Quand on choisit une alimentation végétarienne, c’est bien parce que l’on est sûr que c’est bénéfique pour quelque chose, n’est-ce pas ? Que vous ayez en tête votre karma, l’environnement, les animaux, votre santé ou toute autre chose, vous pensez bien évidemment que devenir végétarien aura des conséquences bénéfiques. Sinon, pourquoi le faire ?

Eh bien, vous avez raison ! D’ailleurs, pour l’environnement et les animaux, le profit est au-to-ma-ti-que ! […] Et pour la santé, ça peut être aussi tout bénef’. Mais, attention quand même. C’est vrai…, si vous remplacez le steak-frites par une double portion de frites, avec mayonnaise et ketchup en sus pour faire passer, bonjour les dégâts. Là, vous êtes en train de jeter d’une main tout le potentiel de santé que votre choix végétarien à mis dans l’autre (l’autre main…).

Quand on devient végétarien et qu’on a la possibilité d’en tirer profit pour sa santé – même si ce n’est pas cela qui vous a motivé – ce serait trop bête de se rendre malade, non ? Donc, il faut en profiter pour prendre de bonnes habitudes alimentaires, si on ne les a pas déjà. Vous étiez adepte des œufs et du fromage ? Pensez végétal ! Votre placard regorgeait de riz blanc, de pâtes blanches, de pain blanc, de sucre blanc ? Pensez non raffiné ! Vos huiles étaient passées par 36 processus chimiques avant d’arriver sur votre table ? Pensez première pression à froid ! Vos salades vous apportaient la Dose Mortelle Recommandée en nitrates ? Pensez bio !

Bref, quelles que soient vos motivations pour le végétarisme, et même si ça n’a rien à voir avec la santé, l’AVF vous recommande de BIEN manger végétarien. La liste d’affections dont l’incidence peut être diminuée par une bonne alimentation végétarienne est impressionnante. Ça vaut le coup de mettre toutes les chances de son côté, n’est-ce pas ?

Alors, pour résumer, l’Association Végétarienne de France entend par « végétarisme », la pratique d’une alimentation végétarienne équilibrée,

  • variant l’apport en protéines et autres nutriments d’origine végétale,
  • accordant une importance primordiale à la consommation de fruits et légumes,
  • privilégiant les aliments non excessivement raffinés,
  • favorisant les produits cultivés naturellement.

http://www.vegetarisme.fr/vegetarien.php?content=vegetarien_resume

BIEN MANGER VÉGÉTARIEN