Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Un copwatcher refuse sa condamnation pour refus de fichage biologique après avoir filmé légalement des policiers, et fait appel

Il sera rejugé ce jeudi 28 février 2013 à la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence.

Michel D. témoigne avoir assisté a une interpellation musclée de deux très jeunes immigrés par les forces de l’ordre, qui l’a beaucoup inquiété.

« C’est quoi ton origine ? Tu me réponds ! … c’est quoi ton origine ?! » entend-il d’un policier. Son sang ne fait qu’un tour : Inquiet pour les jeunes, il se met aussitôt à filmer l’interpellation avec son appareil photo, ce qu’il savait légal. Les policiers ont réagi très vivement, et illégalement, attrapant le copwatcher par les cheveux, lui saisissant l’appareil photo, et le mettanten garde à vue après l’avoir accusé de « violences volontaires sur agent » !

En garde à vue, on lui réclame son ADN, sa photo, ses empreintes… Il refuse, pour de multiples raisons qu’il liste dans un document, mais ce refus donne lieu à un deuxième chef d’inculpation.

En première instance, le tribunal a reconnu qu’il était effectivement dans son droit en filmant des policiers, que l’intervention des policiers pour l’empêcher de filmer était illégale, et n’a pas cru en l’accusation des policiers selon laquelle il aurait brutalisé l’agent E. Pourtant, les policiers n’ont pas été inquiétés, la plainte déposée contre eux ayant simplement été classée sans-suites.

Michel D. a pourtant tout de même été condamné à 1000€ avec sursis pour le refus de fichage. Une décision qu’il conteste en appel, la trouvant particulièrement injuste au vu de la gravité des abus policiers restés impunis qu’il a subis ; et considérant qu’elle n’est pas de nature à réellement défendre notre droit légal de se porter témoin d’éventuels abus policiers par le fait de filmer leur action.

Michel espère que les juges le dispenseront cette fois de peine, et même qu’ils le reconnaîtront victime. Et ajoute : « Si la justice ne le fait pas, qui nous protège de la police ? »

Son témoignage :

http://resistons.lautre.net/spip.php?article498

ou encore plus détaillé sur :

http://www.millebabords.org/spip.php?article20963

Convocation :

Le jeudi 28 février 2013 à 14h00 en cour d’appel d’Aix-en-Provence,

chambre 7ème B

 

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2018.09.20 Lire pour la nature et les animaux

Le colloque des JNE sur la condition animale diffusé sur la radio " Parole d'Animaux " gt;> lire
Quels droits donner aux animaux ? par Nathalie Tordjman >> lire [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.18 Sauvons nos forêts

Les garde-forestiers de l’Office national des forêts (ONF) organisent à partir du 17 septembre grande marche à travers la Francepour dénoncer l’industrialisa [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.16 Amis du vélo en ville

Du samedi 22 septembre 15 h jusqu'au dimanche 23 même heure, notre association "Vélocité de l'angoumois" organise son animation annuelle de 24h de Vélocité pour la s [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.12 Marcher, écrire, contre le nucléaire

Retour sur la Grande Marche "nucléaire en questions" Du 27 juillet au 27 août, de nombreux marcheur.se.s, militant.e.s, spécialistes et conférencier.e.s se sont donn [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.11 Assumer le risque de la désobéissance

Martine, 57 ans, sera jugée le 18 septembre 2018 au TGI de Caen pour avoir libéré des canards qui servaient d'appâts à des chasseurs. Etant sans revenu, Martine ne p [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.10 climat, action banques

Pour la journée de mobilisation internationale sur le climat, plus de 600 activistes équipés d’éponges et serpillères ont nettoyé et décrassé Société Généra [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions