Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

de Pierre-Emmanuel Neurohr : « Je connais un journaliste qui écrit des articles enflammés en faveur des opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qui n'a pas de mots assez durs pour qualifier les méchants promoteurs de cet aéroport... et dont je sais, avec certitude, qu'il prend l'avion pour ses vacances. Je connais un écologiste, l'un des organisateurs d'actions contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, qui n'a pas de mots assez durs pour qualifier les méchants promoteurs de cet aéroport... et dont je sais, avec certitude, qu'il prend l'avion pour ses vacances. Le fait de savoir qui sont ces deux personnages n'a aucune importance.

Ce que je souhaite, dans un premier temps, c'est extrapoler. Je postule la vérité première suivante :"La quasi-totalité des écologistes qui s'expriment dans les médias contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes... sont des utilisateurs d'avion".

Encore une fois, j'ai extrapolé, certes, mais pour toute personne un tant soit peu connaisseuse de la typologie sociale des écologistes qui s'expriment régulièrement dans les médias nationaux, cette extrapolation est, vaille que vaille, solide. En fait, il y a même certains écologistes qui ont tenu à préciser que leur opposition à l'aéroport en question ne veut bien entendu pas dire - horreur des horreurs - qu'ils sont contre l'avion, ou contre les chaînes de montage d'Airbus. Ouf, on est rassuré, parce que des machines qui permettent à un être humain d'exploser son quota annuel de CO2 en quelques heures, ça serait trop dommage de les interdire. A partir de là, afin de ne pas avoir à pleurer, il faut recourir d'urgence à l'humour noir le plus désespéré.

Un extra-terrestre qui arriverait sur notre planète et étudierait la situation française ne pourrait en tirer qu'une conclusion, en attendant de pouvoir s'informer plus avant sur les lois physiques qui régissent notre galaxie, jusqu'à plus ample informé. Cette conclusion est la suivante : "Les écologistes français sont opposés aux aéroports, pour plein de bonnes raisons. Sauf l'aéroport où va se poser leur avion."

Je désire en tirer la conclusion logique, bien plus intéressante, suivante. Les gens qui s'opposent officiellement au système qui détruit le climat... utilisent quasiment tous la machine qui détruit le plus efficacement le climat. D'un point de vue logique, la phrase qui précède ne tient pas la route. Des gens qui font leur maximum pour détruire le climat ne peuvent en aucun cas être qualifiés, rationnellement, d'"opposants" au système qui détruit le climat... Si l'on est opposé à X, on ne peut pas en même temps faire le maximum pour que X se réalise.

On peut en déduire, pour ne pas remettre en cause les principes les plus basiques de la logique, que les "opposants" ne s'"opposent" à rien ; que le système destructeur du climat n'a, en face de lui, grosso modo, aucune "opposition". Nous sommes simplement les spectateurs d'un théâtre d'ombres, où des utilisateurs d'avion livrent des joutes oratoires à d'autres utilisateurs d'avion. Passionnant. »
Contactez-nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Informez-vous : www.parti-de-la-resistance.fr

Le point de vue des écologistes

Action en cours

2018.09.20 Lire pour la nature et les animaux

Le colloque des JNE sur la condition animale diffusé sur la radio " Parole d'Animaux " gt;> lire
Quels droits donner aux animaux ? par Nathalie Tordjman >> lire [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.18 Sauvons nos forêts

Les garde-forestiers de l’Office national des forêts (ONF) organisent à partir du 17 septembre grande marche à travers la Francepour dénoncer l’industrialisa [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.16 Amis du vélo en ville

Du samedi 22 septembre 15 h jusqu'au dimanche 23 même heure, notre association "Vélocité de l'angoumois" organise son animation annuelle de 24h de Vélocité pour la s [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.12 Marcher, écrire, contre le nucléaire

Retour sur la Grande Marche "nucléaire en questions" Du 27 juillet au 27 août, de nombreux marcheur.se.s, militant.e.s, spécialistes et conférencier.e.s se sont donn [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.11 Assumer le risque de la désobéissance

Martine, 57 ans, sera jugée le 18 septembre 2018 au TGI de Caen pour avoir libéré des canards qui servaient d'appâts à des chasseurs. Etant sans revenu, Martine ne p [ ... ]

Lire la suite...
2018.09.10 climat, action banques

Pour la journée de mobilisation internationale sur le climat, plus de 600 activistes équipés d’éponges et serpillères ont nettoyé et décrassé Société Généra [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions