M

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Beaucoup d’obstacles se dressent sur le chemin de l’engagement volontaire, par exemple certains pays ne reconnaissent pas la liberté d’association et les militants des droits de l’individu figurent parmi les principales cibles à abattre.  Plusieurs dizaines d’Etats organisent ainsi une répression multiforme à l’encontre des journalistes, des avocats engagées, des magistrats soucieux de leur indépendance ou même du personnel humanitaire. Plusieurs pays assimilent même toute action pacifique dissidente à du terrorisme. Alors que l’Assemblée générale des Nations-Unies a adopté une déclaration reconnaissant la légitimité des actions des militants des droits, 26 Etat s’en sont ouvertement désolidarisés en affirmant la suprématie de la loi nationale sur tout principe international. La citoyenneté dans les pays répressifs, c’est d’abord de revendiquer les droits obtenus dans les sociétés démocratiques. La citoyenneté dans les pays démocratiques, c’est surtout de se faire le porte-parole de la Biosphère. On doit se battre dans les pays pauvres pour la liberté citoyenne, la classe globale doit combattre son propre mode de vie qui épuise le capital naturel.

La Biosphère se défend mais les dégâts sont immenses,

Devenez militants de l’environnement

Soyez éco-citoyens.