moins de gens, plus d’agriculteurs

Question à Sunita Narain, directrice du centre for Science and environment à New Delhi : Plus de  70 % des Indiens vivent de l’agriculture. Comment leur assurer un niveau de vie décent ?

« Les responsables politiques disent qu’il y a trop d’habitants dans les campagnes, et qu’il faut les amener en ville. Mais où est le modèle de croissance qui crée de l’emploi pour tous ? En fait, les gens se retrouvent dans des bidonvilles. Cela me stupéfie que les gens continuent à proposer cette solution, c’est irresponsable. La réponse à la pauvreté est dans l’emploi, et l’emploi est à la campagne, dans l’agriculture. Si les petits fermiers ont des difficultés économiques, ce n’est pas parce qu’ils sont paresseux ou incompétents, mais parce qu’ils ne peuvent pas résister aux subventions qui existent dans l’agriculture des autres pays. C’est un blocage psychologique de croire que la terre ne peut pas faire vivre un grand nombre de gens. Sinon, en Inde, qu’est-ce qui fera vivre un milliard de personnes ? L’industrie n’a jamais été capable de créer des emplois à cette échelle. Elle prend les ressources, elle prend l’eau, mais elle ne génère pas d’emploi. L’avenir est dans la terre et dans l’eau. »

 Qu’est qui va permettre à neuf milliards d’humains (en 2050) de vivre sur cette petite planète. La Biosphère ne connaît qu’une réponse, la décroissance humaine.

Partagez ...