Le golf, activité anti-écologique par nature

L’eau est devenue une ressource beaucoup trop importante pour être gaspillée sur les terrains de golf. Des militants ont bouchés des trous des golfs avec des plantes ou du ciment, on installe un potager sur un green, bientôt on y plantera des arbres.

Eloïse Fine : « La consommation nationale moyenne annuelle d’eau d’un golf de 18 trous est de 50 000 mètres cubes par an. Le green a davantage besoin d’eau car il brûle facilement. En France, quatre niveaux de sécheresse (vigilance, alerte, alerte renforcée et crise) sont répertoriés. Depuis trois semaines, le golf des Hauts-de-Seine est soumis au premier échelon d’alerte, autrement dit, il n’est pas concerné par les restrictions d’usage de l’eau. Du côté du golf dans les Yvelines, le niveau d’alerte « crise » implique l’interdiction de prélever de l’eau depuis le 7 juillet. Néanmoins, le golf de l’Albatros bénéficie d’une dérogation. Motif de cette exception ? L’accueil des championnats du monde amateurs par équipes à partir du 24 août et de l’Open de France fin septembre. Le réchauffement climatique commence à inquiéter la filière golf dans son ensemble. »

Le point de vue des écologistes

Michel SOURROUILLE : En mars 2008 le Premier ministre chinois Wen Jiabao, devant les 3000 députés de l’assemblée nationale populaire, a demandé très fermement l’arrêt des constructions de terrains de golf sur les terres agricoles. Il constate que la Chine ne parvient plus à protéger l’environnement. Le golf est dévoreur d’espace, boulimique d’eau et financièrement hors de prix. Pourtant LE MONDE du 28.08.2008 met la pratique du golf à la portée des enfants. On s’exclame sur Tiger Woods qui a touché son premier club au berceau. On enseigne le baby golf à des enfants de 3 à 6 ans. C’est plus cher que le foot, mais c’est le sport qui plaît au gamin ! Soyons adultes, les enfants ne sont jamais libres de leur choix, ils ne font que suivre la mode. L’article nous présentait aussi le golf comme un sport qui enseigne le respect de l’environnement. N’importe quoi ! Je vous en supplie, journalistes à la page, demandez l’interdiction des golfs pour les remplacer par des forêts libres d’accès.

amiliajc : Le golf n est pas vital, ça ne se mange pas, ça ne se boit pas. Je viens de récolter mes patates : à pleurer, que de la grenaille, 20% d une année normale. La faune n a plus rien à manger. Les oiseaux ont dévoré le raisin encore mi-vert, les chevreuils ont bouffé les jeunes arbres au verger. On fait face a une grave disette. L’hiver va être dur. Mais non, certains citadins sont ravis de continuer à s’amuser sur les greens…. Ils sont dangereusement hors sol.

Valier : Sidérant de ne pas obtenir un consensus sur le non arrosage des green en période sécheresse... Ne pas comprendre la nécessité de hiérarchiser les usages démontre le manque d’écologisme du gouvernement. Certes l’agriculture utilise trop d’eau, mais son activité est essentielle, ce qui n est pas le cas du golf qui est juste un LOISIR! Sidérant...

Bergeist : Ce qui est le plus scandaleux, c’est que des golfs continuent à arroser quand, par arrêté préfectoral, tant le lavage des voitures que même l’arrosage des jardins familiaux est interdit. On peut voir là qu’il y-a une règle pour les riches et une autre pour les modestes.

Rhodia : L’objectif des terrains de golf n’est pas « le sport »…. mais la création d’un immobilier de luxe bien abrité derrière des clôtures bien hautes avec des caméras de surveillance tous les 50 mètres avec héliport et toutes activités pour le commun des mortels !!! Allez donc vous promener le long du golf de Tourettes de Fayence en prenant la route de St Paul en Forêt….Opio Roquefort les Pins Valbonne Mougins Grasse…. et j’en passe…

Haltsech : Le golf est trop marqué socialement pour mériter l’indulgence en période de sécheresse. C’est une activité qui va vite être en tête de liste des cibles environnementales pour pas mal de monde.

CG633 : Les golfs sont une des folies humaines. En ces temps de prise de conscience, un bon test pour notre capacité à changer de modèle de consommation : si on ne peut rien céder à cette activité très accessoire et ultra-néfaste pour l’environnement, alors on ne risque pas d’avancer sur des choses plus difficiles (voiture, viande, avion, vêtements, numérique, suréquipement des ménages…).

Ecotox : Peut-être qu’il est temps de comprendre que le golf et la culture du maïs devraient être remisés dans les livres d’Histoire.

Lire aussi, baby- golf

Partagez ...

22 réflexions sur “Le golf, activité anti-écologique par nature”

  1. Les patates aussi, vont être très chères

    Mouai… Et quand on pense à ces mauvaises langues qui disent qu’il ne fait que flotter en Bretagne… N’empêche que si le maïs pousse super bien sans aucun arrosage en Charente Maritime, les Bretons auront eu cette année la pire récolte de patates depuis 20 ans.
    Du coup je me demande ce qu’on va bien pouvoir béqueter. Des criquets avec du pop-corn peut-être… 🙂

  2. Didier BARTHES

    Tout cela illustre très bien qu’à vouloir être 8 milliards nous nous passerons de tout ce qui est superflu. Est-ce cela le monde dont nous voulons ? Serons-nous plus heureux quand il n’y aura plus sur Terre que des choses estampillées utiles et vertes ? La plupart des réalisations de l’humanité que nous admirons aujourd’hui (cathédrales, chateaux, grands navires, oeuvres d’art…) n’auraient jamais vu le jour dans un tel monde, ne l’oublions pas.

    1. Sondage du Parti d'en Rire

      Mais pourquoi donc parlez-vous de VOULOIR ? Qui donc a voulu que nous soyons 8 milliards, et qui voudrait que nous soyons 10 ou 15 voire 100 milliards ? Vous pouvez toujours le déplorer, mais en attendant, le retour de la pluie pour commencer, eh ben c’est comme ça.
      Ceci dit, vous êtes POUR ou vous êtes CONTRE ?
      On parle bien sûr de l’arrosage des greens en période de sécheresse.
      Parce qu’aujourd’hui, c’est juste ça que nous voudrions savoir. 🙂

  3. Esprit critique

    – « Peut-être qu’il est temps de comprendre que le golf et la culture du maïs devraient être remisés dans les livres d’Histoire. » ( Ecotox )

    Certes, mais c’est peut-être aller un peu trop vite. Le golf c’est comme les jets et les yachts privés, déjà ça ne concerne qu’une minorité. Comme dit Haltsech, «Le golf est trop marqué socialement». S’en prendre au golf c’est s’en prendre aux riches, et donc au Système.
    La culture du maïs c’est quand même un peu différent. Bien entendu, cette culture est devenue une véritable aberration. Déjà en terme de surfaces, 60 % de la surface agricole utile (SAU) dans les Landes, la finalité de tout ce maïs, et bien sûr la consommation d’eau. Bien que là encore on s’applique autant qu’on peut pour l’économiser. ( à suivre )

    1. Si en France le golf représente 15.000 emplois dont 7500 emplois directs sur le terrain, à côté de ça ce sont plus de 85.000 exploitations qui cultivent du maïs grain et du maïs semence. Ce à quoi on rajoute quelques 4000 emplois dans les entreprises de sélection et de production de semences de maïs (recherche, production, marketing, développement, commercialisation…), plus les autres ici ou là (constructeurs et vendeurs de machines etc.) Tous comptes faits «La filière maïs française concerne environ 300.000 personnes au cœur des territoires agricoles.» (semae-pedagogie.org).
      Et là encore, derrière tout ça nous retrouvons notre satané Système, avec le Business (as usual), le Pognon, les jets et les yachts privés, les bagnoles de luxe, les Rolex, le golf et j’en passe.

    2. Tu veux qu’on arrête les champs de Maïs ? Mais tu es ignoble ! Comment Macron et sa clique vont-ils pouvoir regarder un film sereinement dans leurs cinémas privés sans leurs Pop-corns ? Tu veux les affamer ?

      1. Parti d'en rire

        C »est Toi qui est ignoble, tu interprètes tout et n’importe quoi de travers. C’est terrible ça ! Où ai-je dit qu’il fallait arrêter les champs de Maïs ?
        Nulle part. Moi je ne veux affamer personne. Même pas ce pauvre petit Manu, et encore moins Ta chère et tendre Marine.
        Je sais que ma pensée est un peu trop complexe pour Toi, mais comme je suis gentil je t’explique : Commençons par arrêter d’arroser les golfs, surtout quand on manque d’eau. Ensuite, quand les esprits seront un peu plus clairs, on s’occupera de reconvertir les golfs en champs de patates. Et là, peut-être, qu’on pourra s’occuper du maïs, du pop-corn, des piscines et j’en passe. Chaque chose en son temps !

    3. et bien dansez maintenant

      Mon pote agriculteur brasseur de Charente Maritime fait pousser son maïs et très bien, même cet été, sans aucun arrosage.
      À distinguer donc les pratiques, selon son lieu propice ou pas, de manière industrielle ou « artisanale » et selon les variétés sélectionnées et plantées, pouvant être sobre en eau!

      1. Certes on peut, faire pousser son maïs sans aucun arrosage. D’ailleurs il n’y a que les zécolos citadins qui croient qu’il faut obligatoirement des gros canons qui arrosent 24H/24, comme pour faire de la neige. Seulement après il faut voir le résultat, notamment quand il ne pleut pas durant des mois.
        Ceci dit, et pour revenir les pieds sur le green, les Zantis doivent savoir qu’il existe des golfs écologiques. Et que le golf est lui aussi engagé dans la transition écologique. Non non, c’est pas des conneries. Quoique… 🙂

  4. Les piscines aussi sont voraces en eau ! Les piscines, il faut les réalimenter en eau quotidiennement, puisque de l’eau s’évapore. Et on ne rajoute pas que 3 litres; mais généralement il faut laisser l’eau couler du robinet pendant au moins 1 heure chaque jour !

    1. Parti d'en rire

      Oui mais, c’est sans compter que les piscines elles-aussi se sont mises au vert.
      Et je ne te parle pas de la couleur de l’eau, des têtards et j’en passe. Non, sérieusement, sans parler de la flotte, de l’électricité et des produits chimiques, c’est vrai que les piscines exigent un max de précautions. Sinon bonjour les nénuphars.
      Tout bon écolo qui se respecte doit donc respecter certaines règles, que voici :
      – Réduisez l’Impact Environnemental de votre Piscine ! ( poolcare.io )
      Comme tu vois, il te suffit d’une pompe à vitesse variable et d’un éclairage à Led pour pouvoir barboter proprement, tout en sauvant la planète et en même temps.

  5. Esprit critique

    Là encore, d’un côté les Antis et de l’autre les Pros. Notons déjà qui sont ceux qui dénoncent et ceux qui défendent. Chez EELV et chez les Insoumis (par exemples) on est clairement CONTRE. Et on le fait savoir. Et d’autres le font savoir autrement.
    Avec du béton (par exemple), bien que là aussi il faille de l’eau. Oui mais là, c’est pour la Bonne Cause. Oui bon, chacun son truc après tout !
    En attendant, je serais curieux de savoir ce qu’on en pense du côté de chez Manu et de Marine (par exemples). Ce qu’on en pense et qu’on en dit de toutes ces conneries. Des golfs, des piscines individuelles, des jacuzzis, des canons à neige et j’en passe.

    1. Des patates qui se perdent !

      Hors-mis les incontournables arguments économiques (plus de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires en France et 15.000 emplois dont 7500 emplois directs sur le terrain), les Pros défendent leur dada en disant que «90% des golfs utilisent de l’eau impropre à la consommation humaine» (Maximilien Lambert, chargé de projet environnement à la Fédération française de golf).
      Peut-être, et alors ? Ben oui, qu’est-ce que ça change au problème ?
      Pourquoi cette eau, soit disant impropre, ne pourrait-elle pas plutôt servir à faire verdir des champs de patates (par exemple) ?

      1. Élisabeth Borne, Première Ministre de Macron a annoncé hier qu’elle s’opposait à la décroissance ! Que seule la croissance permettrait la sortie de crise selon elle ! En l’occurrence l’UmPs de Macron reste favorable aux piscines individuelles, aux canons à neige, aux jacuzzis, aux golf, et tout ce que tu as passé ! Pourtant ton Mélenchon vote UmPs au second tour de toutes les élections ! Bref, Mélenchon fait semblant de s’opposer à la croissance, il ne le fait que verbalement mais dès lors qu’il faut passer à l’acte et au concret, il se trahit et cautionne très largement la croissance ! Et oui, c’est ça l’UmPs ils font semblant de se disputer médiatiquement pour faire croire qu’ils ont des programmes différents, mais ils appliquent exactement la même politique dès qu’ils sont à l’abri des caméras !

      2. Parti d'en rire

        T’en as pas marre de débiter des âneries, non ? Comme là encore avec Ton UmPs et mon Mélenchon. Et après ça ne viens pas chouiner que je n’ai pas d’arguments, que je ne fais qu’insulter mes contradicteurs sans jamais rien démontrer et patati et patata ! Sinon je vais te parler de Ta Marine, qui était au golf, quand la jeunesse était dans la rue.
        Juste pour essayer de faire avancer le Schmilblick. Misère misère !

      3. Ben oui, le très socialo-communiste Mélenchon et très Mitterandien Mélenchon a défendu le Traité de Maastricht ! Y compris la financiarisation de l’économie européenne ! Il y a encore les vidéos pour preuve, voir « Jean-Luc Mélenchon Oui au Traité de Maastricht » Alors oui c’est bel et bien un UmPs ! D’autant plus qu’il a reporté ses voix sur Macron au second tour de la présidentielle !

      4. Misère misère !

        N’empêche que Méluche, lui, il ne va pas faire campagne dans les club-houses de golf. Ben oui, Ta très chère Marine et lui ne sont finalement pas du même monde.

    1. Parti d'en rire

      Elle est bonne. La blagounette bien sûr. Mais à part ça, qu’est-ce que vous en pensez de toutes ces conneries ? POUR ou CONTRE ?

      1. Parti d'en rire

        Sur ce coup nous sommes donc tous les deux dans le même camp.
        C’est y pas beau ça, déjà ? Reste plus qu’à racoler BGA et nous serons trois.
        Et quatre avec Méluche. Nous pourrions alors nous taper une belotte.
        Tout en bouffant du Macron et en même temps.
        Et ça serait pas formidable ça, peut-être ?

    2. et bien dansez maintenant

      Une exception à l’arrosage, le golf du Morbihan… mouais, bof bof!

Les commentaires sont fermés.