les dangers du charbon (1/3)

De tous les combustibles carbonés fossiles, le charbon produit lors de sa combustion les plus fortes quantités de CO2, pour une même quantité d’énergie produite. En 2008, avec 12,6 Gt de CO2 émis, il était responsable de 34% des émissions anthropiques de CO2, de 43 % des émissions dues aux combustibles fossiles, et de 72 % des émissions dues à la production d’électricité. Cela faisait de son utilisation le plus fort contributeur des activités humaines à l’effet de serre additionnel ! Ces proportions ont depuis encore un peu augmenté, du fait de la part grandissante du charbon dans l’approvisionnement énergétique mondial.

C’est à peu près uniquement sur cette base que l’on discute à l’heure actuelle dans les médias français des dangers de l’utilisation du charbon comme source d’énergie.  Ce faisant, il n’est guère expliqué qu’il présente aussi de sérieux dangers pour la santé publique et pour l’environnement, qui ne se limitent pas aux effets des accidents dans les mines. Certes des documentaires télévisés sont parfois présentés à ce sujet pour des pays lointains tels que la Chine, l’Australie ou les Etats-Unis, mais les journalistes sont curieusement quasiment muets sur la situation en Europe, et plus spécifiquement en Allemagne, en Pologne, en Ukraine, en Russie et dans les pays balkaniques, principaux producteurs de charbon Européens. Cette situation contraste avec celle des Etats-Unis, où le débat est devenu depuis quelques années très vif. On peut alors se demander quelles sont les raisons de la timidité des médias français à pratiquer dans ce domaine un devoir d’information qu’elles revendiquent si fort dans d’autres !

Les dangers entraînés par l’usage du charbon comme source d’énergie sont très importants, multiformes, et présents à toutes les étapes de la filière, de l’extraction à l’utilisation.

Ces ravages commencent par les graves atteintes à l’environnement que provoque son extraction dans les grands pays producteurs, en particulier quand les exploitations se font à ciel ouvert. Les surfaces concernées sont considérables: pour ne parler que des pays européens, rien qu’en Allemagne 1500 km2 environ ont déjà été bouleversés pour y exploiter le lignite, et 10 000 km2 seront menacés dans l’avenir. Plus de 100 000 personnes ont été déplacées et leurs habitations détruites. Les déchets, tant des exploitations, sous forme de stériles et de boues de lavage, que de la combustion du charbon, sous forme de cendres en provenance plus particulièrement des centrales électriques, se comptent à l’échelle mondiale en milliards de m3 par an. Leur stockage se fait dans des conditions trop souvent précaires. Il est impossible pour l’instant d’évaluer la mortalité et la morbidité qui résultent dans les populations riveraines de ces atteintes à l’environnement, parce qu’il n’y a que très peu d’études épidémiologiques approfondies à ce sujet. Mais il existe dans certains cas des évidences de maladies qui y sont liées. (à suivre)

Bernard DURAND (connu pour son livre La crise pétrolière)

Partagez ...

1 réflexion sur “les dangers du charbon (1/3)”

Les commentaires sont fermés.