Surpopulation, la télé en parle… très mal

Trop de monde sur Terre ? (Magazine « Terra Terre » sur Public Senat le 26 mai 2020 à 23h). Nous avons regardé l’émission malgré son heure très tardive, c’était super-nul. Dans une ambiance bistro où les gens n’écoutaient pas ce qui se disait de la démographie, on passait à toute vitesse d’un thème à l’autre sans s’arrêter sur aucun, capacité de charge, migration, transition démographique, statut des réfugiés climatiques, Nicolas Sarkozy a dit, on n’est plus dans une croissance exponentielle, ah mais il y a aussi le vieillissement de la population, et que pense donc les décroissants qui de toutes façon ne s’intéressent pas à la question démographique, etc. Malthus est envoyé en un mot aux oubliettes, qui ne sait pas que « malthusien » est dans le dictionnaire n’en saura pas plus, mais il y aura eu un reportage sur la spiruline : demain pas de problème alimentaire, on mangera des algues « si riches en protéines »… Mieux vaut adhérer à l’association Démographique Responsable que perdre son temps devant la télé. Mieux vaut lire ce blog pour en savoir plus, ainsi des discours de Sarko :

– Nicolas Sarkozy en 2016 : « Nous sommes 7 milliards d’habitants. En 2100, nous serons 11,5 milliards. La question des conséquences de cette démographie est donc centrale pour les grands équilibres de la planète ». Il souhaite que « la communauté internationale prenne en main le premier problème de la planète, qui est celui de la démographie mondiale ». Il préconisait « une conférence mondiale sur la démographie ». À son avis, le sujet doit « faire l’objet, chaque année, d’une conférence comparable à celle sur le climat».*

– Nicolas Sarkozy en septembre 2019 devant le MEDE :« Quand je suis né en 1955, il n’y avait pas si longtemps, il y avait 2,5 milliards d’habitants. Sur moins de la durée de vie d’un homme, la population mondiale été multipliée par trois. C’est incroyable ! Dans 30 ans nous serons 9 milliards, à la fin du siècle 11 milliards. C’est fait, quoi que nous décidions. Les dérèglements climatiques, le monde en a connu, mais le plus grand choc est démographique. Un choc comme celui-là, le monde ne l’a jamais connu. Dans 30 ans le Nigeria aura plus d’habitants que les USA. On va passer de 1,2 milliards d’Africains à 2,5 milliards. La crise démographique n’a pas encore commencé, elle est à venir. On peut refuser cela, mais promouvoir le développement durable sans se poser la question de l’explosion démographique, cela n’a pas de sens. Le sujet démographique est un sujet monumental, tectonique et il n’y a pas un seul organisme international qui aide à réfléchir sur l’évolution démographique mondiale alors qu’en agriculture il y en a une dizaine. La question, c’est combien d’êtres humains peuvent vivre en même temps sur cette planète. J’entends bien la difficulté, le désir d’avoir des enfants, ce que cela représente. Mais est-ce qu’on ne voit pas que toutes les espèces ont vocation à disparaître par surpopulation ou par appauvrissement des ressources. Et on pense que cela ne se passera pas pour nous les humains ? Je suis assez fasciné de voir les multiples discussions sur le climat et la gêne quand on discute d’évolution de la démographiemondiale. » **

* http://www.lejdd.fr/Politique/Sarkozy-preconise-une-conference-mondiale-sur-la-demographie-783501

** https://www.youtube.com/watch?v=VuwncVRV4Iw&feature=youtu.be

Partagez ...

9 réflexions sur “Surpopulation, la télé en parle… très mal”

  1. Seule dame nature peut réduire drastiquement et rapidement la population humaine par des moyens terrifiants et définitifs tels un sursaut gamma (rayonnement issu de l’ exoplosion d’ une étoile) , l’ éruption d’ un supervolcan , l’ apparition d’ un trou noir au voisinage de la terre , la collision avec un astéroïde ou une planète géante , …

    1. Mais non, Dame Nature n’aura même pas besoin de sortir les grands moyens. Je l’ai dit X fois, quand tout s’effondrera ce problème se règlera de lui-même, et même très rapidement. En tous cas beaucoup plus vite que pour passer de 500 millions à 8 milliards. Donc pas besoin de s’en faire pour ça, patience ! Moi je ne suis pas pressé.

  2. Quand les zombies affamés du 1/3 monde viendront en Europe , on criera « Cannibales ad portas « 😁

  3. De toute façon les carottes sont cuites, et même carbonisées à vrai dire…

    Dès lors que le pétrole et le phosphate vont diminuer de manière conséquente, alors autant dire qu’il va y avoir des famines en masse…. partout sur le globe…. Beaucoup d’îles finiront comme l’île de Pacques… Les aides internationales ne pourront plus acheminer et approvisionner les îles en nourriture, donc il est à craindre et à prévoir que le cannibalisme deviendra monnaie courante…. Des vrais croques-messieurs, et mesdames aussi qui passeront dans la marmite…

    1. Slogan de la décroissance démographique accélérée : « Terriens , mangez votre voisin , faites un geste pour la planète « 😎

      1. Oui mais, encore faut-il soit bon, le voisin ! Parce que moi, voyez-vous, j’aime les bonnes choses. Ainsi je préfère bouffer la voisine. Et encore pas tout, juste les meilleurs morceaux. La juste mesure quoi. 🙂 🙂 🙂

  4. Ah Sarko, ah ça oui c’est un bon ! Ah que oui c’est une référence !
    « L’écologie ça commence à bien faire ! Eh casse toi pov’con ! »
    Si ça peut vous faire plaisir, va pour la grand messe annuelle comparable à celle pour le climat. La COP26 étant reportée en 2021, je propose même qu’on commence dès cette année, au diable le Covid. Ainsi les merdias nous parleront un peu plus du problème démographique, trois ou quatre jours c’est déjà ça.

    1. Sarko et le très socialiste Strauss Khan, ils se faisaient les yeux doux tous les deux pour maintenir ce fameux système UmPs… Ainsi que le très écologiste Cohn Bendit, qu’on peut dire qu’ils se faisaient les yeux doux tous les 3 pour maintenir le système Europe-Ecologiste UmPs…. Tu connais bien, ils font semblant de se disputer devant les caméras pour entretenir l’illusion d’une opposition dans l’esprit des électeurs, mais une fois sortis du studio ils mangeaient aux mêmes restaurants.. (et surtout à la même table)

Les commentaires sont fermés.