E

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Dans ce système, une entreprise se considère comme produisant des déchets qui ont pour seule vocation d’être valorisés par d’autres entreprises. Le principe est très ancien, mais les applications limitées. On se contente souvent de parler de la « symbiose de Kalunborg », site industriel au Danemark où le souffre produit par une raffinerie sert à fabriquer des panneaux de plâtre, tandis que l’eau chaude qu’elle génère réchauffe des serres. Une entreprise ne pourra jamais véritablement accéder au statut d’écologique car la complexité des déchets et leur quantité empêche toute symbiose complète avec des entreprises différentes. Toute industrie se détache de la Nature et ne peut en conséquence générer un recyclage durable.

Seule une activité non expansive, de type agricole ou de chasse-cueillette,

limitée à peu de personnes, dans un vaste territoire respectant la biodiversité,

peut être qualifiée d’écologique.