s’unir en partant du bas

Ce que je trouve formidable dans mon quotidien, c’est la masse d’informations qui en émane et qui peut nourrir mon cerveau. Ce que je trouve encore plus formidable, c’est l’utilisation que je peux faire de ces informations, nous ne sommes jamais neutres dans notre lecture. Ainsi l’article sur Hadrien, un humaniste gay et sanguinaire (LeMonde du 29.07.2008) nous rappelle que l’Europe d’Hadrien, empereur romain de 117 à 138, englobait la Turquie et le Maghreb. Pourquoi refuser une Europe élargie dans un monde actuel où les moyens de communication et l’abandon de la guerre comme moyen de modifier les frontières facilitent la cohésion des peuples ?

 

            L’Union européenne est cette tentative admirable de promouvoir l’unification mondiale autour d’un noyau de pays, avec un rapprochement progressif des peuples. Nous sommes loin des pratiques d’Hadrien qui était d’abord un chef de guerre d’une grande brutalité, matant les révoltes dans le sang. Le monde s’unifie en partant du haut avec l’ONU, il s’unifie par le bas avec la démarche de l’Union européenne. Je trouve regrettable que la politique des petits pas que cela nécessite ait été enrayée par le Non au référendum européen de 2005 et le Non irlandais à l’heure actuelle.

 A croire que les peuples préfèrent les méthodes impériales des chefs de guerre plutôt que le consensus qui naît de la réflexion individuelle et collective ! La Biosphère ne retrouvera la paix qu’avec un approfondissement de la pensée humaine chaque jour davantage ; la Nature ne peut qu’être malmenée par l’inconscience humaine.

Partagez ...