Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Une nouvelle monnaie locale est née en Ardèche du sud, "la Luciole" ! Marie-Christine Baudin, co-fondatrice de cette monnaie, nous raconte son expérience.

Comment avez-vous décidé de lancer la monnaie "La Luciole" ?

J'avais suivi l'expérience de la monnaie SOL et j'ai voulu mettre en place la même chose en Ardèche. Comme je n'ai pas eu de soutien de la part des élus, je me suis lancée dans une expérience indépendante. C'est parti d'une volonté de faire autrement, de valoriser le temps d'une autre façon que par l'argent, de dynamiser l'économie locale et de redonner à la monnaie sa fonction première, celle de l'échange.

Nous avons donc rencontré Philippe Derudder, qui organise des ateliers de compréhension de l'économie et de la monnaie, et nous avons pris contact avec l'association Agir pour le Vivant qui a créé la monnaie locale "l'Abeille" à Villeneuve-sur-Lot. Ils ont été d'une aide très précieuse et nous ont facilité le travail en nous accompagnant dans la mise en place de la monnaie.

Comment fonctionne "La Luciole" ?

Nous nous sommes organisés en association, ainsi les prestataires et les consommateurs peuvent y adhérer. Nous avons constitué une charte éthique afin de constituer un socle commun de valeurs. Et nous signons une convention entre le prestataire et l'association.

Nous avons mis en place une monnaie simple : c'est-à-dire qu'un euro vaut une luciole. Nous avons fait le choix de ne pas utiliser le principe de la fonte qui consiste à donner aux billets une durée de vie limité. Le système de la fonte permet en effet d'augmenter la vitesse de circulation de la monnaie. Mais en même temps, cela conduit à consommer plus puisqu'il y a une date butoir.

Comment se passe l'échange entre l'euro et "La Luciole" ?

Pour pouvoir utiliser "La Luciole", il faut être adhérent de l'association, qu'on soit prestataires ou consommateurs. Ainsi, les adhérents échangent auprès de l'association des euros contre des lucioles. Et nous, nous plaçons les euros à la NEF.

Est-il légal de faire circuler une monnaie non soutenue par un gouvernement national, alors même que la Banque de France a le monopole de la fabrication des billets ?

C'est bien pour cela qu'il s'agit d'une monnaie complémentaire, elle n'est pas là pour concurrencer la monnaie nationale. D'ailleurs, seuls les prestataires ont la possibilité de convertir la luciole en euros, et l'association perçoit 2% de la valeur de l'échange. Les prestataires recevant des lucioles peuvent les dépenser auprès des autres adhérents et ainsi cette monnaie ne sort pas du circuit local. Au niveau de la comptabilité des professionnels, les ventes sont à déclarer comme si elles étaient réalisées en euros, donc finalement cela ne pose pas de problème.

Quel écho a eu cette monnaie en Ardèche ?

En un mois nous avons réussit à avoir 15 prestataires. Les gens sont sensibles à ces questions et sont curieux de voir des initiatives alternatives. Des échanges conviviaux naissent dans les boutiques quand quelqu'un paie en lucioles ! Mais c'est encore trop récent pour mesurer les retombées.

Quels sont les points positifs dans la mise en place d'une monnaie locale ?

C'est tout d'abord une transformation personnelle, cela a été très enrichissant. Et au-delà de l'aspect purement économique, la création de cette monnaie a permis de créer du lien social et d'ouvrir les consciences.

Quels sont les obstacles que vous avez rencontrés ?

Malheureusement une autre monnaie locale a été crée et la personne à l'initiative de cette monnaie n'a pas souhaité coopérer. Elle n'existe pas encore, mais quand elle verra le jour, ça risque d'être compliqué !

De plus, comme nous avons souhaité rester indépendant, nous ne recevons pas de subvention. Et l'impression des billets coûte cher ! Heureusement, avec le groupe des initiateurs, nous avons pu la financer par nos propres moyens.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu'un qui voudrait se lancer dans la création d'une monnaie locale ?

Il faut avant tout avoir la foi et avoir conscience que des petits actes peuvent avoir un impact important. Il faut être très patient, parce qu'entre l'idée et la mise en place effective de la monnaie, cela peut prendre beaucoup de temps ! Et puis, il y a une question qui me semble centrale, celle du sens qu'ont nos euros dans notre compte en banque, lorsqu'on sait que la grande majorité est virtuelle. Il faut toujours garder cela à l'esprit.

Interview réalisée par Teycir Ben Naser, stagiaire au Mouvement Colibris

http://colibris.ning.com/profiles/blogs/la-monnaie-luciole-est-nee-en

Pour en savoir plus, notre fiche « Comment créer une monnaie locale », sur Ekopédia.

Le point de vue des écologistes

  • ITER, symbole de la croyance technologique
    Un article dithyrambique, « Au cœur du chantier ITER, qui va tenter de maîtriser la fusion nucléaire à l’œuvre dans les étoiles ». LE MONDE du 2 juillet verse dans la technolâtrie : « L’aimant supraconducteur circulaire dit « de champ poloïdal », en provenance de Chine, de 10 m de diamètre et d’une masse de 400 tonne, arrive à Cadarache… Le coût …

    ITER, symbole de la croyance technologique Lire la suite »

  • Biosphere-Info, un consensus sur le climat
    Notre synthèse « Biosphere-Info » paraît le premier de chaque mois. Pour la recevoir gratuitement par mail, il suffit de contacter Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Bilan de la CONVENTION CITOYENNE Durant neuf mois, 150 citoyen.e.s ont réfléchi dans le cadre de la convention citoyenne pour le climat. Nous avons suivi attentivement leurs travaux. Voici d’abord la synthèse de leur rapport …

    Biosphere-Info, un consensus sur le climat Lire la suite »

  • Philippe prône le 80 km/h, Macron le 130 km/h
    Le passage au 80 km/h sur les routes voulu par le 1er ministre Édouard Philippe était une limitation de notre démesure, le président Emmanuel Macron n’en veut pas pour les autoroutes : «  Joker, il faut reporter le débat sur les 110 kilomètres/heure. Ce serait profondément injuste que tout votre travail (celui de la convention citoyenne) …

    Philippe prône le 80 km/h, Macron le 130 km/h Lire la suite »

  • Macron répond à la Convention pour le Climat
    Sans commentaire de notre part et en attendant les vôtres, voici les principaux extraits du discours du président Macron : « Vous proposez de réécrire le préambule de la Constitution en plaçant l’environnement au-dessus de nos valeurs, de nos autres valeurs fondamentales. Tel que proposé, la rédaction pour le préambule menace de placer la protection de l’environnement …

    Macron répond à la Convention pour le Climat Lire la suite »

  • 28 juin, la vague verte submerge la Macronie
    Municipales 2020, c’est une bascule historique. Les écologistes deviennent la force principale, non par le poids de leur appareil, mais en imposant leurs thèmes. Petite structure de quatre salariés, sans députés à l’Assemblée nationale, EELV a ravi plusieurs grandes villes, devenant ainsi une force majeure de l’opposition au président de la République Emmanuel Macron. Les écologistes …

    28 juin, la vague verte submerge la Macronie Lire la suite »

  • Le colibri, emblème de l’écologie en marche
    « « Faire sa part » : c’est le mot d’ordre du mouvement Colibris, l’organisation créée en 2007 sous l’impulsion de Pierre Rabhi, chantre de l’agroécologie et de la sobriété heureuse. Or le changement climatique tient pour beaucoup au fonctionnement des grandes structures qui forment le socle de l’économie mondiale ; les productions énergétique et alimentaire sont fortement émettrices de gaz à …

    Le colibri, emblème de l’écologie en marche Lire la suite »

  • Climat, l’Affaire du siècle, inertie politique
    Article Selon une requête déposée devant le tribunal administratif en mars 2019, dite« L’Affaire du siècle », l’Etat méconnaîtrait « ses obligations générales de lutte contre le changement climatique et ses obligations spécifiques en matière d’atténuation et d’adaptation au changement climatique résultant de l’accord de Paris, de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés …

    Climat, l’Affaire du siècle, inertie politique Lire la suite »

  • Constitutionnaliser l’écocide par référendum
    « Ce serait la meilleure façon pour que n’importe quelle association ou citoyen ait la possibilité de saisir le juge pour faire arrêter une activité humaine, une entreprise, une association ou même son voisin » s’exclame le premier ministre Edouard Philippe. Marie Toussaint, Eurodéputée écologiste, donne un point de vue contraire dans  « Référendum sur l’écocide: “Il faut …

    Constitutionnaliser l’écocide par référendum Lire la suite »

  • Référendum climat, que va en faire Macron ?
    Trouver une place dans la Constitution pour la lutte contre le réchauffement climatique, vaste débat. Dès septembre 2017, Nicolas Hulot avait échangé avec l’association WWF de cette possibilité. En mars 2018, Nicolas Hulot avouait en discuter depuis plusieurs mois avec Emmanuel Macron. Fin juin 2018, Nicolas Hulot obtient de l’exécutif que les mots « environnement, …

    Référendum climat, que va en faire Macron ? Lire la suite »

  • Les thuriféraires de « l’écologiste » Macron
    « Le monde d’après sera résolument écologique. » Cela fait penser à une motion de congrès en 2008, « Pour un parti socialiste résolument écologique », 1,58 % des voix, aucune avancée. Cette fois c’est une tribune de 265 parlementaires sous la coupe de Macron qui reprend l’antienne. Un peu de communication et beaucoup de vent, c’est vide et ennuyeux, …

    Les thuriféraires de « l’écologiste » Macron Lire la suite »

Action en cours

2020.03.13 Parlons de suicide « organisé »

Le parlement portugais a dépénalisé l’euthanasiedi 20 février 2020, et par 127 voix pour, 86 contre et 10 abstentions, le Parlement portugais a dépénalisé l [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.12 lutte anti-publicitaire

Les rendez-vous de R.A.P. et de la lutte antipublicitaire : 13 mars [Tours] : Soirée ciné débat "La pub dans la ville : quels enjeux", à l'Étape 84, (84 avenu [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Paris : Marche pour le climat le 14 mar...

A la veille des élections municipales, nous marcherons le samedi 14 mars, partout en France, pour revendiquer notre droit à un avenir. Le programme h: Marche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.11 Municipales et végétarisme

Municipales : carte interactive des candidat·es qui agiront pour les menus végés  L les résultats sur vegepolitique.fr Est-ce que vos candidat·es soutienne [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.10 Marchons pour le climat

Marchons pour le climat Vendredi 13 et samedi 14 mars, de nombreux rassemblements et marches sont organisés un peu partout. Rejoignez la mobilisation la plus proche  [ ... ]

Lire la suite...
2020.03.09 Apprendre à désobéir

Quelques événements désobéissants dans toute la France et au delà.  medi 7 mars, à Paris: Formation à la Désobéissance civile.>Plus d'informations.
Pou [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions