Sanctuarisez l’Arctique !

L’érosion touche déjà plus du quart du littoral français. Le réchauffement climatique devrait augmenter la violence et la fréquence des tempêtes, le niveau de la mer s’élèverait de 18 à 59 centimètres d’ici à 2100 ; les rivages plats et sableux seront les plus agressés. C’est ce qu’on apprend dans Le Monde du 12-13 août 2007. A la même page, on lit aussi que la banquise de l’arctique est à son plus bas niveau historique.

 

Mais on nous assène dans l’éditorial les bienfaits de cette situation : la partie canadienne de l’océan arctique pourrait être libre de glaces dans une trentaine d’années, ce qui faciliterait la circulation des navires. De plus les experts (Ah, les experts !!!) estiment qu’un quart des réserves naturelles non encore découvertes de gaz et de pétrole se situent au-delà du cercle polaire. Les appétits s’aiguisent. Déjà les Russes revendiquent un statut de propriétaire en mettant un petit drapeau sous les glaces du pôle nord. Le Canada prend de son côté des mesures de nature  militaire pour renforcer sa présence en Arctique. Les grandes manœuvres commencent pour s’approprier les ressources fossiles dont on sait pourtant que leur combustion provoque le renforcement de l’effet de serre, et donc le réchauffement climatique qui détériore le littoral français et bien d’autres régions du monde. Le bien ne peut résulter du mal.

 

Pour sauvegarder l’équilibre de la Biosphère, sanctuarisons l’Arctique à l’instar du traité international qui préserve l’Antarctique depuis 1961. Que ce soit clair, il faudra prochainement se passer complètement des ressources fossiles. Le plus tôt sera le mieux…

 

NB : Tous les articles pour la Biosphère sont archivés et classés sur Internet,

http://biosphere.ouvaton.org/index.php?option=com_content&view=section&layout=blog&id=15&Itemid=94

 

Partagez ...