L’anti-écologisme du Rassemblement National

Macron au niveau écolo, ça craint déjà ! Et si l’extrême droite, en campagne depuis des mois contre une prétendue « écologie punitive » arrivait au pouvoir en France ? Aurait-on un réchauffement de 5 ou 6°C ? Les écologistes s’inquiètent, on passe du mal au pire.

Macron tout d’abord : les différentes sphères de la cause environnementale ont recensé toutes les mesures mises à l’arrêt par la dissolution de l’Assemblée nationale. Le troisième plan national d’adaptation au changement climatique, décalé depuis des semaines, remisé aux calendes grecques. La stratégie nationale bas carbone, qui devait être dévoilée jeudi 13 juin, attendra. Et une énième concertation sur le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) ne peut plus être lancée. Pendant plusieurs semaines encore, la France devra donc se passer de feuilles de route énergétique et climatique.

Le Rassemblement National ensuite :  Le RN n’a pas de compréhension globale des enjeux environnementaux, il n’a aucune crédibilité sur ces questions. Dans son programme des élections européennes, le parti de Marine Le Pen veut abroger des pans entiers du pacte vert pour l’Europe, notamment l’interdiction de la vente de véhicules neufs à moteur thermique en 2035, et il y réaffirme sa volonté de mettre en place un moratoire sur l’éolien et le solaire. Le RN n’a aucune ambition en termes de lutte contre le changement climatique. C’est le vide. Soit les membres du parti sont climato-sceptiques et nient le problème, soit ils l’ignorent. En défendant uniquement le nucléaire, le RN propose une réponse extrêmement simpliste et populiste, qui caresse les électeurs dans le sens du poil en leur faisant croire que l’on peut enlever toutes les contraintes. Extrêmement simpliste et populiste. Et on peut prévoir le pire. Le RN au pouvoir risque fort de couper les subventions publiques à différentes associations environnementales, le Réseau Action Climat (RAC), Les Amis de la Terre et même France Nature Environnement. Il y aurait sans aucun doute une diminution drastique des autorisations de manifestations et une répression plus forte contre la désobéissance civile. Silence, l’ordre nationaliste aveugle règne. Or la question de fond n’est pas pensée : est -il ou non important de conserver une planète vivable. Les points de vue exprimés par les soutiens du RN font peur :

Le point de vue des frontistes d’extrême droite

Krikri : Mais enfin, ce sont bien 40% des votants qui ont choisi l’extrême-droite.

Rumi : L’arroseur du bien se retrouve arrosé par le camp du mal. C’est ennuyeux car ce camp du mal fait 40% des votes. Pauvres bobos et zadistes de tout poil, le bon peuple leur a dit m…

Kowloon : Les « mouvements écolos » pourront ils continuer les saccages, les tentatives d’assassinat et les agressions, comme à Sainte Soline ?

Ana : Les très, très, très nombreuses associations écologiques craignent d’avoir moins de subventions : les activistes vont devoir travailler pour acheter des boules de pétanque , des mortiers de feux d’artifice, de l’essence pour les cocktails ?

Brad the pit : Les écologistes (politiques) sont les dignes héritiers des inquisiteurs, des marxistes-leninistes grand teint, de Pol Pot . ils sont prompt à faire des procès politiques même à leurs alliés ,ils gueulent dès qu’il faut créer une mine de lithium en France mais veulent des voitures électriques.

Notre chasse à la bêtise anti-écolo sur notre blog biosphere

L’écologie à la mode du Rassemblement national

extraits : Interrogée par terraeco en mars 2012, Marine Le Pen exprimait le fond de sa pensée. Selon vous, les changements climatiques n’existent pas ? « Je ne suis pas sûre que l’activité humaine soit l’origine principale de ce phénomène. » Parlons agriculture ? « Le bio est une dictature, avec des histoires de gros sous enrobées dans des bons sentiments. »….

Projet de l’écologiste Marine Le Pen

extraits : sur son site en 2023, le projet du RN (l’environnement pour une écologie française) : Nous pratiquerons, dans tous les domaines, une écologie positive, notre projet tourne la page de l’écologie punitive… L’urgence est de rompre avec une écologie dévoyée par un terrorisme climatique… Nous sortirons du « Green deal » et de l’enfer administratif qu’il impose aux petites entreprises sous le nom de « taxonomie » au profit d’un plan d’autonomie stratégique fondé sur le développement durable… La France n’a pas à sacrifier le bien-être de sa population pour corriger les erreurs ou les abus des autres pays !… … Les Français pourront continuer à sortir leur famille en voiture, à prendre des bains chauds, à apprécier le feu de bois dans la cheminée et à fêter Noël ! »….

L’écologie, impensé du Rassemblement National

extraits : Ce parti d’extrême droite fait bloc avec la FNSEA et oppose la ruralité aux « talibans de la verdure », comme Marine Le Pen appelait les écologistes durant sa campagne présidentielle de 2022. Christophe Barthès, député Rassemblement national (RN) de l’Aude : « Il faudrait être idiot pour voir qu’il n’y a pas de changement climatique. Mais est-ce l’effet de l’homme ? Peut-être que oui, peut-être que non….

9 réflexions sur “L’anti-écologisme du Rassemblement National”

  1. Esprit critique

    – « Les écologistes s’inquiètent, on passe du mal au pire. » (Biosphère)

    Quels écologistes ? Ceux du parti de Waechter (MEI, ou « Les Écologistes ») ? Mais de quel bord (bloc) il est celui-là, exactement, qui peut me le dire ? Quoi qu’il en soit, pour peu que le mot «écologiste» ait encore un sens, combien pèsent-ils, tous con fondus ?
    Je sais, encore et toujours des questions, qui resteront probablement sans réponses.
    Toute façon je ne pense pas avoir encore totalement perdu le nord, et je sais toujours compter. 😉
    Bien plus parlant, façon de dire :
    – La victoire du RN inquiète 1 Français sur 2 ( bfmtv.com/ 15/06/2024 )
    Et en même temps, le RN a conquis 9 communes sur 10 en France lors des européennes.
    50 % des Français sont donc inquiets… BRRR !!! et ne veulent donc pas du RN !
    ( à suivre )

    1. (suite) Mais ça ce n’est pas un scoop, il serait bien plus intéressant de savoir combien de Français veulent, réellement… de cette merde ? Je sais je sais, les Sondages !
      Et l’Opinion, la Girouette… à qui je dis que ce coup-ci il ne s’agit pas de foutre connement un coup de pied dans la fourmilière, juste pour se défouler… et/ou leur envoyer un message, comme ON dit. Non, parce que ça c’est bon, tout le monde a compris.
      Combien sommes-nous à vouloir encore de Manu ? 20 % … Et encore à tout péter !
      ON raconte même que Méluche en serait jaloux. C’est une blague bien sûr ! Quoi que…
      Mais ON s’en fout de Méluche, il n’est même pas candidat, c’est lui qui l’a dit !
      Ce coup-ci il ne s’agit pas de voter connement CONTRE (Pierre Paul ou Jacques) juste pour se défouler et/ou parce qu’ON a la Trouille, non… il s’agit juste de voter POUR.

    2. Ce n’est pas très charitable Michel C de nous appeler des cons-fondus, je ne permets pas ce genre de propos à votre égard, vous le savez.

      Quant au MEI, il a toujours proclamé son indépendance, je sais que dans votre esprit ça veut dire de droite, mais à votre interprétation, je ne peux rien.

      Celui-là, (Antoine Waechter) comme vous dites, (un peu impoliment) il est indépendant et il se trouve que, docteur en biologie, il connaît parfaitement le fonctionnement des écosystèmes, ce qui ne doit pas être le cas de beaucoup de membres de la direction d’EELV.

      Oui, le mot écologiste a un sens et le parti que je copréside le revendique très justement.

      1. Major Daubuisson

        Mais , monsieur Barthes, vous vous adressez là à une sommité en matière d’ écologie dont les avis sont pour nous paroles d’ évangile 😎 : que représente donc un Waechter face à ce Pic de la Mirandole de l’ écologie?
        La seule écologie valable pour lui est celle de Stalinenchon alias Robespierron qui, une fois au pouvoir, établira un régime digne de Pol Pot, avec envoi d’ intellectuels aux champs sous le contrôle des gardes de LFI (la France islamisée) et bien entendu nourris très sobrement pour éviter qu’ ils ne se goinfrent malgré la rudesse du travail .

      2. Mais ça veut dire quoi indépendant ? Faut-il alors con fondre les indépendants avec les ni-ni ? N’importe quoi ! Tous les partis sont indépendants, en théorie du moins. Et puis depuis quand faut-il être docteur en biologie pour être un écolo digne de ce nom ? Vous l’êtes vous, mon cher Didier, docteur en biologie ? N’importe quoi ! Bref, ce que vous me racontez là ne m’avance en rien. Par contre, encore une fois je constate que pour me tirer les oreilles (d’âne, si ça peut vous faire plaisir) là vous êtes bon ! Bien meilleur que pour faire la chasse à la bêtise anti-écolo sur ce blog Biosphère.
        Oui je sais, vous êtes anti-chasse. La bonne blague !
        En attendant, ne me faites pas croire que vous n’avez pas compris ce que je veux dire. Misère misère !

        1. Esprit critique

          Alors, personne pour m’expliquer ce que veut dire “indépendant“ ?
          Eh ben alors je resterais sur mon interprétation précédente.
          Tiens, un autre parti, dit indépendant… l’UDI. Si ça c’est pas la droi, euh pardon le centre, alors qu’est-ce que c’est ? Preuve de plus, sur ce coup ils sont (encore) ralliés à Ensemble (pour la République), autrement dit à Manu (ni-ni). Certes, vu qu’ils ont déjà copiné avec les LR, ils auraient pu faire comme Dupont-Aignan ou Ciotti. Bref, “indépendant“ c’est comme “écologiste“, ça ne veut rien dire.

        2. Didier BARTHES

          Mais enfin Michel C, vous vous cachez quand je me montre à découvert, vous tournez en dérision ceux qui font et s’engagent, vous insultez quand jamais je ne le fais, et ensuite vous vous plaignez que l’on réponde ! Franchement je ne comprends pas. Imaginez que ce soit l’inverse, je pense que vous me feriez les mêmes remarques que celles que je vous adresse.

  2. major Daubuisson

    Vous pouvez vous secouer la nouille dans tous les sens entre gauchos du site , rien ne changera (surpollutions, destructions de sites naturels , asphaltisation et betonisation, nourriture dégueulasse)…) tant qu’ il n’ y aura pas décroissance sérieuse de la population .
    Ni votre fumeuse décroissance , vos lubies antiCO2 , votre dérèglement climatique fantasmé et exagéré par le groupement des escrocs du climat agissant sur ordre des tarés du nouvel ordre mondial : les escrolos bien ancrés à gauche là où ils peuvent croiser encore plus tarés qu’ eux .
    Remplacer les voitures dites thermiques par des voitures électrique , voilà le génie ecolo
    Enlaidir des paysages naturels par leurs horribles moulins à vent , en vla de l’ ecolo .
    Manifester hystériquement contre les centrales nucléaires , en vla encoe de l’ escrolo .

  3. Même si ça vole bas, très bas, le point de vue de ces 5 frontistes d’extrême droite (sic) ne vaut quand même pas celui des 2 fachos biosphériques. Quant à la chasse à la bêtise anti-écolo sur notre blog biosphere (sic), personnellement je la trouve beaucoup trop timide.
    Ou alors beaucoup trop tolérante, complaisante, si ce n’est laxiste, c’est comme vous voulez.
    Je sais bien qu’il n’y a aucune gloire à dézinguer un pauvre guignol, mais faire comme s’il n’existait pas, comme si son misérable point de vue valait d’être entendu… fusse au nom de cette sacro-sainte liberté d’expression… là quand même je me dis qu’il faudrait peut-être retrouver un peu le sens des limites. Ne serait-ce que pour l’intelligence collective. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *