Les tueries de masse aux USA, que faire ?

Où est la limite ? Où situer la limite de l’utilisation privée des armes quand le port d’un couteau (arme de 6ème catégorie) est interdit en France ? Notons qu’une technique engendre toujours une technique nouvelle, censée être plus efficace que la précédente, c’est-à-dire plus dangereuse ! Prenez le deuxième amendement de la Constitution des États-Unis d’Amérique qui garantit pour tout citoyen américain le droit de porter des armes. Il fait partie des dix amendements passés le 15 décembre 1791. Or à l’époque, le pistolet était une arme qu’il fallait assez longtemps pour recharger par le canon. Ce n’est qu’en 1807 que John Forsyth développa le système à percussion qui remplace le système à silex et rend possible le chargement par la culasse. Le revolver moderne est apparu dans son principe seulement en 1837 avec le Colt Paterson. La balle de fusil n’est lancée sur le marché qu’en 1898 par Wilhelm Brenneke. Puis vint les armes à répétition. Aujourd’hui les Américains peuvent s’acheter des fusils d’assaut avec tir possible en rafale : massacre assuré ! Pourtant aux Etats-Unis, pistolets, revolvers, fusils de chasse, fusils d’assaut et mitraillettes sont en vente libre.

Lire, La course aux armements, malédiction de notre temps

Le 24 mai 2022 à Uvalde, au Texas, dix-neuf enfants et deux enseignantes ont été tués par un jeune homme, tout juste 18 ans, avec un fusil semi-automatique AR-15 . Au lendemain de son 18e anniversaire le 17 mai, il avait acheté un fusil semi-automatique, puis des munitions, puis un autre fusil automatique. En vente libre aux USA à partir de 18 ans, l’AR-15 est l’arme d’épaule la plus utilisée lors des fusillades de masse aux États-Unis ; elle ne tire qu’une seule cartouche par appui sur la détente, mais se recharge aussitôt toute seule tant qu’il y a des munitions dans le chargeur. Il s’agit d’une arme qui cause des blessures dévastatrices, la vitesse des balles est trois fois supérieure à celle d’une arme de poing.

Où est la limite ? Certes le droit de porter des armes est garanti aux USA depuis 1791. Or à l’époque, le pistolet était une arme à un coup qu’il fallait assez longtemps pour recharger par le canon. Il semble donc logique de n’autoriser aujourd’hui, pour être conforme à l’esprit de la Constitution, que les armes à feu en usage à la parution du texte de loi en 1791. Pour les chasseurs français aussi, un fusil à un seul coup calmerait un peu les ardeurs dévastatrices de nos Rambo en campagne.

Lire, Fusillade de Portland, n’autoriser que le fusil à un coup

Partagez ...

2 réflexions sur “Les tueries de masse aux USA, que faire ?”

  1. L’arme utilisée était tellement puissante que les corps de certains enfants, pulvérisés par les balles, étaient méconnaissables… on a demandé aux parents des échantillons d’ADN… La moité des Américains est tellement bêtes qu’elle ne connaît pas la différence entre une arme pour se protéger et une arme de guerre à la disposition de tous…

    pas étonnant avec un QI aussi faible que l’écologie puisse passer à la trappe !

  2. Que faire ?
    On pourrait peut-être réfléchir aussi à toutes ces images de violence dont nous sommes sans cesse bombardés sur les écrans. Sans compter les sujets d’actualité violente, chaque jour sur nos chaînes je ne sais combien de films ou de séries avec des images d’une extrême violence. Je ne sais non plus combien existent de jeux vidéos où le but est de dégommer un maximum de méchants de toutes sortes. Si on cherchait à banaliser la violence envers les humains on ne s’y prendrait pas autrement. Et paradoxalement la violence infligée aux animaux semble être un sujet qui dérange beaucoup plus. (MICHEL C 5 MARS 2018 À 16:50)

Les commentaires sont fermés.