Le Rassemblement national, climatosceptique !

Interrogée par terraeco en mars 2012, Marine Le Pen exprimait les prémices de sa pensée.

Selon vous, les changements climatiques n’existent pas ?

« Je ne suis pas sûre que l’activité humaine soit l’origine principale de ce phénomène. »

Vous remettez en cause les conclusions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat ?

« Ce ne sont pas les travaux du GIEC qui peuvent établir avec certitude que l’homme est la cause du changement climatique. Mon père m’expliquait quand j’étais petite que le Sahara gagnait déjà un kilomètre par an ».

Le RN n’a aucune ambition en termes de lutte contre le changement climatique. C’est le vide. Soit les membres du parti sont climato-sceptiques et nient le problème, soit ils l’ignorent. En défendant uniquement le nucléaire, le RN propose une réponse extrêmement simpliste et populiste, qui caresse les électeurs dans le sens du poil en leur faisant croire que l’on peut enlever toutes les contraintes. Extrêmement simpliste et populiste. Faisons le tour de la question.

Nabil Wakim : Officiellement, le Rassemblement national ne remet plus en cause le réchauffement climatique. Mais la vieille garde du parti a tendance à rester climato-sceptique. De nombreux cadres du parti ont multiplié récemment les déclarations niant la responsabilité des activités humaines dans le changement climatique. Et les élus RN votent presque toujours contre les politiques climatiques. Jordan Bardella a souvent semé le doute en répétant l’idée qu’il s’agit là de cycles naturels. Il donne des chiffres faux concernant les émissions de gaz à effet de serre de la France, ou en affirmant, à tort, que la France avait déjà fait sa transition énergétique. L e RN ne présente pas de projet pour atteindre la neutralité carbone. Jordan Bardella s’oppose quasiment à toutes les politiques visant à réduire les émissions de la France : la fin de la vente de véhicules thermiques, le soutien aux énergies renouvelables, la suppression des avantages fiscaux accordés au secteur aérien… Plus récemment, le président du RN a dit son opposition aux règles de soutien à la rénovation thermique des bâtiments. Marine Le Pen avait été très claire lors de la présidentielle :

« La question environnementale internationale par nature ne constituera pas l’alpha et l’oméga de ma politique étrangère. »…

Le point de vue des écologistes

Les députés RN élus en 2022 avaient fait le choix de ne pas assister à la formation proposée aux élus de l’Assemblée par des climatologues après les élections législatives de 2022 pour mieux comprendre les enjeux climatiques. La médiocrité intellectuelle de ces gens est sidérante, ils restent des crétins satisfait de leur ignorance. Interview la semaine dernière d’un candidat RN à qui la journaliste expliquait que les experts du GIEC sont des scientifiques climatologues : «  Il faut s’appuyer sur d’autres experts qui ne partagent pas le même avis. » Sans plus de précision de ce prétendant à la députation, on en reste encore aux dévoiements de Claude Allègre !

Beaucoup de sommités du RN s’exclament en cœur : « le GIEC a toujours été très, très alarmiste ». C’est exactement le contraire, à cause de l’obligation de consensus international, les fourchettes de prévisions du GIEC ont toujours été en dessous des mesures présentées dans le rapport suivant 7 ans après. Cette année la hausse de la température moyenne mondiale est tellement effrayante que le GIEC envisage de sortir un rapport intermédiaire. Chaque parti a son segment de marché électoral. Le RN s’adresse aux gens qui ne cherchent ou ne peuvent pas se former à la question. Ne pas changer les habitudes des électeurs est beaucoup plus facile à faire passer que demander des efforts en matière écologique.

Notre société thermo-industrielle fonce droit vers le ravin, et le RN veut prendre le volant pour appuyer sur l’accélérateur.

En savoir plus grâce à notre blog biosphere

L’écologie à la mode du Rassemblement national

extraits : En 2023, Marine Le Pen identifie l’environnement comme un axe de progression pour le RN. L’idée sous-jacente est d’opposer « le bon sens de la terre, du paysan », contre l’idéologie urbaine bobo et les “technos hors sol”. Cela parle sans doute aux artisans, aux agriculteurs, aux petits chefs d’entreprise qui subissent des normes administratives complexes. Mais cela ne résoudrait en rien les problèmes systémiques auxquels nous sommes confrontés….

En savoir encore plus

19 avril 2023, L’écologie, impensé du Rassemblement National

19 avril 2023, Projet de l’écologiste Marine Le Pen

14 mars 2021, L’écologie vert de gris de Marine Le Pen

3 octobre 2019, L’écologie selon Marion Maréchal Le Pen

19 avril 2019, Pour Marine Le Pen, l’écologie se résume au localisme

5 mai 2017, L’écologie n’était pas à la fête avec Macron et Le Pen

30 décembre 2016, Front National, un programme superficiellement écolo

27 décembre 2014, Le Front national écolo ? Son passé plaide contre lui

9 mars 2012 Marine Le Pen, l’écologie à la hache

19 janvier 2011, Marine Le Pen est-elle écolo ?

10 réflexions sur “Le Rassemblement national, climatosceptique !”

  1. Tant que les UmPs et autres verdâtres n’interdisent pas la fabrication et l’utilisation des yachts, bateaux de plaisance ainsi que des avions, alors je n’ai aucune bonne raison de croire au réchauffement climatique lié à l’activité humaine ! Bien au contraire, je constate qu’énormément d’UmPs utilisent des jets privés, voyagent en avion et ont des bateaux de plaisance qui sont bien plus polluants que des voitures ! Mais évidemment les UmPs préfèrent mettre en œuvre l’écologie punitive pour traire davantage en taxes et impôts les classes populaires et moyennes, histoire d’entretenir la gauche caviar de la haute fonction publique !

    1. Esprit critique

      Un type qui fume comme un pompier et qui te dit que le tabac tue… là encore je suppose que tu n’as aucune bonne raison de le croire.

    2. parti d'en rire

      J’ai pas vu dans son «programme» si elle comptait les interdire…
      Qu’est-ce qu’elle en dit des yachts et des bateaux de plaisance, ta chère Marine ?

      1. Ben Marine ne fait pas de leçons de moral aux prolos concernant leurs voitures ! Contrairement à tes UmPs qui donnent des leçons de moral qu’ils n’appliquent pas à eux-mêmes !

        1. Parti d'en rire

          Je voudrais pas te péter le moral, mais t’as vraiment un gros problème avec les leçons de morale. Et d’hortografe je te dis pas !

  2. Lettre ouverte aux adhérents de l’ADMD
    Jonathan Denis : Je ne m’immisce pas dans les enjeux collectifs du 7 juillet prochain, je vous informe de la réalité des mois écoulés et sur ce que je ressens de ce que nous pouvons attendre de l’avenir. Le Rassemblement National n’est pas porteur de libertés individuelles et j’observe que ni dans son programme législatif ni même dans les professions de foi de ses principaux candidats ne figure la légalisation de l’aide à mourir. Lors des discussions en commission spéciale ou en première lecture à l’Assemblée nationale, le groupe du RN a exprimé sa plus vive opposition au projet de loi permettant la légalisation de l’euthanasie et du suicide assisté et le renforcement des soins palliatifs. De nombreux parlementaires de ce groupe ont dénoncé avec des mots insupportables le soutien que nous apportons aux malades pour qui la vie n’est plus que de la survie …

  3. major Daubuisson

    « Jordan Bardella a souvent semé le doute en répétant l’idée qu’il s’agit là de cycles naturels. Il donne des chiffres faux concernant les émissions de gaz à effet de serre de la France, »

    Bien entendu , le GIEC (création de l’ ONU, c’est dire le potentiel toxique de cet organisme) détient seul la vérité et tout qui s’ y opposerait serait un hérétique méritant la mort sociale mais helas pour lui😂 la contestation de ses conclusions terrifiantes se fait jour et j’ avoue la partager .
    Vu l’ incroyable complexité de la machinerie climatique , il est extrêmement peremptoire et prétentieux d’ affirmer que le changement climatique actuel résulte de l’ activité humaine : cette prétention est le fait habituel des gauchistes qui petent plus haut que leur cul et insupportent la contradiction de leurs thèses .Encore heureux qu’ avec les fachos de gauche , le RN et la droite en général puissent s’ exprimer au sujet du changement climatique .

    1. Parti d'en rire

      D’un côté Bardella, Trump, Bolsonaro, Duterte et autres carbo-fachos…
      de l’autre le GIEC, l’ONU et autres fachos de gauche (sic)…
      Choisis ton camp camarade facho !

  4. Esprit critique

    – « Je ne suis pas sûre que l’activité humaine soit l’origine principale de ce phénomène. […]
    Mon père m’expliquait quand j’étais petite que le Sahara [et patati et patata] » (MLP)

    Comme s’ils sortaient tous de la même école, les dits climatosceptiques ânonnent invariablement tous les mêmes «arguments». Le plus comique c’est leur scepticisme à géométrie variable. Remarquez que pour ce qui est de croire au Grand Remplacement, théories du Complot et autres conneries du genre, là nos faux sceptiques (fosses septiques) n’ont aucun problème.
    Quoique, ça dépend juste du problème. Eh oui et il faut le dire, non seulement climato-«sceptiques», mais en plus fachos ! Carbo-fascistes quoi. Eh oui et il faut appeler un chat un chat !
    – Bolsonaro, Trump, Duterte… La montée d’un carbo-fascisme (Libération 10 octobre 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *