D

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

C’est, selon Ivan Illich, le résultat d’une évolution de la société industrielle qui rend les personnes dépendantes des biens et services offerts par un marché anonyme et qui disqualifie ainsi les capacités de production des personnes, dévalue les modes de vie traditionnels et corrompt les valeurs. Dans les sociétés vernaculaires (synonyme d’indigène), on cultive au contraire la proximité géographique des activités économiques et des solidarités humaines. C’est un état d’esprit par lequel les gens fabriquent ce qui leur est nécessaire, l’échange vers le marché extérieur étant limité au strict minimum. Lorsqu’on passe de cette économie de subsistance à la monétarisation des échanges, les activités vernaculaires sont éliminées au profit du travail industriel, ce qui dépossède les personnes de la maîtrise personnelle de leur existence. Une société de consommation détourne ainsi les mots nécessaires à la survie pour faire croire au bonheur alors qu’il n’y a qu’artifice technologique et masque vis-à -vis des possibilités d’équilibre entre ces activités humaines et la nature naturelle.

Cultivez les relations de proximité,

habitez un espace que vous engendrez avec vos proches.