Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

- Début par Eva Joly qui rend hommage à René Dumont dont les idées ont progressé : il avait raison, l’eau est précieuse et on le constate aujourd’hui en cette période de sécheresse. A parlé d’écologie de combat car il faudra remettre en cause des situations acquises et des privilèges. Ainsi on a pris 20 points d’endettement pour sauver les banques et surtout les banquiers, sans contrepartie.

A formulé quelques propositions concrètes :  interdire la mutation de propriété si les travaux d’isolation nécessaires ne sont pas faits, le pacte de gouvernement que nous allons signer doit comprendre droit de vote des étrangers résidents. Il y a la facture que les familles reçoivent : 500€ de charges mensuelles dans un HLM passoire énergétique à cause de la surprod nucléaire, et celle que les générations futures devront payer. En conclusion, son parcours de vie et ses combats au service de l’intérêt général : fait l’objet de 5 poursuites judiciaires (woerth, tapie, ventes d’armes angola… ) pour essayer de la faire taire. Elle ne se taira pas. Nous devons influencer la gauche et battre la droite.

- Nicolas Hulot a récité un bon bréviaire, il parle bien c’est sur, mais reste en hauteur. Il a lâché des mots clés  comme décroissance (?) productivisme et nouvelle société mais dans le fond, il reste un commentateur. Exemple il dit vouloir porter une vision contre la vieille fiscalité mais il ne dit pas ce que serait une “nouvelle fiscalité” ou une “fiscalité moderne”. Sur le risque d’un 21 avril, il explique qu’il se rangera derrière l’avis du parti. Sur le reste il était obligé de répondre court puisqu’il était en manque de temps. Un mot sympa en conclu pour Louisa et Moncehf qui “auraient dû être les 5ème et 6eme candidats et parler de la diversité et des quartiers et de la banlieue”. Et explique que la campagne permettra de mettre en avant tous les bons exemples et leur donner de la lisibilité c’est un bon point. Il veut se mettre dans la tête des pas convaincus.

- Stéphane Lhomme a de son côté beaucoup parlé du nucléaire, tant mieux,  mais a surtout parlé de lui… et du nucléaire ; Il a qd même évoqué ses combats “sociaux” à Bordeaux contre Juppé; Et réaffirmé que l’écologie est ancrée à gauche. Il aurait quitté le grenelle de l’environnement si il avait été invité. Et nommerait Eva Joly premier ministre si il était élu président de la République. Moins sympa avec les autres puisqu’il propose que Henri reste maire de Kaysersberg et qu’Hulot prenne des vacances en Argentine une des seules huées de la salle je crois.

- Henri Stoll, beaucoup d’humour, expérience de terrain, a insisté sur la complémentarité de tous les candidats, ça je souscris. A aussi rendu hommage à René Dumont et rappelé le bilan de sa commune et des travaux écolos lancés dans la région. Et érige la victoire contre Sarkozy en objectif numéro 1. L’écologie ne peut pas être de droite, elle est à gauche, clairement à gauche. Henri Stoll propose d’inviter les français à venir dans sa commune pour leur montrer les économies d’énergie qu’il a réussi à faire notamment au château de Kaysersberg. Et parle des 58 emplois relocalisés généralisés par les emplois verts de son usine de déchiquetage de bois et de tous les emplois verts qu’on pourrait créer si on imitait un peu Fribourg. Il rappelle être venu “pour faire sa pub” et démontrer qu’on est une biodiversité, lui c’est élu de terrain (…)

http://www.onfaitcommeonadit.com/2011/06/07/retour-sur-le-premier-debat-de-la-primaire-de-lecologie/?utm_source=Eva+Joly&utm_campaign=68a88ef1b5-NewsprimaireEcolo&utm_medium=email

Ce premier débat s'est déroulé lundi à Toulouse, devant plus de 600 personnes à la Halle aux grains, et suivi par près de 15 000 internautes. Vous pouvez le retrouver intégralement en vidéo.

Le point de vue des écologistes

  • COP25, heureusement qu’il y a Greta
    Greta Thunberg à la COP25 : « Le vrai danger est quand les politiques et les dirigeants d’entreprises font croire que des actions réelles se passent quand, en réalité, rien n’est fait … Les promesses n’incluent pas l’aviation, le secteur maritime et les biens importés ou exportés alors qu’ils incluent la possibilité pour les pays de compenser leurs émissions ailleurs… Ce n’est …

    COP25, heureusement qu’il y a Greta Lire la suite »

  • COP25, article 6 et sac de nœuds
    Le temps presse, les minables engagements étatiques pour réduire les émissions de GES mettent la planète sur une trajectoire de + 3,2 °C en 2100. Or depuis une semaine, les négociateurs des 196 pays réunis à Madrid tentent de résoudre leurs multiples désaccords sur l’« article 6 » qui, sous des aspects très techniques, un jargon impénétrable et des subtilités …

    COP25, article 6 et sac de nœuds Lire la suite »

  • « Casseurs de pub » vingt ans après
    1999 : Automobile, la solution finale ! La civilisation automobile nous conduit tout droit à l’holocauste écologique. Épuisement des ressources naturelles, fossiles, minières… Pollution atmosphérique… Bétonnage massif. Plus sûrement que toutes les dictatures, automobile extermine la vie sur Terre, sasn différence de sexe, de race, d’espèces, animale ou végétale. Le régiment des hommes nouveaux, dans leur armure …

    « Casseurs de pub » vingt ans après Lire la suite »

  • Courrier, vouloir la pub, pas la subir
    Chaque année en France, ce sont environ 18 milliards de publicités non sollicitées, soit 800 000 tonnes de papier, qui arrivent dans nos boites aux lettres. Chaque foyer français reçoit en moyenne 30 kg de prospectus. Fabrication, distribution, ramassage, traitement des déchets, recyclage, abandon en pleine nature… leur impact carbone peut être estimé à environ …

    Courrier, vouloir la pub, pas la subir Lire la suite »

  • Les chasseurs dans le viseur
    La colère anti-chasseurs monte, normal quand on voit le discours des viandards*. Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs : « Ce n’est pas la chasse, c’est la ruralité dans son ensemble qu’attaquent ces activistes minoritaires, comme les végans. Ils ne supportent pas que d’autres vivent différemment. Les chasses traditionnelles existaient avant l’arme à feu. …

    Les chasseurs dans le viseur Lire la suite »

  • Écologie, l’invention du Sauvage en 1973
    Le Sauvage, publié par le groupe du Nouvel Observateur de 1973 à 1981, fut pendant neuf ans le magazine écologique le plus diffusé en France avec une diffusion mensuelle avoisinant en moyenne les 45 000 exemplaires, dont près de 20 000 abonnés. Tout avait commencé avec un numéro spécial du Nouvel Observateur publié en juin 1972 et …

    Écologie, l’invention du Sauvage en 1973 Lire la suite »

  • La bibliothèque idéale de l’écologie
    Comment penser l’écologie aujourd’hui ? Quels sont les intellectuels qui comptent dans les différentes sphères de réflexion de l’environnement, du climat et de la biodiversité? L’équipe de « Soft Power » sur France Culture propose sa petite bibliothèque idéale de l’écologie. On présente 100 éco-intellectuels, et seulement une personne qui s’intéresse à la démographie, Françoise d’Eaubonne. Nous …

    La bibliothèque idéale de l’écologie Lire la suite »

  • Grève du 5 décembre et limites planétaires
    Les manifestations de masse vont plutôt à la protection des avantages acquis, nous ne serons jamais plusieurs millions dans les rues pour exiger la sobriété partagée. La volonté de combattre le 5 décembre la énième réforme des retraites en était un exemple parmi d’autres. Les limites planétaires, on s’en fout quand on est cheminot ou …

    Grève du 5 décembre et limites planétaires Lire la suite »

  • COP25, un unanimisme de façade
    Pedro Sanchez, chef socialiste du gouvernement espagnol : « le négationnisme climatique n’est plus le fait que d’une poignée de fanatiques ». Carolina Schmidt, ministre de l’environnement du Chili qui préside la COP25 : « Les crises sociale et environnementale du XXIe siècle sont les deux faces d’une même pièce, on ne peut pas s’attaquer à l’une sans faire face à …

    COP25, un unanimisme de façade Lire la suite »

  • L’historique du fiasco climatique
    L’alerte climatique, elle remonte à…. il y a très longtemps. Temps perdu ne se retrouve pas ! 1857: la scientifique américaine Eunice Newton Foote avait identifié le phénomène de l’effet de serre, mais n’avait pas pu signer sa découverte, car « les femmes n’avaient pas l’autorisation d’exposer des travaux scientifiques ». 1896 : le chimiste suédois Svante Arrhenius prévoit …

    L’historique du fiasco climatique Lire la suite »

Action en cours

2019.12.09 guide de lecture avec JNE

..• Le livre des animaux magiques - eur Daugey et Chiara Dattola - Éditions du Ricochet >> ire
..• Zoologie illustrée, collection Van BerkheyCarmen Soria [ ... ]

Lire la suite...
2019.12.05 Décembre au jardin

Décembre au jardin/strong> Coupez votre bois de chauffage, taillez les arbres à pépins, protégez les plantes sensibles… vivante lance les podcasts « Champs d [ ... ]

Lire la suite...
2019.12.02 agir Zero déchets

La France produit 37 millions de tonnes de déchets ménagers par an. ir d'autres chiffres BIENTÔT LES ÉLECTIONS MUNICIPALES Pour agir sans être candidat.e, Zero  [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.28 Réfléchir à sa propre fin de vie

Grâce à sonichier des directives anticipées– informatisé et sécurisé – grâce à son service te et à ses bénévoles, grâce à sa connaissance des [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.25 Actions de désobéissance

plusieurs événements désobéissants auront lieu ces prochaines semaines en région parisienne.
ng>1) Du 28 au 29 novembre, à Paris, Lille, Lyon: Actions contre l'expansio [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.20 S'entraîner à désobéir

Plusieurs événements désobéissants auront lieu ces prochaines semaines en région parisienne.
Du 20 au 22 novembre, à Paris: Action de désobéissance civile contr [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions