pisser dans la nature ou dans des toilettes ?

Il y a des commémorations pour tout, y compris pour les WC : journée mondiale des toilettes le 19 novembre ! Car ça urge : choléra, typhoïde, légionellose et autres maladies hydriques sont directement liés aux lacunes de l’assainissement. Or 1,1 milliard de personnes n’a d’autre choix que de déféquer dans un champ, au bord d’une rivière, en forêt ou sur un terrain vague*. La presse indienne a relayé la révolte d’une jeune mariée qui a refusé de rejoindre la maison de sa belle-famille tant que celle-ci ne s’équiperait pas de toilettes. Il y a des droits pour tout, droit à la reproduction illimitée, droit au mariage pour les homosexuels, droit à chier dans un endroit protégé. La Fondation Bill et Melinda Gates propose même de « réinventer les toilettes », en misant sur la technologie, l’innovation et des partenariats multiples. Elle a engagé près de 62 millions d’euros pour soutenir huit universités et grandes écoles à développer leurs prototypes. Pourtant l’installation expérimentale est déjà disponible, proposée par l’internaute François Favre sur lemonde.fr :

« Les toilettes sèches peuvent être installées très facilement, pour un coût minimal. Une fois compostés, les excréments fournissent un engrais gratuit et riche en phosphore et azote. Pas besoin de milliards, pas besoin d’assainissement. »

Rajoutons avec Yves Cochet que l’urine contient la majeure partie du phosphore excrété. Elle est récupérable par l’usage de toilettes séparées pour la miction et la défécation. Même dans nos comportements les plus triviaux, nous devons nous considérer comme un élément des écosystèmes auto-organisés qui nous entourent. Si le phosphore manque, la production agricole chutera. Pisser dans des toilettes « hygiéniques » avec le « tout-à-l’égout » n’est pas le meilleur service à rendre à l’humanité…

* LE MONDE du 21 novembre 2012, Les toilettes, un luxe pour 2,5 milliards d’humains

Partagez ...

1 réflexion sur “pisser dans la nature ou dans des toilettes ?”

  1. I) « Il y a des droits pour tout, droit à la reproduction illimitée, droit au mariage pour les homosexuels, droit à chier dans un endroit protégé.  »

    Les droits de la personne privee vous embetent hein? Et donc vous essayez ici de trivialiser les droits reproductifs et les droits des homosexuels en les egalisant avec la defecation. Et apres vous vous indignez d’etre decrits comme des ayatollahs … La grossierete n’est pas une solution, Biosphere. Je vous decerne un point Rabelais pour exces scatologique. Sans prejudice pour Rabelais et son genie.

    II) Pour rester sur le sujet, les brillantes idees de l’internaute Machin, de Cochet et les votres ont ete essayees sur une assez grande echelle en Chine, un pays pour les experiences duquel vous avez parfois les yeux de Chimene. Cherchez donc sur Google les tentatives de la municipalite d’Ordos (la croissance per capita la plus elevee de Chine) de construire dans un milieu urbain des complexes d’appartements tous equipes de toilettes seches liees a un systeme de compostage, et voyez ce qui s’y est passe. Les resultats furent si catastrophiques que les toilettes traditionelles ont ete re-implementees.

Les commentaires sont fermés.