La surpopulation absente de la primaire écolo

Thomas Roussot : Alors que les primaires écologistes battent leur plein, aucun des cinq candidats n’a évoqué la surpopulation, pourtant problème central de toute prise de conscience écologique. Les intégrismes s’en nourrissent, les financiers en tirent leur miel via l’ultra libéralisme, les terrorismes réactifs et autres pandémies s’y lovent complaisamment. Mais aucun n’ose aborder le terreau qui rend possible ces multiples dérives. La surpopulation reste LE sujet tabou de l’écologie politique. La population mondiale a atteint 7 milliards au 31 octobre 2011. Elle atteindra 8 milliards en 2023, 9 milliards en 2037 et 10 milliards de personnes en 2055. Elle a doublé en 40 ans de 1959 (3 milliards) à 1999 (6 milliards). Son taux de croissance a atteint son apogée à la fin des années 1960, alors qu’il était de 2,09 % .Elle est actuellement (2020) en croissance à un taux d’environ 1,05 % par an, ajoutant 81 millions de personnes par an au total. Un taux de 1 %, c’est encore un doublement de la population en 70 ans. Alors qu’il avait fallu toute l’histoire de l’humanité jusqu’à l’an 1800 pour que la population mondiale atteigne 1 milliard, le deuxième milliard a été atteint en seulement 130 ans (1930), le troisième en 30 ans ( 1960), le quatrième milliard en 15 ans (1974), le cinquième milliard en 13 ans (1987), le sixième milliard en 12 ans (1999) et le septième milliard en 12 ans (2011). Au cours du seul 20e siècle, la population mondiale est passée de 1,65 milliard à 6 milliards.

D’où ce résultat : En 2021, 3 669 784 d’hectares de forets détruits, 4 940 522 hectares de terres perdues à cause de l’érosion des sols, 25 623 981 235 tonnes d’émissions de CO2 , 6 910 054 tonnes de produits chimiques toxiques rejetés dans l’environnement.

La surpopulation est en interdépendance avec le progrès techno-scientifique. Pour nourrir bientôt 8 milliards d’humains, les États n’ont d’autre recours que le productivisme, la nourriture industrielle, les énergies fossiles et nucléaires. Le cycle de l’eau, la qualité de l’air, tout l’environnement est pourtant impacté par le gaz, le pétrole et le charbon au point de mettre en suspension l’avenir des homo dits sapiens. Les nécessités vitales des hommes induisent le chaos quand elles ne sont pas satisfaites. À moins d’une réduction drastique des naissances via une éducation prenant à rebours les traditions religieuses et culturelles ! À défaut, seul le dogme nihiliste de la croissance économique continuera d’apporter ses réponses aveugles et aveuglantes à cette hypertrophie humaine.

Pour en savoir plus grâce à notre blog biosphere :

synthèse, Tout savoir sur la surpopulation humaine

10 septembre 2021, Solutions radicales pour surpopulation avérée

3 septembre 2021, Surpopulation, sa perception en 1973 et 2021

26 août 2021, Surpopulation et extinction des espèces

22 août 2021, L’Égypte et Al-Sissi face à la surpopulation

17 août 2021, Wikipedia et le concept de surpopulation

7 août 2021, 10 milliards en 2050 = surpopulation ?

2 décembre 2017, EELV célèbre le Sida, mais se fiche de la surpopulation

22 décembre 2015, La Surpopulation, absente des résultats de la COP21

11 novembre 2014, Référendum en Suisse : halte à la surpopulation

29 juillet 2014, Les pathogènes s’attaquent à la surpopulation humaine

25 février 2014, Surpopulation, c’est en partie la faute des démographes

30 octobre 2013, Surpopulation, la faute aux machos et autres sexistes

24 juillet 2013, pour casser le cercle vicieux agriculture-surpopulation

18 janvier 2012, Tribunal pour les générations futures : la surpopulation

28 août 2009, surpopulation en 2050

Partagez ...

15 réflexions sur “La surpopulation absente de la primaire écolo”

  1. Mes « solutions crédibles » sont certes cruelles : laisser l’ Afrique se débrouiller avec sa croissance démographique et abandonner toute aide médicale à ce continent car nous n’ avons envers ce continent aucune dette morale et seule la survie des peuples européens (à la faible natalité et donc en lente décroissance démographique) devrait nous préoccuper .
    Nous n’ avons plus à nous ingérer dans leurs affaires intérieures ou les empêcher de se faire la guerre , cela suffit !
    A eux de se prendre en mains ou à périr , peu nous chaut

  2. Si la (sur)population est absente de cette primaire, c’est peut-être, je dis peut-être, parce que chez EELV l’affaire est entendue. Et comme ils ont d’autres sujets et problèmes à débattre (avec ou sans guillemets) et à régler, à quoi bon rajouter celui-là ? Comme a dit je ne sais plus quel, ou quelle écolo, une fois qu’on a dit qu’on était trop nombreux, qu’est ce qu’on fait ? Et le fait de dire ça, en quelque sorte de laisser ça aux autres, c’est à dire à ceux qui en font une obsession, signifie t-il pour autant que le sujet est tabou ? Soyons sérieux !

    1. Alors on dira que les intégrismes s’en nourrissent… Mais c’est de la Peur dont les intégrismes se nourrissent, de cette peur entretenue par les catastrophistes de toutes sortes. Que les malthusiens se rassurent, il y en a qui s’en occupent, de leur problème. Le sujet n’est pas tabou, on en parle dans les plus hauts lieux, jusqu’au Vatican.
      Alors je repose la question : une fois qu’on a dit qu’on, ou qu’ils, étaient trop nombreux… qu’est qu’on fait ? Va t-on graver dans la pierre et partout, cette injonction qu’on peut lire tout en haut de ce Stonehenge américain : «Maintenez l’humanité en dessous de 500 millions d’individus en perpétuel équilibre avec la nature» ? Là encore soyons sérieux !

      1. On finance la pilule en Afrique par exemple, ainsi que l’éducation des femmes, on défend la liberté des femmes dans les pays à trop forte natalité ! Beaucoup de femmes se voient imposer des naissances dans beaucoup de pays du monde. On apprend le rationalisme là où la religion est trop importante. Il y a plein de choses à faire ! Laisser faire les naissances à tout va nous conduit inéluctablement à Guerres Famines Épidémies… Puis en France, on revoit les allocs à la ponte à la baisse, sinon beaucoup de migrants reproduisent les mêmes erreurs qu’ils ont commis dans leur pays font ils en ont quitté la surpopulation

      2. Et on stérilise aussi joyeusement moyennant octroi d’ avantages sonnants et trébuchants : la contraception demande une certaine discipline et a une action limitée au contraire de la stérilisation masculine ou féminine !
        Au Frankistan ,la stérilisation devrait être obligatoire dès la 2de naissance pour les (im)migrants mais il faudrait pour cela une junte militaire au pouvoir, ce que je souhaite ardemment !
        Dans son obligation (par ses maîtres oligarques) de maintenir le niveau de con – sommation intact , notre « bien aimé présigland » les fait venir par centaines de milliers😎😎

      3. Les catastrophistes ? Genre les catastrophes ne sont que des phantasmes ? Ben oui comme tout bon socialo-communiste tu nous racontes, en laissant entendre par ton expression, que ça ne serait que des phantasmes, pourtant les catastrophes sont déjà là partout dans le monde ! Guerres, famines, épidémies, réduction des espaces sauvages, perte de bio-diversités, pollution ne sont pas des phantasmes mais des faits constatés et bien réels !

      4. – « Les catastrophistes ? Genre les catastrophes ne sont que des phantasmes ? Ben oui [et patati et patata] ».
        Ben oui comme tout bon BGA (bougre de grand âne) qui se respecte tu es une véritable catastrophe. Faut toujours que tu traduises comme ça t’arrange. Mon dieu quelle catastrophe !

      5. Bah oui ! Parce que tout ce que tu proposes c’est de ne rien faire ! Hormis encourager la natalité ! Après tu racontes qu’on ne peut rien faire après avoir voulu ne rien faire pour baisser la natalité ! OR ce n’est pas qu’on ne peut rien faire, mais ce n’est que tu ne veux rien faire, ce qui est complétement différent ! Pourtant en Europe on a su prendre des bonnes mesures pour baisser la natalité et éviter la surpopulation, du moins avant que vous n’importiez autant de migrants. Mais si ça a été possible de baisser la natalité en Europe, en Chine alors pourquoi ça ne serait pas possible ailleurs en appliquant les mêmes mesures ? Quant à l’âne, il est beaucoup plus intelligent que beaucoup ne pensent !

      6. Car contrairement à un cheval, lorsque l’âne est confronté à un obstacle dangereux, genre un pont instable et fragile, l’âne s’entête à ne pas avancer et contourner l’obstacle, tandis qu’un cheval s’y précipite aveuglément ! Les hommes ont décidé à ce que les chevaux seraient plus nobles, et pourtant, et pourtant ! Enfin si moi je suis l’âne, il semblerait que tu sois le cheval !

      7. – « Parce que tout ce que tu proposes c’est de ne rien faire ! Hormis encourager la natalité ! »
        Mais, bougre de BGA, où m’as-tu entendu dire qu’il fallait encourager la natalité ?

        – « OR ce n’est pas qu’on ne peut rien faire, mais ce n’est que tu ne veux rien faire, ce qui est complétement différent ! »
        Taratata ! Encore une fois je demande seulement ce qu’on peut faire ! Pour éviter que nous soyons 9 ou 10 milliards en 2050 etc. On en a rempli des pages et des pages, on a parlé de la Pilule en vente dans les Monoprix, de l’enseignement du port de la Capote dès la maternelle, de l’inertie, etc. etc. Finalement il n’y a que ce misérable Marcel qui ose avancer des solutions crédibles. Mais là oui, je dis et redis que je refuse d’aller dans ce sens ! Misère misère !

    1. Les malthusiens désirent faire décroître la population humaine donc celle des consommateurs et ainsi ils peuvent nuire gravement aux intérêts financiers colossaux de ces gens
      Les écolos de carnaval (et la gauche) sont les idiots utiles des mondialistes , nos vrais ennemis les plus redoutables, et ont donc pour mot d’ ordre de ne pas inclure le malthusianisme dans leur programme !

    2. Et pourquoi ce silence sur cette autre évidence ?
      Mon cher Didier, avouez quand même que mes doutes sont légitimes. D’autant plus que ce n’est pas la première fois que je vous le dis. Pour ce qui est de combattre les anti-antinatalistes, comme moi… (je sais que vous n’êtes pas comme notre pauvre BGA)… là on peut compter sur vous.
      Par contre quand il s’agit de combattre une certaine pourriture, bien brune, là vous semblez être aux abonnés absents. Là c’est silence radio. Comme c’est silence radio quand il s’agit de répondre clairement et sans détours à certaines questions.
      – Pourquoi ce silence après 19 SEPTEMBRE 2021 À 07:46 ?
      – Que vous inspire ce commentaire dégueulasse (entre de nombreux autres) ?
      – De ces deux idéologies, laquelle sert de terreau à l’autre ? etc. etc.
      – Est-ce que je touche là un tabou ?

      1. Donc pour vous , michel alias parti d’ en rire ou esprit critique », affirmer que les mondialistes sont l’ ennemi du genre humain et que les escrolos sont des agents masqués de ces gens , relève du commentaire le plus abject qui soit !
        Comme le dit BGA , vous vous situez dans le camp des gauchistes dont on sait qu’ ils ne brillent ni par la lucidité ni par la loyauté et vous faites honte à Pierre Dac et Francis Blanche , véritables humoristes, qui auraient rejeté avec fracas votre humaisme de bazar et votre indignation bien pensante !

      2. Mon «cher» Marcel je m’adressais à Didier Barthès. N’essayez pas de nous enfumer, si encore vous ne faisiez qu’ «affirmer que les mondialistes sont l’ennemi du genre humain». Je souhaiterais que cet empilage de commentaires ne l’empêche pas de voir la (les) question(s) que je lui pose.

Les commentaires sont fermés.