Primaire des « écologistes », le fiasco intégral

Entre 23 000 et 29 000 voix pour chacun des quatre premiers candidats, le premier tour s’est joué à quelques milliers de clics. Yannick Jadot (27,7 % des voix ) et Sandrine Rousseau (25,14 %) s’affronteront au second tour (25 au 28 septembre 2021) ; Jadot, une « écologie de gouvernement » versus Rousseau, « une écologie de gauche. » La décroissanciste Delphine Batho et le plus à gauche Eric Piolle  n’ont donné de consigne de vote alors que le marginal Jean-Marc Governatori soutient Yannick Jadot. Les ressorts du vote à une primaire ouverte restent donc insondables, les commentaires sur lemonde.fr donnent Sandrine victorieuse au second tour :

Benjamin Valberg : Imaginez Rousseau présidente et Coffin première ministre ..… D’un côté celle qui tweete « Merci Jean-Pierre Belmondo » et souhaite accueillir les Talibans pour mieux les surveiller. De l’autre, une meuf qui veut exterminer les hommes.

Furusato : Des différents textes/propos issus de leurs préoccupations électorales, j’ai retenu qu’ils pratiquent le mariage de la carpe climatique et du lapin immigrationniste. Évidemment à cause du lapin je ne peux les soutenir me rappelant le sort de l’Australie à une certaine époque. Et il se trouve que j’ai entendu S Rousseau ce matin sur France Inter opposant « les gentils sorts des sorcières à la masculinité toxique des néandertaliens qui construisent des EPR » : formule choc. Certes je ne suis pas forcément EPR, mais quand je vois un cabas woke aussi parfaitement rempli dans quelque marché dominical intersectionnel je sais que ça ne va pas le faire.

Munstead : Selon LEMONDE, « l’idéologie woke, un terme désignant, la prise de conscience des injustices « . Le sens réel de woke aujourd’hui n’est pas celui-ci. C’est synonyme de dénonciations, d’intolérance, de harcèlements, de chasse aux idées différentes, de censure…

JLMUL : En fait le choix entre une dogmatique radicale woke collectiviste et un opportuniste qui cache exactement les mêmes tendances. Pour tous ceux qui pensent que seul EELV est propriétaire de l’écologie, la primaire est une chimère !

Simon M : Ce serait bien d’avoir Rousseau comme représentante des écolos… nous saurions enfin quelle est la part de français qui adhèrent aux idées racisé.e.s et woke (ceci dit sans ironie / ça doit être très faible mais autant le savoir)… ça permettrait en revanche à Anne Hidalgo de faire 2 % de plus.

Agnostic : Intersectionnalité, décolonialisme, critique de l’universalisme… avec de telles valeurs extrêmes portées par cette candidate, c’est le meilleur carburant pour l’autre face de la même médaille, à savoir Le Pen et Zemmour.

Ech : En tout cas ce que l’on a compris, c’est que EELV et ses sympathisants sont tout sauf écologistes. Pauvre Jadot, moi je serais lui, je quitterais ce parti d’extrémistes qui agrège toutes les tendances d’extrême gauche les plus déconnectées des problèmes écologiques.

Lorange : Amis réactionnaires de droite et réactionnaires macronistes : Soyez rassurés, les écologistes se contrefichent de votre avis. Un jour, dans 5 ans, dans 100 ans peut-être, les prévisions du GIEC se réalisant, vos petits enfants, terrifiés par l’extinction du vivant en action, deviendront écologistes par la force des choses et pour leur SURVIE. Ce sera forcément violent. Et ils vous en voudront. Et ils vous jugeront. Parce que vous saviez. Et votre portefeuille garni, votre négationnisme écologique, vos quolibets de petits bourgeois prétentieux et méprisants ne vous sauveront pas. Vos enfants vous jugeront. Continuez donc à vous amuser. Mais le temps tourne. À l’orage, la tempête, la fin d’un monde. Prenez soin de vous.

Fitz : En tant que réactionnaire j’aimerais simplement savoir comment la théorie du genre, l’écriture inclusive, le révisionnisme historique et les autodafés vont empêcher le réchauffement climatique.

Savigniy : Pas un mot sur le fait que la 2e place de Rousseau est probablement due à des trolls… EELV est bien partie pour refaire un score à la Eva Joly

Pierre.D @ Savigny : Je suis bien d’accord , personne ne parle de cette possibilité alors que les trolls ont toujours été très organisés pour pourrir des votes en ligne.

olivier abc : Les instructions pour le second tour sont pourtant claires : – si vous êtes pour hidalgo votez rousseau elle vous prendra peu de voix mais ira embêter Mélenchon – si vous êtes pour Mélenchon, l’inverse évidemment, votez Jadot. – si vous êtes droite ou extrême droite votez Rousseau car vous pourrez jouer à l’épouvantail avec elle et Mélenchon. – si vous êtes pour Macron, votez plutôt Jadot pour morceler la gauche qui pourrait gouverner… Bref la décision appartient aux faux militants de cette primaire ouverte. Et pendant ce temps là la planète? Honnêtement, peu importe le sortant EELV, cela ne changera rien.

Michel SOURROUILLE : Votez Antoine Waechter. L’ex-candidat des Verts à la présidentielle de 1988, cofondateur de ce parti en 1984, a choisi de ne pas participer à cette primaire du pôle écologiste. Il estime que « la vocation principale de cette primaire est d’essayer de trouver celui qui arrivera à fédérer la gauche, et non pas celui qui réussirait à fédérer les écologistes ». Il a annoncé le 15 septembre 2021 sa candidature pour celle de 2022 sous la bannière du Mouvement écologiste indépendant (MEI). Sa candidature affirme fortement ce qui fait l’identité de la pensée écologiste, au-delà de la droite et de la gauche. C’était aussi la position de Nicolas Hulot lors de la primaire 2011. Il voulait rassembler « tous ceux qui ne se résignent pas au déclin conjoint de l’humanité et de la nature », ce qui en d’autres termes concerne tout le monde.

Nicolas Hulot avait lancé le « Pacte écologique » pour la présidentielle 2007. Il demandait aux politiques de ne plus s’affronter systématiquement mais de valider les idées pertinentes d’où qu’elles viennent : « S’il n’existe pas un esprit de concorde entre la droite et la gauche, nous assisterons impuissants à l’effondrement de notre planète. » EELV a pourtant négocié un accord avec François Hollande sur un certain nombre de députés sans demander son avis ni celui d’Eva Joly, pourtant présidentiables de la primaire 2011. Nicolas précise : « Il aurait fallu que je proclame ma symbiose absolue avec la gauche alors que, sur les sujets écologiques, elle n’est pas plus éveillée ou instruite que ne l’est la droite. Si leurs priorités diffèrent, leurs modalités sont identiques.Conditionner l’engagement écologique à un ancrage politique est un problème majeur. » Pourtant EELV se veut pour 2022 toujours à gauche…

Partagez ...

15 réflexions sur “Primaire des « écologistes », le fiasco intégral”

  1. Le parti des Verts n’est rien d’autre qu’un parti UmPs qui fait du Green-washing ! Parce que dans leur programme socialo-communiste, on y voit que des quantitatives easing de migrants, d’impôts, de taxes, et de dépenses publiques, et tout ça par une éolienne qui cache la forêt de dettes en perspectives…

    1. Ils les adoooooooorent leurs (im)migrants car ils leur permettent de survivre électoralement parlant car sinon quel Français sensé voterait pour ces malades mentaux à interner dans un asile psy !
      Le projet khmeropastequiste est le même que le projet des grommunistes à savoir la destruction de notre société et ils utilisent les tactiques de l’ agit prop !

  2. Votez en masse pour Rousseau , la folle dingue la plus capable de ridiculiser ce parti contaminé par le gauchisme qu’ est EELV !😜😜😜😜
    Une fois ce parti raillé et jeté aux oubliettes , il faudra se tourner vers le MEI d’ Antoine Waechter comme le suggère Didier Barthes

    1. Qu’EELV soit «contaminé» par la gauche, je veux bien. Mais par le gauchisme, faudrait peut-être pas exagérer. Maintenant ça dépend par ce que vous entendez par «gauchisme». Tenez, par exemple, les merdias nous mettent Méluche à l’extrême gauche. Maais alors, où faut-il mettre Poutou ? Depuis qu’un jour vous m’avez sorti que Marine était de gauche, je suis complètement pommé. Entre-nous, mon brave Marcel, on s’en fout de l’écologie… dites-moi, le MEI est bien un parti de droite, vous confirmez ?

      1. Gauchisme : immigrationnisme forcené à vocation démagogique , humanisme de la sainte farce, encouragement au métissage , grand remplacement , cancel culture , délires éoliens , voitures électriques, folies LGBT mais la vraie défense de la nature est aux abonnés absents .
        Waechter me semble en effet de droite natio et défend le malthusianisme : cela ne peut que me plaire !😎

        1. Curieuse et amusante définition du gauchisme. Vous devriez éditer un nouveau dico, rigolo, dans le genre de celui de Flaubert sur les idées reçues. Je vous file quelques idées :
          – Avant : direction du vent.
          – Arrière : surtout ne pas regarder.
          – Carré : figure ronde dont tous les points sont équidistants d’un point, le centre.
          – Centre : ni-ni et en même temps par delà, au-dessus, n’importe où mais pas à droite.
          – Vessie : boîte à parois transparentes, où l’on abrite une source de lumière.
          – Lumière : personnage brillant par sa noirceur.

  3. Qu’on nous parle d’Illich, d’Ellul, de Gorz, de Charbonneau et de grands penseurs comme ça, de Dumont et autres, OK. Mais qu’on arrête avec Hulot !
    Ce pauvre Nicolas a fait assez de mal à l’écologie comme ça. Qu’il prenne sa retraite, qu’il aille vendre du shampoing, qu’il se retire dans sa villa de Corse, comme BB dans sa Madrague, qu’il fasse ce qu’il veut pourvu qu’il arrête de mettre les pieds dans le plat. Et pourvu qu’on arrête de nous le présenter comme une référence en matière de pensée en écologie politique.
    Ça lui va bien de dire « Il aurait fallu que je proclame ma symbiose absolue avec la gauche alors que [et blablabla] », alors que sa symbiose il nous l’a montrée avec Sarko et Manu. Symbiose versatile, juste comme lui. Sans parler de sa symbiose absolue avec le Système. C’est bon, on a vu.

  4. C ‘est pourquoi moi, face à toutes ces incohérences d’EELV et face à leur tolérance à un gauchisme et à une culture « woke » qui nous mène à la catastrophe, je voterai Antoine Waechter qui, lui, parle de la nature, du respect qu’on lui doit, en un mot : d’écologie.

    1. Seriez-vous CONTRE la tolérance, mon cher Didier ? Quoi qu’il en soit ce n’est pas ça qui me gène. Je veux dire, ni le gauchisme, ni cette culture «woke» que la droite ne supporte pas non plus. Et donc que la droite se plait à ridiculiser, par la moquerie, l’ironie etc. c’est de bonne guerre comme on dit.
      Vous voterez Waechter, comme d’autres voteront Zemmour… Pierre, Paul ou Jacqueline. Parce que vous pensez que ce type est le seul qui parle juste et vrai, et que les autres (Jadot ou Marine peu importe) ne sont que des faussaires etc. Notez au passage que vous n’avez rien d’exceptionnel, que tout le monde en est là, ou presque.

    2. Je vous vois quand même bien embêté, mon cher Didier.
      Parce que je doute fort que Waechter obtienne les 500 parrainages. Alors si vous tenez vraiment à participer à la farce électorale, à faire votre devoir, de citoyen… vous n’aurez plus qu’à voter Zemmour. Ou Pierre, Paul ou Jacqueline. Maintenant si vous tenez absolument à voter Waechter, c’est toujours possible. Il vous suffira de vous confectionner un bulletin. Mais alors ce sera nul, comme lui. Ou comme moi, qui compte justement m’en confectionner un, pour le Parti d’en Rire.
      A voté ! Hi-han hi-han !

      1. Puisque vous commentez mon vote que j’ai la franchise d’afficher, puis-je, mon cher Michel, vous demandez d’afficher le vôtre ?
        Promis, je ne le moquerai pas.

        1. Mais bien sûr que vous pouvez, me le demander, mon vote. De ce coté là je n’ai aucun tabou. Toutefois je viens de l’afficher, moi aussi.
          Pour être plus clair, et franc avec tout le monde, et ne vous moquez pas vous avez promis, aujourd’hui je me tâte encore. J’hésite entre, comme je l’ai dit le Parti d’en rire, mais pas Waechter quand même… et la pêche à la ligne. Comme quoi mon cher Didier, vous n’êtes pas tout seul. Moi aussi je suis bien embêté. 🙂 🙂 🙂

          1. Taratata ! Déjà je n’en ai rien à foot, des merdailles, d’or ou de chocolat. Mais que me faudrait-il avouer ? Que j’ai le coeur bien à gauche ? Mais, quand même, ce n’est un secret pour personne. Que je n’aime pas qu’on me dicte ce que je dois faire et penser, que je ne serais jamais POUR me la faire mettre, que je suis donc un tantinet anar et pas du tout tantine, que j’ai horreur des menteurs, des manipulateurs et des hypocrites, etc. ? C’est pareil, depuis le temps tout ça vous le savez très bien.
            Et de mon côté, avec le temps mes doutes s’éclaircissent. Je vois ce qui se cache, le secret, le tabou, le mobile de cet engagement (avec ou sans «»), pour la Bonne Cause évidemment. Qui se ressemble s’assemble, les amis de mes amis sont mes ennemis, et Jean Pass. C’est peut-être un peu con les dictons, mais il n’ y a pas de fumée sans feu.

  5. Le fiasco intégral n’est pas que dans cette primaire, mais partout. Partout !
    Jusque dans la réflexion des écolos et autres écotartuffes. Cette farce grotesque n’en est qu’une illustration. Une de plus, toujours plus ! Gauche/droite etc. bal des égo, stratégies et sondages à la con, c’est la grande victoire de la Confusion, la mère du grand n’importe quoi. Et pas que chez les zécolos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *