Envoyez un mail au PDG de Shell pour qu’il renonce à ses projets de forage pétrolier. Demandez solennellement à Shell de ne pas mettre en péril l’écosystème fragile et essentiel de l’Arctique, habitat d’espèces uniques et menacées comme l’ours polaire, le narval ou le renard isatis. Grâce à vous, plus de 180 000 messages ont été envoyés aux responsables de Shell en quelques heures, submergeant leurs boîtes de réception !

Le contenu de votre mail sur http://greenpeace.fr/arctique-en-danger/

Monsieur Peter Voser,

Le 24 Février, un navire de forage de votre compagnie s’apprêtait à mettre le cap sur l’Alaska en vue de démarrer, dès l’été prochain, des opérations de prospection pétrolière.

L’Arctique n’est pas une région que l’on peut exploiter. C’est un espace qu’il faut protéger. Les spécialistes et les scientifiques nous l’ont dit et répété : il serait impossible de mettre en place une intervention de nettoyage en cas de marée noire dans cette partie du monde. Extraire du pétrole dans cette région en toute sécurité pose des défis techniques insurmontables. Vous aurez beau essayer de convaincre l’opinion publique qu’il n’y a aucun risque, nous connaissons la vérité.

Nous savons qu’il n’en est rien.

Je vous demande donc de renoncer immédiatement à vos projets de prospection et d’exploitation pétrolières en Arctique.

Bien cordialement,

En savoir plus.