Stérilisation forcée, eugénisme ou génocide ?

La première loi sur la stérilisation a été adoptée dans l’Indiana en 1907. La Caroline du Nord a pratiqué jusqu’en 1974 une politique de stérilisation forcée. Quand, en 1928, le canton suisse de Vaud a voté en faveur de la première loi européenne sur la stérilisation, les Américains en avaient déjà promulgué près de trente. »les pratiques eugénistes ont ét autorisées dans trente-deux États à la suite d’une décision de la Cour suprême des Etats-Unis (Buck v. Bell, 1927). il existait un Bureau d’enregistrement eugénique avec une liste des « personnes socialement inaptes » à stériliser, incluant notamment « les débiles mentaux », « les fous », « les criminels », « les ivrognes », « les aveugles », « les sourds », « les difformes »

Les stérilisations administrées dans le but de réduire le nombre de certaines catégories dans la population future, un génocide orchestré par des racistes ? Les commentaires sur le monde.fr nous amènent quelques précisions :

Oui mais non : Au début du siècle dernier, l’eugénisme était surtout progressiste et socialiste. On se rappellera par exemple que Keynes était le président d’une société eugéniste.

Eugène1 : La tentation eugéniste à fortement irradié les cultures politiques occidentales, et ce jusqu’en assez tardivement… voir la place qu’un Alexis Carrel, chantre de l’eugénisme, a occupée en France. Il serait intéressant de faire également un article sur la politique de stérilisation et d’interruptions eugéniques de grossesses (sous le faux prétexte thérapeutique) dont de nombreuses à 8 mois d’enfants parfaitement sains) menée par la France à la Réunion, dans les années 60 à 70…

Elie Arié : Voir sur Wikipedia l’article sur tous les États ayant pratiqué des  » stérilisations contraintes« , on aura pas mal de ( mauvaises) surprises. Même si tout le monde connaît le cas de la très démocratique et socialiste Suède. Une loi eugénique y a été en vigueur de 1935 à 1976 : la Suède a, pendant cette période, stérilisé 63 000 personnes sur une population totale de plus de six millions d’habitants. Entre 1935 et 1996, le chiffre s’élèverait à 230 000 personnes selon un rapport remis au ministère des Affaires sociales.

Lithopedion : Philosophiquement parlant l’eugénisme est plutôt considéré comme éthique. Il n’y a que pour l’Église catholique et autres fous de dieu que cela pose un problème moral. Maintenant reste le véritable argument, celui de la discrimination raciale qui s’apparente à un nettoyage ethnique. Et si c’est avéré, cela n’est pas éthique.

Kawai : L’eugénisme n’est absolument pas éthique, c’est un crime contre l’humanité en France, non susceptible de prescription. Éliminer des maladies qu’on sait prévenir par étude de la génétique n’a rien à voir avec une politique de sélection des individus à raison de leur santé, de leur ethnie ou d’un idéal dévoyé.

Etoameki : Un livre montre bien l’imagination fertile des américains, « Retour à l’eugénisme » de Troy Duster.

Pour en savoir plus grâce à notre blog biosphere :

11 août 2019, Naissance de l’eugénisme… dans la lignée de Darwin

20 janvier 2018, L’eugénisme en marche grâce aux progrès technologiques

8 novembre 2017, Euthanasie et eugénisme, même combat

13 novembre 2014, stérilisation de masse, méthode de contraception en Inde

28 mars 2014, Stérilisation de masse des chats… Et celle des humains ?

Partagez ...

12 réflexions sur “Stérilisation forcée, eugénisme ou génocide ?”

  1. “Stérilisation forcée, eugénisme ou génocide ?”

    1/ Stérilisation forcée = hélas elle serait nécessaire, car tout simplement parce que les cellules d’un corps ne demande qu’à se multiplier, et peu importe qu’on soit homosexuel ou hétérosexuel, peu de gens parviennent à surmonter et à résister à leur envie de procréer.

    2/ Eugénisme = Lorsqu’on regarde l’Allemagne aujourd’hui elle a effectivement bénéficié de cette méthode, le QI des habitants et les avancées scientifiques y sont plus élevées que le reste de l’Europe. En revanche, le régime qui a mis en œuvre cette méthode est condamné par l’histoire, surtout par la manière dont il a mis en œuvre cette méthode. Néanmoins l’eugénisme a porté ses fruits à ce pays, même si le régime politique a changé par la suite, le fait que l’eugénisme a été mis en œuvre et n’a pas été effacé pour autant, les résultats ont porté leurs fruits que le régime qui a succédé a bénéficié

    1. 3/ Le génocide = Même si tout le monde dit que ce n’est pas souhaitable, dans les faits, on va être conduit à subir des génocides, ainsi que d’autres qui les organiseront. De toute façon, actuellement il y en a déjà des génocides qui se produisent dans des pays instables. Mais avec la déplétion des ressources et la décroissance subie et par le refus d’une décroissance organisée, ainsi que par le refus d’une baisse de natalité, il est clair et évident que dans l’avenir il y en aura de plus en plus ! Bref, la conjonction des catastrophes ! L’ensemble des pays veulent continuer de croître démographiquement, tout en souhaitant augmenter le pouvoir d’achat et la consommation de leur population, qui génère une pression sur les ressources naturelles ainsi que des conflits pour accéder en priorité sur ces ressources et tout ça dans un monde en déplétion, ça ne peut faire que Bip Bap Boom comme le chante si bien Carla !

      1. Puis si on ajoute la multiplication des catastrophes naturelles en guise de cerise sur le gâteau, des épidémies, des attentats et tout le reste, oui l’Armageddon sera précipité. Il aura lieu pour maintenant, tous les indicateurs sont au rouge et aucune population n’est prêt à consentir à des efforts, et même si des efforts seraient acceptés maintenant, ils seraient consentis trop tardivement, ça ne reculerait l’Armageddon de seulement quelques années… Mais il n’y a pas d’effort, au contraire les gens veulent plus de croissance plus de technologie et plus de marché pour reprendre la citation très juste d’Yves Cochet…

  2. Qu’en est-il du lien entre eugénisme et malthusianisme ? Sujet tabou, peut-être ?

    1. En attendant (la réponse), je propose un peu de lecture. C’est vite lu et le style est sympa, en tous cas moi j’aime.
      – «Entre malthusianisme, eugénisme, écologie et conspirationnisme, plongée dans un drôle de marécage. »
      zoidberginfo.wordpress.com EUGÉNISME, ÉCOLOGIE ET MALTHUSIANISME, LE COMPLOT FASCISTE DES BÉBÉS

      1. Ah bon… puisque vous le dites. Et puisque je sais que vous savez de quoi vous parlez.
        Donc, aucun lien entre tout ça… vraiment ? C’est sûr, vous me le promettez ? Promis-juré-craché ?

  3. Selon moi, la 3ème guerre mondiale a déjà commencé, depuis ces deux dernières décennies, certes pour le moment le conflit est encore feutré dans les salons où l’on s’insulte dans la bonne humeur (ex Brexit). Mais, cette guerre va bientôt sortir les chars et les canons, même un pays en faillite comme la Grèce augmente ses dépenses militaires (tout en serrant la ceinture aux habitants), mais à y regarder de plus près, tous les pays du monde quasiment augmentent leurs dépenses militaires. D’autant que la majorité des gouvernements subissent la pression démographique par des gens qui revendiquent des hausses de pouvoir d’achat (printemps arabes, gilets jaunes en France, gilets d’autres couleurs ailleurs, Venezuela, Liban, volonté de destitution du régime de Bouteflika en Algérie, etc… Bref, il existe encore de multitude d’exemples que l’on pourrait citer). Il ne manque plus grand chose pour que tout bascule, juste un dictateur pour allumer la mèche…

    1. Bien que hors-sujet du jour, c’est vrai que la pression monte partout. Ce qui ne laisse rien présager de bon. Surtout quand on voit certains fous qui gouvernent. La Grèce doit bien faire avec la présence de son fou de voisin, touché lui aussi par la folie des grandeurs. Et ce n’est qu’un exemple, et bien sûr à chaque fois c’est l’escalade. Toujours plus, de provocations, de menaces etc. D’autre part les révoltes n’ont jamais été aussi nombreuses, les peuples ne réclament pas spécialement plus de pouvoir d’achat mais plutôt plus de justice et plus de liberté.

      1. Donc ça plus tout le reste, remercions déjà le Ciel d’être encore là. Ceux qui n’y croient pas, au Ciel, peuvent se rassurer de bien d’autres façons (à chacun sa came). En France nous avons certes des raisons de nous plaindre, mais soyons certains que ça pourrait être bien pire que ça.
        En attendant, si nous ne voulons pas sombrer dans la dépression, ce qui de toute manière n’arrangerait rien du tout (au contraire), répétons-nous (méthode Coué) : jusque là tout va bien. Et puis chantons, tous ensemble tous ensemble ouai ouai : Tout va très bien madame la Marquise. Et enfin adoptons cette maxime de sagesse : la pression, on ne me la met pas, je la bois. 🙂

  4. L’eugénisme ne se résume pas à la stérilisation forcée, par contre la stérilisation forcée fait partie des pratiques de l’eugénisme.
    Le mot «génocide» date de 1944, sa définition fait toujours débat. Le suffixe cide suffit déjà à nous faire une première idée. Le génocide est donc un crime, reconnu au niveau international comme crime contre l’humanité.
    Dans sa définition de 1948 les Nations Unies incluent les «mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe». (N’oublions pas le caractère arbitraire de cette notion de groupe). L’eugénisme rentre donc dans le cadre du génocide.

    1. Le commentateur Elie Arié invite à voir l’article Wikipedia «stérilisations contraintes», force est de constater que ce ne sont pas les génocidaires qui manquent.
      Pour quelle(s) raison(s) les mesures et politiques économiques, disons sociales, visant à ne pas «encourager» certaines populations (pauvres, étrangers…) à faire des enfants, ne pourraient-elles pas alors rentrer dans ce cadre ? Je pose seulement la question.
      Quant à l’éthique, qui renvoie à la morale, elle n’est qu’une barrière qui ne fait que bouger au fil du temps. Le Bien, le Mal, ça va ça vient. Surtout quand on ne voit plus très bien ce qui est vrai et ce qui est faux, ce qui est beau et ce qui est moche etc. Ainsi la loi de bioéthique est devenue la loi de toutes les dérives.

Les commentaires sont fermés.