« OUI pub » sur nos boîtes aux lettres ?

La publicité dévore la planète et pollue nos sentiments. Vingt-deux associations, dont Les Amis de la Terre France, Foodwatch, l’institut Veblen, Résistance à l’agression publicitaire (RAP), Sherpa, Communication sans frontières…, dénoncent dans un rapport l’influence des milliards d’euros investis en dépenses publicitaires sur les comportements, en contradiction avec la transition écologique. Les dépenses annuelles mondiales de publicité et de communication des grandes entreprises ont dépassé 1 320 milliards d’euros en 2021. En France, 46,2 milliards d’euros. D’autant plus que le pouvoir d’influencer est complètement déséquilibré. Parmi les quelque trois millions d’entreprises en France, moins de 1 % ont accès au marché publicitaire. Le secteur automobile se dispute chaque année avec celui de la grande distribution la place de premier investisseur publicitaire. Pour des raisons écologiques et socio-économiques, toute publicité commerciale devrait être interdite. Mais on se contente de s’intéresser à nos boîtes aux lettres !

Lire, La publicité dévore la planète et nous avec

LE MONDE : Contre le gaspillage des publicités dans les boîtes aux lettres, une expérimentation a été lancée dans quinze territoires, « Oui pub » : Recevoir des publicités uniquement si on l’a choisi. Cette expérimentation ne reprend que partiellement les propositions des 150 citoyens de la convention citoyenne pour le climat, qui avaient proposé d’interdire totalement la distribution de publicités dans les boîtes aux lettres… Six mois avant la fin de l’expérimentation, un rapport parlementaire devra dresser un bilan… A l’issue de la période de test de trois ans, un comité d’évaluation sera institué… Si la visée de ce dispositif est louable, il pose toutefois question, la distribution publicitaire risque de faire face à des suppressions de postes.

Commentaires :

Modeste : 3 ans avant d’en tirer un bilan ? Ce sont bien les gens de McKinsey qui ont conçu cette usine à gaz !

Corentin : C’est une expérimentation qui sera généralisée si elle fonctionne? Et vous croyez que les entreprises de distributions vont jouer le jeu pour que ça fonctionne!

J.Schneider : Je n’ai pas vu quelles sont les sanctions en cas de non respect du « Oui Pub » . Sans sanction, comme « Stop Pub » qui n’a jamais été respecté, ça ne sert à rien. Du bluff.

LJ : Allez encore un effort, quand arrêtons-nous les coups de fil intempestifs avec des numéros affiches qui ne correspondent pas à celui de l’appelant ?

Fouilla : Et de façon générale en ces temps de sobriété, la pub devrait être fortement réduite: 30 milliards par an, 500 euros par français et même beaucoup plus en comptant les dépenses superflues …

Michel SOURROUILLE : La convention citoyenne pour le climat voulait interdire la réclame pour les produits les plus émetteurs de gaz à effets de serre et obliger à la publication d’incitations à moins consomme. Aujourd’hui c’est devenu un simple « OUI pub ». Pour nous c’est « NON pub », plus du tout de pub commerciales. Il devrait être évident pour tous les citoyens que n’importe quelle publicité est faite pour provoquer la surconsommation, donc l’augmentation des émissions de gaz à effet de serre. Du point de vue des écologistes, la publicité, qui n’est qu’une forme sournoise de propagande, devrait être interdite. Comment continuer à accepter qu’il soit autorisé de faire le vide dans les cerveaux pour inciter à boire du Coca Cola ou à rouler en SUV ?

Lire, Tout savoir sur la publicité qui nous dévore

rappel : « Pour faire évoluer les comportements du consommateur dans un sens écoresponsable, nous (conférence citoyenne) voulons Interdire de manière efficace la publicité des produits les plus émetteurs de GES sur tous les supports publicitaires, réguler la publicité pour limiter fortement les incitations quotidiennes et non-choisies à la consommation, mettre en place des mentions pour inciter à moins consommer du type « En avez-vous vraiment besoin ? » ou «  La surconsommation nuit à la planète. » »

Partagez ...

11 réflexions sur “« OUI pub » sur nos boîtes aux lettres ?”

  1. Il n’y a que BGA80 qui soulève l’aspect financier de la pub qui semble pour beaucoup tomber du ciel. Nous donnons 46,2 milliards d’euros à travers notre consommation pour être envahis par la pub. Presque 50% de la TVA (taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : 97,5 milliards d’euros). L’impact sur l’emploi revient sans arrêt pour légitimer ces actions anti-écologiques, c’est pour cela que je pense qu’un revenu inconditionnel autour du SMIC permettra aux salariés d’être en accord avec l’écologie et de ne travailler que pour l’essentiel. Plus de 50% des emplois sont inutiles car ils ne servent que la compétitivité économique, la semaine de 24 heures devrait être l’objectif.

    1. Et oui !! Les commerçants nous mentent, ce ne sont pas eux qui payent les publicités, puisqu’ils nous les facturent ! Or nous en tant que consommateurs, on paye les commerçants pour qu’ils nous matraquent la tête de publicités QUOTIDIENNEMENT ! Pour moi c’est une vente forcée ! (les commerçants font juste de la manipulation monétaire pour que les publicités aient lieu) On me force à acheter les publicités ! On n’a même pas notre mot à dire ! On ne peut même pas refuser l’installation de publicités à nos arrêts de bus et même paysages dans l’ensemble. Et comme je le rappelle, les commerçants s’introduisent et s’installent à notre domicile à travers la télévision ! La télévision c’est la même chose qu’un appel téléphonique d’un commercial, hormis que vous ne pouvez pas lui répondre et d’écouter seulement ce qu’il veut vous dire, vous ne pouvez même pas démentir à votre interlocuteur les propos mensongers des publicités.

  2. – « Si la visée de ce dispositif est louable, il pose toutefois question, la distribution publicitaire risque de faire face à des suppressions de postes. » ( LE MONDE )

    Autrement dit le « OUI pub » c’est bien, c’est louable. OUI mais… et l’Emploi dans tout ça ?
    C’est vrai que distributeur de pubs c’est un beau métier. Bien payé, utile et tout et tout !
    Mon dieu quelle hypocrisie !

  3. – « la seule différence entre la télé et le téléphone étant que vous ne pouvez pas répondre à votre interlocuteur, vous êtes donc forcés d’écouter ce que vous disent les commerciaux »

    @ BGA80 À 08:17 : Non, tu peux toujours zapper la Pub. C’est ce que font bon nombre (15% ?) de téléspectateurs. Heureusement, façon de dire, il n’y a pas que TF1. Seulement, comme par hasard, sur la plupart des autres chaînes tu tombes encore et toujours sur cette Pub de merde. Les publicitaires ne manquent pas d’imagination. (Exemple : «Zapper la pub sur votre TV en replay : bientôt de l’histoire ancienne ?») Heureusement, il te reste et te restera toujours la solution d’éteindre la télé. Voire de la balancer par la f’nêtre. Avec un peu de bol, un publicitaire se la mange en pleine tête !

    1. Mais ça c’est juste pour la télé. Pour bien faire il te faudra aussi balancer ton ordi. Avec un peu de bol un Bill Gates et Compagnie s’la mange en pleine tête !
      Hélas tu n’en auras toujours pas fini. Te faudra aussi balancer Le Monde et tous ces autres sacs à Pub, journaux et magazines. Et puis il te faudra ne plus sortir de chez toi. Eh oui, parce qu’elle est partout ! Sur les façades, sur les trottoirs, sur les bords des routes, dans les gares, les abris-bus, les aéroports, et même à plus de 2000 mètres dans les stations de ski, mon dieu quelle misère !
      Comment échapper à toute cette pollution, aussi bien visuelle que mentale, et donc environnementale ? A moins bien sûr d’aller vivre sur une île déserte, ou au fond d’une grotte. En attendant, si tu ne rentres pas dans le cadre de cette expérimentation (à la con) lancée dans quinze territoires… tu peux toujours coller un STOP-PUB sur ta boîte aux à lettres.

    2. Quand tu regardes un film ou émission, les interruptions par les pubs restent nocives, tu as beau zapper, tu perds du temps quand même. Puis en zappant, tu peux tomber sur des pubs aussi sur d’autres chaînes, à croire qu’elles se synchronisent pour les diffuser afin d’empêcher de les zapper ? Heureusement ma principale activité reste la lecture, mais lorsque je regarde la télé, je m’occupe pour fuir les pubs, je pars dans la cuisine pour préparer repas ou faire la plonge, je prépare le linge pour la machine à laver, le repassage, change la litière des chats…. Bref, toutes les tâches courtes je les réserve pour les moments de pub. Le meilleur moyen d’y échapper c’est de passer par des chaînes payantes comme Netflix, ou lancer un blue ray. C’est rare que je regarde les chaînes classiques, trop de pub, alors je zappe de manière quasi-définitive

      1. Parti d'en rire

        Chacun son truc. Moi je profite de la pub pour sortir pisser avec le chien.
        Comme quoi la prostate ça n’a pas que des inconvénients.

  4. C’est tout ce que nous sommes capables d’inventer, d’innover… et/ou d’espérer ?
    Et pourquoi pas des T-shirts, des casquettes, voire des tatouages … « OUI pub ! »
    Et puis OUI au décervelage ! OUI à la Connerie ! OUI au traçage, au flicage, OUI à tout et à n’importe quoi, OUI à cette dictature de merde ! Mais de qui se fout-on ?
    Mais quand allons-nous nous décider (tous ensemble, tous ensemble, ouai ouai !) à péter et à brûler toute cette merde ? En commençant par tous ces affreux panneaux et écrans publicitaires… En attendant, « OUI pub » c’est à désespérer ! Misère misère !

  5. Les publicités sont bien pire que de simples agressions, ce sont des guerres déclarées à nos cerveaux ! Déjà rien qu’à la TV on est sujet à des bombardements mentaux Si des agents commerciaux défilaient à notre domicile plusieurs fois par jour, on serait furieux, on constaterait que nous sommes harcelés à domicile. Or les publicités à la TV ce sont des commerciaux qui s’invitent à votre domicile sans que vous puissiez leurs claquer la porte au nez ! On disait que la télé installait le gouvernement à domicile mais les publicités installent les commerciaux à votre domicile ! TF1 tous les 15 minutes défile pas moins de 5 minutes de publicités. Regarder Tf1 c’est regarder des publicités en boucle. Ces bombardements équivalent à des harcèlements par téléphone à domicile, la seule différence entre la télé et le téléphone étant que vous ne pouvez pas répondre à votre interlocuteur, vous êtes donc forcés d’écouter ce que vous disent les commerciaux

    1. Les publicités sont du racket ! Les gens rechignent à payer des impôts alors qu’ils servent à financer les hôpitaux, les écoles, la justice, etc. Mais les publicités sont des impôts aussi, mais des impôts qui au lieu de servir à la population par des services publiques en payer des impôts publics, les publicités sont des impôts privés qui ne servent qu’à une poignée d’individus qui s’enrichissent sur votre dos ! Tous les frais publicitaires sont répercutés sur les prix des produits, et sont même répercutés sur des produits que vous n’achetez pas ! En France, on dit qu’on paye des taxes sur des taxes comme la CSG, mais les publicités aussi vous payer des pubs sur des pubs !

    2. Exemple l’usine Coca cola diffuse une publicité à la TV, le prix de cette publicité sera répercutée sur les bouteilles, ensuite les bouteilles sont vendues en supermarché, mais le supermarché fera aussi de la publicité par des prospectus pour les bouteilles, alors des frais publicitaires seront répercutés à nouveau sur les prix ! MAIS sur le plan comptable ne sera répertorié que le montant des frais publicitaires des prospectus, mais les frais publicitaires vont êtes répercutés sur l’ensemble des produits ! Alors que vous n’achèterez pas de Coca cola, vous paierez quand même la pub du coca sur les prospectus en achetant d’autres produits, autrement dit les frais publicitaires seront répercutés sur tous les produits, et vous paierez des frais publicitaires même sur les produits qui n’ont pas bénéficié de publicité. Bref, vous ne pouvez pas évités cet impôt privé, même en faisant exprès de ne pas acheter des produits qui sont sujet à la publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.