le PS, écolo ?

C’est la cinquième fois depuis 1905 que le parti socialiste redéfinissait ses bases idéologiques. Il pond un texte, intitulé sobrement « Déclaration de principes », qui dure donc vingt ans en moyenne (LeMonde du 22.04.2008). En matière d’écologie, il fait de nets progrès, mais il a encore beaucoup de retard à rattraper. Il n’est pas encore venu le jour où le PS deviendrait « le premier parti écologiste de France » (L.Fabius, LeMonde du 7.01.2003). Pesons le pour et le contre :

 1) le PS, pour l’écologie

            Le but de l’action socialiste est la sauvegarde de la planète (article 1) ; Aux injustices et aux violence du monde, l’idée socialiste oppose un engagement pour une humanité respectueuse de la nature (article 2) ; Les finalités du socialisme démocratique, l’émancipation humaine, portent pleinement la volonté de préserver notre planète aujourd’hui menacée, de protéger et de renouveler les ressources naturelles, de promouvoir la qualité de l’environnement. Cette nécessité demande des réponses qui ne privilégient pas la rentabilité immédiate, concilient le développement et l’écosystème. (article 3) ; Les socialistes veulent mettre les avancées scientifiques et technologiques au service des hommes et de la planète. Le mérite du principe de précaution est de permettre de faire des choix collectifs, à travers l’arbitrage des choix politiques, qui subordonnent l’acceptabilité des risques, inséparables du développement de la science, à l’utilité des innovations et à la légitimité de leur utilisation (article 4) ; Les socialistes sont partisans d’une économie sociale et écologique de marché régulée par la puissance publique. Ils pensent que les politiques participant aux enjeux environnementaux doivent être coordonnées par la puissance publique, garante du long terme et de l’intérêt général (article 6)

 2) Le PS, contre l’écologie

            Le développement durable doit permettre de répondre aux besoins du présent, sans compromettre l’avenir des générations futures (article 3) ; Les socialistes défendent un modèle de développement durable qui conjugue la croissance, l’innovation technologique, l’impératif écologique, la création d’emplois (article 7) ; Lutter pour le codéveloppement correspond à la vocation internationaliste des socialistes (article 9) ; La volonté des socialistes et  de contribuer à faire de la France un pays ouvert, oeuvrant pour le développement durable (article 10) ; Pour les socialistes, l’Union européenne doit avoir pour mission, par ses politiques communes, de favoriser une croissance forte et durable (article 17) ; Le Parti socialiste est un parti internationaliste. Il agit pour le développement des pays du Sud (article 18).

 Conclusion-devinette : pourquoi donc le développement serait-il contraire à l’impératif écologique ?

Partagez ...

1 réflexion sur “le PS, écolo ?”

  1. Nous partageons assez largement votre analyse, c’est pourquoi nous travaillons à préparer des amendements à ce projet de nouvelle déclaration de principes du PS. L’obejctif est de permettre à tous les sympathisants connus ou non du pôle écologique du PS de porter ces amendements dans les débats de leurs sections, et de leurs fédérations. ceci dans l’objectif que cette nouvelle déclaration de principes lève la plupart des ambiguités dont elle est encore porteurs et que vous soulignez.
    Ces amendements seront rendus publics le 6 mai prochain en début d’après midi.
    Rendez-vous sur le blog du pôle écologique du PS :
    http://poleecologiquedups.typepad.fr/

    signé : l’équipe d’animation du pôle écologique du PS

Les commentaires sont fermés.