Le Havre présente (avec ses travaux autour du tramway et le projet de l’Axe Seine) un bon exemple de cette course à la croissance et à l’image « moderne », qui remet à plus tard la prise de conscience que le développement économique correspond à un modèle de société dépassé. Les élites locales ont choisi de continuer à fonctionner sur le mode « business as usual », suivant un schéma périmé dans lequel le bien-être et l’enrichissement dépende d’investissement économique et de nouvelles constructions et projets démesurés.

Nous invitons chaque citoyen à s’investir et à se manifester lors des enquêtes publiques, à s’organiser localement pour s’opposer à ces projets inutiles et pour réfléchir collectivement à la manière de ménager le territoire. C’est à nous, citoyens, à ne pas nous laisser enlever notre droit à décider de l’avenir des territoires sur lesquels nous vivons. C’est à nous de faire vivre la démocratie localement. Réapproprions-nous ce qui, de fait, nous appartient !

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.partipourladecroissance.net/

Lire aussi : « Le Havre : la relance par la tractopelle »