Pourquoi n’interdirait-on pas le portable à l’école ?

On a bien interdit de fumer à l’école, pourquoi n’interdirait-on pas le portable à l’école ? Ce débat se retrouve dans LE MONDE*, nous avons confronté les pour et les contre journalistiques pour en tirer ensuite quelques conclusions.
Contre le portable : Le maire de New York, Michael Bloomberg, a interdit en 2005 les téléphones mobiles dans les écoles publiques de New York.
Pour le portable : Le maire de New York, Bill de Blasio, a autorisé en 2015 les téléphones portables à l’école : « Nous avons actuellement une politique qui fait qu’il est impossible pour les parents de communiquer avec leurs enfants. Qui a mis ces enfants au monde ? Les parents. Qui est, en premier lieu, responsable de leur sécurité et de leur bien-être ? Les parents. »
Contre : « Et avant l’invention du portable, les parents étaient quoi ? Irresponsables ? »
Pour : « Ma fille utilise son smartphone pour télécharger des e-books, faire ses devoirs, envoyer des courriels à ses professeurs. »

Contre : « Pourquoi les professeurs devraient-ils entrer en compétition avec les smartphones pour obtenir l’attention de leurs élèves ? » ; « Les smartphones servent avant tout à utiliser Facebook ou à jouer à Candy Crush. »

Pour : « On perd son temps à se battre contre la technologie, plutôt que d’aider les élèves à l’utiliser de façon efficace et responsable. »
Contre : « Même si l’on met de côté les questions de harcèlement sur Internet, de tricherie et de source de distraction en général dont les téléphones portables sont complices, les enfants passent déjà la plupart de leur temps d’éveil à regarder des écrans. Ne devrions-nous pas essayer de préserver certains espaces à l’école pour développer d’autres compétences précieuses, telles que la communication avec les autres et la socialisation ? »

En fait le journaliste et technophile Stéphane Lauer se centre sur le business du gardiennage des portables qui impacte le budget des familles modestes. Comme si les élèves n’étaient pas capables de laisser leur portable chez eux. Il est vrai que la nomophobie (no mobile phobia), terme qui désigne la peur panique de ne pas avoir son téléphone portable à portée de main devient à la mode. Mais pourquoi aurions-nous besoin d’une médiation électronique pour communiquer entre parents et enfants ? Le portable est typique d’un système d’innovation qui consiste à vendre les remèdes aux maux causés par les innovations précédentes, un monde qui atomise chacun de nous et qui morcelle nos vies, y compris familiales. Vous ne parlez plus à vos parents à cause de la télévision et de l’ordinateur ? Téléphonez-leur ! Nous avons besoin de l’apparition d’une génération qui refuse le portable et tous les gadgets électroniques qui, sous une apparence ludique, pourrissent notre relation à l’autre.
Au delà des considérations psychologiques, c’est aussi l’écologie qui condamne le portable. Le téléphone portable est un concentré de nuisances. D’abord à cause de sa puce. Pour fabriquer une puce de 2 grammes, cela nécessite 1,7 kilos d’énergie fossile, 1 mètre cube d’azote, 72 grammes de produits chimiques et 32 litres d’eau. Ce n’est pas tout, votre téléphone a aussi besoin de condensateurs en coltan (colombo-tantalite), un minerai malléable, résistant à la chaleur et à la corrosion. Celui-ci est extrait notamment en République démocratique du Congo, au centre d’une guerre pour le contrôle des ressources qui a tué plus de 3,5 millions de personnes depuis 1998. Bilan de l’activité des mines de Coltan : saccage des forêts et des cours d’eau, massacres d’animaux, en particulier les derniers gorilles des plaines. De plus, les champs électromagnétiques générés par les antennes des portables provoquent indirectement des ruptures dans les brins d’ADN des cellules humaines. Les ondes interfèrent aussi avec les ondes alpha et delta du cerveau. Enfin les téléphones jetés après usage concentrent un mélange complexe de composants particulièrement toxiques. Rentabilité oblige, les portables ont été mis sur le marché sans que des études préalables de nuisance aient été faites… Lisez « La tyrannie technologique » !
* LE MONDE du 23 janvier 2015, Le téléphone portable fait son retour dans les écoles new-yorkaises

Partagez ...