Paroles d’évangile des temps présents

Faites attention à vos pensées, vos pensées deviennent des paroles. Faites attention à vos paroles, car vos paroles deviennent des actes. Faites attention à vos actes, car vos actes deviennent des habitudes. Faites attention à vos habitudes , car vos habitudes façonnent qui vous êtes. Faites attention à qui vous êtes, car celui que vous êtes façonne notre destin collectif.

Pierre Richard : Je suis très pessimiste sur le monde. La déforestation massive, la fonte des glaces, la pollution des océans, les animaux qui disparaissent… c’est atterrant. Le communisme a raté son coup et le capitalisme est en train de nous foutre en l’air. Nicolas Hulot raison de dire que le capitalisme et écologie sont fondamentalement antinomique. Tant qu’on voudra gagner un maximum d’argent dans un minimum de temps, on bousillera la planète. Et je ne vois pas le capitalisme disparaître… (LM, 15-16 décembre 2019

Isabelle Adjani : L’époque est propice au découragement, entre promesses politiques non tenues, retour des régimes autorirtaires et lutte contre le réchauffement climatique sans cesse repoussée. Ce qui est décourageant dans nos vies, c’est d’enchaîner des déceptions. (LM, 17 décembre 2019)

Le loup créé des emplois : Depuis la réapparition du loup dans le Mercantour au début des années 1990, les bergers sont très demandés. Les « débouchés professionnels sont nombreux », assure M. Laurent. Les éleveurs, trop occupés, recherchent de plus en plus des salariés pour accompagner les brebis en estive. Le berger, alors accompagné de chiens, surveille et prend soin de centaines de bêtes.

« économie de la promesse » : Les nouvelles technologies – 5G, voiture autonome, thérapie génique… ne sont qu’avatar contemporain des paradis religieux. Cette promesse contient un tiers de prouesse scientifique, un tiers de rêve de progrès humain for good ( « pour le bien »), et un plus grand tiers de profitabilité exponentielle. Ce discours enchanté de la technique s’écarte de plus en plus d’une réalité faite d’effets indésirables, de complexités ingérables, d’accidents, de limites… Mais tout problème posé par la technique est réglé par la promesse… d’une nouvelle technique.

Procès en destitution de Trump : Se protéger entre “copains et coquins” est une tendance naturelle qui n’épargne pas les cercles des pouvoirs qu’ils soient politiques, financiers ou religieux. Ce n’est docn pas vraiment étonnant, ce scénario incroyable où Trump ne va pas être condamné par un Sénat à sa botte, et où les Démocrates vont élire un candidat inéligible et où Donald Trump sera réélu. Qui aurait pu imaginer ça à part… ben, tous les gens un peu sérieux, en fait. Churchill disait que « La démocratie est le pire des systèmes, à l’exclusion de tous les autres », encore faut-il accepter de faire évoluer ce système.

Davi Kopenawa, chaman et leader du peuple indigène yanomami du Brésil : «  Le peuple de la marchandise est en train de gagner cette guerre qui a commencé il y a cinq siècle aux Etats-Unis. Si les Blancs pouvaient comme nous entendre d’autres paroles que celles de la marchandise, ils sauraient se montrer moins hostiles envers les peuples autochtones. Vous, les peuples des villes, vous n’êtes pas des chamans qui entrez en contact avec les esprits. Les capitalistes, les politiciens et les grands hommes d’affaires veulent arracher toutes les racines de la terre. Ils ne peuvent pas s’imaginer qu’à force d’extraire tous les minerais ils vont faire tomber le ciel. Nous, nous rêvons et alertons les Blancs pour les prévenir qu’il ne faut pas continuer ainsi. Dans le futur, le ciel ne va pas vous prévenir. Bolsonaro, lui, fait beaucoup de bruit, il aboie comme un chien. Mais quand le ciel tombera, on n’entendra plus rien. » En décembre 2019, à Stockholm, il a reçu le Right Livelihood Award, connu comme le « prix Nobel alternatif ».

3 réflexions sur “Paroles d’évangile des temps présents”

  1. J’ai bien peur que «l’évangile des temps présents» ne soit qu’une pitoyable macédoine dans laquelle on trouve de tout et n’importe quoi.
    On y retrouvera bien sûr tous les vieux discours des marchands de salades, tous ces cultes et religions liées au dieu Progrès, comme les cultes de la sacro-sainte Croissance, de la Vitesse et de la Compétition. Mais on y trouvera aussi ces nouveaux discours et ces nouvelles religions qui s’opposent aux précédentes, comme le culte de la Terre mère, de la Pachamama et de Gaïa en passant par divers chamanismes qui prétendent être en relation avec les esprits. Une chose est certaine, les esprits ne peuvent qu’être embrouillés par autant de salades.
    Pour certains «l’évangile des temps présents» sera assimilé à cette fameuse «pensée unique», ce concept soit disant inventé par Jean-François Kahn au début des années 90. Ce qui est marrant avec cette histoire, c’est que tout le monde s’accorde pour dire qu’il faut en finir avec la Pensée Unique. On peut alors penser que c’est là encore la Pensée Unique qui dicte ce qu’il faut penser de la Pensée Unique. Comme de «l’évangile des temps présents», et finalement de tout et n’importe quoi. Bref, ce n’est pas encore avec ce genre de salades et de discours qu’on arrêtera de tourner en rond. 🙂

  2. La sélection naturelle a sélectionné les hommes au cerveau capable de résoudre les problèmes individuels, à petite échelle et à courte échéances,. Du fait de notre nombre, les problèmes qui se posent aujourd’hui sur la planète échappent à ces trois conditions, nous ne savons pas faire. L’humanité n’a pas de conscience collective, c’est un concept sans réalité.

  3. L’inconscience de la population et des dirigeants est habituelle. Par exemple en 1870 nous nous croyions plus forts que l’armée prussienne. En 1914, nous pensions que la guerre durerait peu de mois. En 1933 presque personne n’a lu le programme contenu dans Mein Kampf. Aujourd’hui nous sommes aveugles en face du climat. Pour moi cette attitude stupide et suicidaire est, hélas, historiquement normale.
    Félicitations pour votre courage de sauver l’humanité en dépit d’elle même. J’ai 93 ans et 6 petits enfants qui auront une vie pleine de dangers.
    JP BOUILLON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *