Programme écolo pour le quinquennat 2027-2032

Les résultats de l’épisode présidentiel 2022 montrent que cinquante ans après la publication en 1972 du rapport Meadows sur les limites à la croissance, l’écologie politique stagne électoralement à moins de 5 %. La simple idée qu’il puisse exister des limites écologiques à la croissance économique est restée minoritaire dans l’opinion publique, et carrément hérétique parmi les décideurs. L’idée de gestion du long terme y est complètement ignorée. Or le dernier rapport du GIEC est plus alarmant que jamais, la guerre en Ukraine fait craindre pour la sûreté des centrales nucléaires, la hausse des prix de l’énergie préfigure un choc pétrolier et gazier… C’est pourquoi il nous faut envisager dès maintenant 2027 avec des propositions de programme pour un quinquennat. Reprenant avec son autorisation le livre de Michel SOURROUILLE, « L’écologie à l’épreuve du pouvoir » (2016), notre blog biosphere présente ci-dessous des liens vers un tel programme décomposé par ministère :

Le premier ministre, en charge de l’écologie

Ministère de l’Économie biophysique et des Flux financiers

Ministère de l’Énergie durable en adéquation avec les besoins

Ministère de l’équilibre entre population et alimentation

Ministère du travail et du temps partagé

Ministère de la Protection des populations

Ministère de la Relocalisation et de la Mobilité

Ministère des Techniques douces et appropriées

Ministère de l’Espérance de vie en bonne santé

Ministère de la Sobriété partagée et de la Lutte contre les inégalités

Ministère de la Jeunesse et des Générations futures

Ministère de la Nature et de la Biodiversité

Ministère de la Subsidiarité entre territoires

NB : Pour recevoir gratuitement chaque mois une synthèse de nos contributions sur ce blog, écrire à biosphere@ouvaton.org, merci.

Partagez ...

10 réflexions sur “Programme écolo pour le quinquennat 2027-2032”

  1. Les gens n’ ont rien compris et ne veulent rien comprendre car ça dérange leur sphère de confort. Ils ne parlent que de fric, de pouvoir d’ achat et ils ont élu le  » bon » président en face d’ eux
    Quant à l’ écologie politique style EELV qui parle aussi beaucoup d ‘argent au lieu de communiquer sur la sobriété heureuse , sur le contrôle des naissances, sur l’ éthique et qui soutient l’ immigration débridée avec son corollaire sur le sol de France :une islamisation de plus en plus conquérante( que je constate)… on est mal barrés

  2. Esprit critique

    En attendant, 2027, le Réélu compte verdir son prochain gouvernement. Finalement ça ne devrait pas être bien compliqué, vu que ce n’est pas la peinture verte qui manque.
    Jadot, Janco, NKM … figureraient sur cette fumeuse liste des « ministrables » publiée récemment par Le Parisien. Bien entendu Jadot fait semblant de se tâter. NKM ne peut même pas et Janco n’en parlons pas. Bref n’en doutons pas, ces trois là ne rêvent que de ça.
    En attendant, le prochain casting du Bébête Show, parions que ce nouvel attelage fera aussi bien que notre feu Nicolas. Finalement il faut quand même l’admettre, il est très fort !
    Quoique …

    1. Si Hulot s’est plus fois dégonflé, comme une baudruche, on l’a vu aussi plus d’une fois regonflé à bloc. Notamment lorsqu’il a accepté ce poste de ministre. Son problème, un parmi d’autres, c’est qu’il est soumis à des cycles. Un jour il est bien remonté, gonflé à bloc, il croit qu’on va y arriver etc. et un autre il a le moral dans les chaussettes. Et il pleure. Et ça pour la crédibilité ce n’est pas ce qu’on fait de mieux. Quant à ton fumeux exemple, tu me diras lequel ou laquelle à tes yeux serait irréprochable, à part toi bien sûr. Jadot, Janco, NKM… ?
      Pas quand même ta Marine, si ? 🙂

    2. The Bébête Show must gon on !

      “ Le spectacle est le discours ininterrompu que l’ordre présent tient sur lui-même, son monologue élogieux. C’est l’autoportrait du pouvoir à l’époque de sa gestion totalitaire des conditions d’existence. L’apparence fétichiste de pure objectivité dans les relations spectaculaires cache leur caractère de relation entre hommes et entre classes : une seconde nature paraît dominer notre environnement de ses lois fatales. “
      ( Guy Debord, La société du spectacle – 1967 )

      1. Show must go on !

        Macron chez McFly et Carlito : le triomphe de la société du spectacle
        ( Nicolas Gastineau le 25 mai 2021 sur philomag.com )
        Conclusion : “ le spectacle n’est jamais neutre. “

  3. Il n’y aura pas de programme écolo 2027-2032, tout simplement parce qu’un Président de la République écolo ne parviendra pas à réunir une majorité de députés au parlement ! Déjà que dans les 5 années à venir, il y aura des confrontations sociales pour réclamer du pouvoir d’achat !!! Alors après 5 ans de revendications sociales, les électeurs ne voteront surement pas pour un parti politique voulant rétamer davantage leur pouvoir d’achat !

    1. Cette ânée tu l’as bien dans tous les programmes, et puis «ce quinquennat sera écologique ou ne sera pas !» qu’il a dit le Réélu ! Mais si, l’écologie sera au programme 2027-2032, pourquoi voudrais-tu qu’elle n’y soit pas ? Que ça te plaise ou non l’écologie est désormais con damnée à figurer dans tous les programmes de n’importe quel candidat à n’importe quoi. Et dans la bouche de tous les marchands de salades, et de n’importe quoi. Et c’est comme ça ! En attendant.
      Ceci dit il y a deux choses ou trois choses que nous devons toujours garder à l’esprit. Déjà, rien ne nous dit qu’il nous faille attendre 5 ans pour changer d’ère. Ensuite, un programme reste un programme. Un plan reste un plan, un âne reste un âne etc. etc. Les promesses n’engagent que les gogos qui les croient. Enfin, l’écologie, entendue là comme souci des conditions et des besoins élémentaires de (sur)vie, sera tôt ou tard dans toutes les têtes.

      1. Oui l’écologie apparaît dans tous les programmes comme tu dis, c’est très vrai, hormis que c’est pour faire du Green Washing derrière ! De toute façon un programme écologique franco-français est absolument inutile car comme je l’ai déjà démontré, même si les 67 millions de français se suicident, ça n’infléchirait pas la courbe de pollution au niveau mondiale, puisque ce sont les américains les indiens, les russes, les allemands, les saoudiens et les chinois qui continuent d’ouvrir des centrales à charbon, lancer de nouveaux puits de pétrole, d’ouvrir des usines alimentées par les énergies fossiles. Les carottes sont cuites, car on n’a aucun pouvoir de décision sur ces populations ! Regarde, avec les sanctions la Russie vend moins de pétrole à l’Europe mais du coup c’est l’Inde qui l’achète ! Et que veux tu qu’on dise aux indiens après que nous français on s’est bien goinfrés depuis 200 ans ?

      2. Parti d'en rire

        Oui mais ! Tu oublies que la France est le Pays des Lumières, désormais éteintes. Qu’elle a pour mission historique d’ouvrir la Voie, de tirer le reste du monde vers le haut et patati et patata. La France est et restera première de cordée !

      3. France pays des lumières ? Ça fait belles lurettes qu’il ne l’est plus, depuis 1981 voir 1974. Lorsqu’on voit nos zozos comment ils dirigent le pays, on ne constate que de la décadence à tous les niveaux, à tous les sujets. Depuis 1974, on a affaire à une parasitocratie d’incompétents pour nous diriger (voir vidéo  »La parasitocratie » de Simone Waplers.

Les commentaires sont fermés.