un « pacifiste » en guerre

La guerre a donc donné le droit d’obtenir le prix Nobel de la paix. Quel paradoxe indéfendable ! Il est vrai qu’en termes d’idéologie militariste, pour avoir la paix, il faut préparer la guerre. C’est d’ailleurs le seul discours qu’Obama était capable de tenir pour recevoir sa distinction le 10 décembre : « Je suis le commandant en chef d’une nation engagée dans deux guerres. J’ai juré de protéger et de défendre mon pays. Je ne peux rester passif face aux menaces qui pèsent sur le peuple américain. Je me réserve le droit d’agir unilatéralement si cela s’avère nécessaire pour défendre mon pays. Ce qui est dangereux, c’est ceux qui ont attaqué mon pays depuis l’Afghanistan. » (LeMonde du 12 décembre). Tout ceci constitue un niveau d’analyse indigne d’un chef d’Etat responsable. Barack Obama en reste au mythe de l’Etat-nation du XIXe siècle : pour bâtir « leur » pays et fabriquer le « peuple américain », les Anglo-saxons envahisseurs avaient mené une guerre d’extermination contre les autochtones de l’Amérique du Nord et acheté leurs esclaves en Afrique. Aujourd’hui, on ne peut vraiment pas dire que l’Afghanistan soit une menace pour la plus forte puissance militaire du monde ; on a essayé de trouver Ben Laden, on ne l’a pas trouvé, les GI’s auraient du repartir. Quant à la deuxième guerre, celle de l’Irak, aucun justification dans le discours d’Obama, et pour cause : il n’y en a pas ! Les « armes de destruction massive » ont fait long feu et l’implication de Saddam dans le terrorisme international n’a pas été démontrée. Ah si, y’a du pétrole !

Mon petit Barack, ne sois pas hypocrite. La guerre n’est pas un phénomène naturel qui serait « apparu avec le premier homme », comme tu le laisses croire. L’être humain n’est ni bon, ni méchant, il devient ce que son conditionnement social lui fait ressentir. La guerre n’est pas « un simple fait, comme la sécheresse ou la maladie », c’est la conséquence construite par les humains d’un déséquilibre entre leur activisme clanique et les possibilités de l’écosystème qui leur apporte de quoi vivre. Tu crois « qu’il y aura toujours des guerres », mais si tous les peuples avaient voulu vivre en harmonie avec le territoire qui leur était propre, il n’y aurait jamais eu de guerres tribales.

En définitive, pour avoir la paix, il faut volontairement préparer cette paix et respecter pour cela les possibilités des écosystèmes. Il est vrai que les discours de non-violence de Gandhi ou Martin Luther King sont insuffisants sur ce point, l’écologie n’était pas encore perçue comme un problème à leur époque. Mais nous devrions tous savoir à présent que le mode de vie américain actuel est celui qui perturbe le plus les systèmes écologiques ; la politique américaine est donc facteur de guerres, que ce soit guerres environnementales ou conflits pour l’accaparement des dernières ressources fossiles. Ce n’est pas l’Afghanistan, l’Irak ou l’Iran qui préparent les guerres du climat et autres joyeusetés, c’est Obama, digne successeur de Bush, en défendant le niveau de vie américain. Son prix Nobel « de la paix » est absolument non mérité, indigne du jury d’Oslo.

Partagez ...

10 réflexions sur “un « pacifiste » en guerre”

  1. Je suis allé un jour sur le site alternative libérale. J’ai été horrifié, choqué. Mais n’étant pas maso ni venimeux, je n’y ai jamais remis le clavier.
    Je suggère à quelques uns de nos négationnistes d’y aller … et de rester là-bas.
    Mais que diable venez-vous faire ici ? Vos commentaires n’apportent rien. Il y transpire seulement votre suffisance de riche blanc, un peu chasseur sur les bords, amateur du JT de TF1.

  2. Je suis allé un jour sur le site alternative libérale. J’ai été horrifié, choqué. Mais n’étant pas maso ni venimeux, je n’y ai jamais remis le clavier.
    Je suggère à quelques uns de nos négationnistes d’y aller … et de rester là-bas.
    Mais que diable venez-vous faire ici ? Vos commentaires n’apportent rien. Il y transpire seulement votre suffisance de riche blanc, un peu chasseur sur les bords, amateur du JT de TF1.

  3. Ce blog est attaqué de façon récurrente par des gens qui sont parfois les mêmes sous des pseudos différents, ainsi « AH AH » et « OGM » par exemple. En effet, l’absence de limites peut provoquer une libération de la violence verbale, ce qui compromet la possibilité de tout débat public et se retourne, de ce fait contre la liberté d’expression elle-même. Mais les auteurs de ce blog n’accordent aucun importance aux apprentis-perturbateurs, nous savons tous qu’Internet s’apparente à une cyber-poubelle…

    Ce blog préfère donner la priorité à l’analyse des informations procurées par le quotidien LeMonde : Qu’est-ce qui fait sens ? Quelle place relative donner à tel évènement ou à telle démarche ? Quel doit être le commentaire pertinent d’une information ? Quelle est l’idéologie qui sous-tend l’article d’un journaliste ? Que représente réellement le prix Nobel d’OBAMA ? Tout le reste nous paraît futile…

  4. Ce blog est attaqué de façon récurrente par des gens qui sont parfois les mêmes sous des pseudos différents, ainsi « AH AH » et « OGM » par exemple. En effet, l’absence de limites peut provoquer une libération de la violence verbale, ce qui compromet la possibilité de tout débat public et se retourne, de ce fait contre la liberté d’expression elle-même. Mais les auteurs de ce blog n’accordent aucun importance aux apprentis-perturbateurs, nous savons tous qu’Internet s’apparente à une cyber-poubelle…

    Ce blog préfère donner la priorité à l’analyse des informations procurées par le quotidien LeMonde : Qu’est-ce qui fait sens ? Quelle place relative donner à tel évènement ou à telle démarche ? Quel doit être le commentaire pertinent d’une information ? Quelle est l’idéologie qui sous-tend l’article d’un journaliste ? Que représente réellement le prix Nobel d’OBAMA ? Tout le reste nous paraît futile…

  5. Je réponds au commentaire précédent.
    Con? Stupide? Mensonges? Bêtise? Voilà une façon pour le moins extrême de dire que vous n’êtes pas d’accord . Surtout de la part de quelqu’un qui se revendique de la liberté d’expression.
    Je trouve déplorable de se permettre d’insulter les gens sous couvert d’anonymat.
    En l’occurrence, le fond ne m’intéresse pas ici, c’est la forme : pour qui vous prenez vous mon bon monsieur?

  6. Je réponds au commentaire précédent.
    Con? Stupide? Mensonges? Bêtise? Voilà une façon pour le moins extrême de dire que vous n’êtes pas d’accord . Surtout de la part de quelqu’un qui se revendique de la liberté d’expression.
    Je trouve déplorable de se permettre d’insulter les gens sous couvert d’anonymat.
    En l’occurrence, le fond ne m’intéresse pas ici, c’est la forme : pour qui vous prenez vous mon bon monsieur?

  7. Votre raisonnement est historiquement stupide : ramener le phénomène guerrier à une simple question de territoire et de ressource est parfaitement con.

    En fait, l’ensemble de votre blog est profondément stupide. Sans aucun doute le blog le plus ridicule que je connaisse.

    Toutefois, étant, contrairement à vous, démocrate, je suis fort aise que vous puissiez déballer vos mensonges sur la voix publique, n’ayant rien à craindre de la bêtise.

  8. Votre raisonnement est historiquement stupide : ramener le phénomène guerrier à une simple question de territoire et de ressource est parfaitement con.

    En fait, l’ensemble de votre blog est profondément stupide. Sans aucun doute le blog le plus ridicule que je connaisse.

    Toutefois, étant, contrairement à vous, démocrate, je suis fort aise que vous puissiez déballer vos mensonges sur la voix publique, n’ayant rien à craindre de la bêtise.

Les commentaires sont fermés.