moins vite, moins loin

Dans les 100 mots de l’environnement (coll. Que sais-je ?, 2007), on peut lire dans l’article sur les biocarburants des conneries du type « La mobilité constitue un élément non négociable de la vie en société ». Cela reste connerie puisqu’on nous assène cela sans plus de précisions. Alors, allons consulter beaucoup plus loin l’article sur la mobilité qui commence ainsi : « Longtemps, la mobilité a constitué un élément très secondaire de la vie quotidienne. Avant la révolution du train, la diligence a suffi pour transporter les hommes. » Tiens donc ! La mobilité pourrait être limitée, on pourrait questionner la longueur de nos déplacements actuels ? Que nenni ! L’article continue ainsi : « L’homme ne se fixe plus pour s’intégrer : il se déplace. Et l’individu bloqué, celui qui ne peut se déplacer, est un exclu en puissance. Dans notre société, plus on joue un rôle, plus on se déplace (…) La ville ou la vie de demain ne se fera pas contre la mobilité : tout simplement parce qu’elle nous lie les uns les autres. »

 

Ce dictionnaire frelaté oublie que le lien de proximité économise la planète alors que (selon le même article) « presque 30 % des émissions de gaz à effet de serre résultent de notre mobilité ». Cet hymne à la croissance de nos déplacements ignore aussi que la ville du futur doit être compacte. Et ce n’est pas parce qu’on prend le Boeing que nous méritons une forte considération pour notre rôle social. Enfin, comme dit le texte lui-même, la mobilité est un facteur d’exclusion. Quant aux agrocarburants, ils ne pourront jamais soutenir durablement des déplacements individuels croissants. 

Ce petit dictionnaire qui ne voit de salut que dans l’innovation en matière de transports ne mérite pas l’intérêt de la Biosphère. « Plus vite, plus loin, plus souvent et moins cher  » est déjà un vieux slogan, il sera remplacé par : « Moins vite, moins loin, moins souvent, et beaucoup plus cher ». Mieux vaudrait s’immerger dans la Biosphère auprès de chez soi qu’essayer de fuir au loin les problèmes. 

NB : Tous les articles pour la Biosphère sont archivés et classés sur Internet, http://biosphere.ouvaton.org/page.php?doc=2007/affichactu2

 

Partagez ...