année 2008

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

JaneGoodall a utilisé sa notoriété de primatologue pour écrire un livre parfois très personnel et un peu fourre-tout. Mais il fourmille de renseignements (qui ne sont pas toujours référencés). Quelques citations pour te donner envie de lire un livre passionnant :

- Dans le cosmos il n’y a que ceux qui mangent et ceux qui sont mangés. En somme, tout est nourriture.

- La cuisson est un moyen de rendre digestibles des racines trop dures, et inoffensives les herbes empoisonnées. Il est aussi possible d’extraire plus de calories d’une nourriture cuite. Cette nourriture plus apte à la digestion aurait permis une augmentation de l’énergie nécessaire à l’alimentation d’un cerveau plus grand.

- Lorsqu’une nation permet à l’agrobusiness de remplacer d’innombrables petites exploitations par une monoculture plus rentable aux dépens de la diversité des semences,  c’est le système entier qui est menacé : l’apparition d’une maladie peut soudain attaquer des milliards de plants.

- On estime à 0,1 % la part des pesticides qui atteint sa cible effective, ce qui veut dire que toutes sortes de témoins innocents en pâtissent.

- Ce que les gens appellent le progrès (les barrages hydroélectriques, les routes, la déforestation, l’agriculture industrielle) n’est  autre que la corde raide en ce qui concerne l’approvisionnement alimentaire.

- Pour trouver une vraie solution à la faim dans le monde, nous avons besoin de paix, de gestion humanitaire, de compréhension et de compassion et non pas de technologies toujours plus nombreuses.

- Les enfants du continent américain sont devenus les animaux de laboratoire sur lesquels on pourra mesurer les effets à long terme d’une alimentation faite d’OGM.

- Quiconque a déjà vu la terre désolée et profanée après qu’une forêt a été déboisée peut imaginer à quoi ressemble le lit des océans après le passage d’un chalut à crevettes

- Le fourrage et les graines qui servent à nourrir les animaux dont la viande est consommée en Europe exigent une surface de culture sept fois supérieure à l’Union européenne.

- Avant, si vous m’aviez demandé si je disais une prière avant d’abattre un animal, je vous aurais ri au nez. Mais à présent, j’ai compris que les animaux, les êtres humains et les plantes font tous partie de la même planète. Nous sommes partie d’un tout et ça nous dépasse tous.

- l’OMS et la FAO font savoir qu’en vue d’une alimentation plus saine et plus respectueuse de l’environnement, il nous faudra manger 15 % de viande en moins d’ici à l’an 2020.

- Il y a une génération, on trouvait à peu près 800 produits différents dans les supermarchés américains. Aujourd’hui vous aurez partout quelque 30 000 à 40 000 articles alimentaires.

- Chaque calorie d’énergie des aliments standard de supermarché a déjà brûlé près de dix calories d’énergie fossile avant même d’arriver dans notre assiette.

- La plupart des enfants sont déconnectés du monde sensoriel des aliments, et notre société de consommation instaure une barrière qui sépare les enfants du toucher, du goût et de la sensation de la vie réelle. Je suis terriblement attristée pour ces enfants qui n’ont aucune connaissance des bontés de la terre.

- Le but ultime serait que nous puissions élever nos enfants pour qu’ils sachent faire pousser et cuisiner des aliments simples et abordables, tout en prenant soin de notre planète.

(Actes sud)