le souci environnemental.

La conseillère pour le climat de Biden a fait savoir « que l’administration ne combat pas les producteurs de pétrole et de gaz, mais se bat pour créer des emplois syndiqués, déployer des technologies visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, renforcer l’industrie manufacturière américaine et servir de carburant à l’économie américaine ». On ne peut pas être plus clair… En fait le démocrate Joe Biden reste sur la même ligne que la républicaine Sarah Palin, ex-gouverneur de l’Alaska et ancienne candidate à la vie-présidence des Etats-Unis : « Drill, baby, drill » !

Partagez ...

1 réflexion sur “Joe Biden en flagrant délit de tromperie”

  1. Pour essayer de faire passer la pilule Biden peut dire que le projet de loi qui autorise les forages pétroliers et gaziers dans cette zone préservée date d’il y a 3 ans, que les routes sont déjà construites, et que maintenant c’est trop tard pour l’arrêter.
    En attendant ça fait 30 ans que les compagnies pétrolières et les dirigeants de l’Alaska font le forcing pour exploiter les ressources de cette réserve, et que les défenseurs de l’environnement dénoncent ces projets. Pour soutenir le Business et l’American Way of life, Trump et Biden c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

Les commentaires sont fermés.