L’anti-écolo Pascal Praud a encore frappé

Pour dévoiler l’état d’esprit de Pascal Praud et donc de CNews, voici son discours !

« Voici une liste de que nous pouvons faire aujourd’hui, mais que l’époque a déjà condamné : Regarder un tigre chez Bouglione ; Boire un verre chez des amis et repartir en voiture ; prendre l’avion ; Fumer une cigarette en terrasse ; Draguer (au bureau dans la rue, partout en fait) ; Voir un film de Roman Polanski ; manger une côte de bœuf ; Acheter des fraises en décembre : aimer la corrida… Conclusion : nous aurons des cirques sans animaux, des dîners sans alcool et des amours sans risque. La vie sera moche, lisse, les polémiques auront cessé. La dictature de la laideur et de la bêtise sera instaurée. Vivement demain ! »*

Le climato-sceptique Pascal Praud veut toujours faire le buzz, il avait sur Cnews-télé défendu le droit des climato-sceptiques à s’exprimer, lire sur notre blog biosphere.

Interdisons de parole les négationnistes du climat

Si un commentateur nous dit qu’il faut interdire d’interdire, nous rappelons que nous ne pouvons pas dire et faire n’importe quoi quand c’est au détriment d’autrui ou du bien commun.

* « gratuit » de CNews du 21 novembre 2019 (p.2)

Partagez ...

1 réflexion sur “L’anti-écolo Pascal Praud a encore frappé”

  1. « Qu’on soit con ou pas con, on est toujours le con de quelqu’un. Mais on est rassuré à chaque fois qu’on trouve toujours plus con que soi. » (Pierre Perret)
    Merci donc à Pierrot et merci aussi à Pascal Praud, me v’là rassuré.
    Qualifier Untel ou Ontel de con, ça c’est facile. Par contre, interdire aux cons de débiter leurs conneries, ça c’est pas facile. Faut quand même penser à notre sacro-sainte Liberté de penser, de braire et d’ânonner.
    Mais pas facile non plus d’interdire d’interdire. Quant à interdire d’interdire d’interdire, je m’interdis d’y penser. Une chose est sûre, la vie serait triste si plus personne ne disait de conneries.

Les commentaires sont fermés.