Plus d'actions...

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Nous Sea Shepherd, nous ne sommes pas une organisation de protestation mais une organisation qui se place dans l’action. Si les baleiniers japonais remettent le cap sur l’océan austral, nous sommes nous aussi prêts à les affronter une nouvelle fois mais à vrai dire je ne crois pas qu’ils oseront… Quoi qu’il en soit, cette hypothèse est intégrée dans notre budget pour les douze prochains mois et il est clair que nous ne les laisserons pas opérer.

Le gouvernement japonais semble décidément déterminé à vous nuire, comme en a témoigné la contre-proposition qu’il a formulé à la suite de votre accord avec les autorités de la République de Palau pour encadrer le shark finning. Redoutez-vous que Tokyo vous grille la politesse ?

Nous sommes tout à fait disposés à fournir notre aide au Japon dans cette entreprise. Je n’assimile pas son action à une basse manœuvre de déstabilisation, même si le Japon semble dépenser beaucoup d’énergie pour tenter de nous nuire… Si ils s’occupent de protéger efficacement les eaux de la République de Palau contre les pêcheurs de requins nous déploierons nos efforts ailleurs… tout en les gardant à l’oeil.

Vous avez aussi annoncé vouloir sceller des accords avec certains États africains et être en pourparlers avec les décideurs polynésiens. Sur quels dossiers voudriez-vous travailler avec eux ?

Il y a la pêche autorisée et la pêche illégale, qui est omniprésente dans les pays avec lesquels nous sommes en discussion, lesquels ne disposent pas forcément des ressources financières et logistiques nécessaires pour protéger leurs propres eaux territoriales. Là encore l’idée est de leur apporter notre soutien pour lutter contre ce fléau. D’une manière générale, nous sommes prêts à proposer notre collaboration à toutes les autorités désireuses de mieux protéger leur écosystème marin.

« L’impossible peut devenir possible à force de passion, d’imagination et de courage »

La collaboration entre Sea Shepherd et Peter Bethune a pris fin l’an dernier. Soutenez-vous néanmoins, sur le fond et sur le forme, l’association Earthrace Conservation qu’il a récemment créée ?

Nous ne travaillerons pas avec Peter Bethune. L’an dernier, à la suite du naufrage du trimaran Ady Gil (NDLR : coulé à la suite d’une collision très médiatisée avec le baleinier japonais Shonan Maru 2), il a dit devant la justice que je lui avais demandé de le saboter, ce qui est totalement faux et contraire à l’esprit de notre mouvement. Vous m’imaginez demander à l’un de mes collaborateurs de couler l’un de nos propres navires ? C’est ridicule ! Ce n’était pas ma décision mais la sienne…

On connaît votre scepticisme à l’égard des initiatives menées par les grandes ONG, WWF et Greenpeace - association dont vous avez été un militant actif dans les années 1970 – pour ne citer qu’elles. Vos aspirations sont néanmoins sensiblement identiques, en particulier sur la question du thon rouge. Excluez-vous catégoriquement, même à long terme, une entente avec l’une de ces grandes ONG de protection de la nature dans le cadre d’une campagne ?

Moi je veux bien travailler en partenariat avec Greenpeace, nous leur avons tendu la main durant la campagne de l’an dernier mais ce n’est pas la volonté de ses dirigeants. Greenpeace rétribue des professionnels. Mes volontaires, eux, risquent leur vie et croient dur comme fer en ce qu’ils font. Incontestablement, les militants des autres associations ne prennent pas les mêmes risques que nous. L’explication de leur attitude se trouve sans doute là…

Vous défendez la cause écologique depuis de longues décennies. Quels sont les grands enseignements que vous avez tiré de ce long combat ?

Je dirige Sea Shepherd depuis 1977. Après toutes ces années, j’ai pu constater à quel point l’argent conditionnait tout ou presque. On ne peut obtenir des résultats probants qu’en mettant le facteur économique dans la balance.

A l’heure actuelle, les Etats ne font rien ou presque pour les océans. Le thon rouge est un bon exemple. Avec la diminution des stocks, il est devenu le poisson le plus cher du monde. Certains spécimens sont vendus des centaines de milliers de dollars et ceux qui les achètent participent directement au massacre. Du moment que l’argent rentre, les autorités y trouvent leur compte. La priorité ne doit pas être la lutte contre le réchauffement climatique mais la protection des espèces, de toutes les espèces, les poissons bien sûr mais aussi les bactéries et les insectes. Je suis à la fois pessimiste et optimiste. Pessimiste quand je vois l’ampleur de la tâche à accomplir et l’état actuel de la planète mais également optimiste car l’impossible peut tout de même devenir possible. A force de passion, d’imagination et de courage.

http://www.zegreenweb.com/sinformer/nature-voyage/interview-de-paul-watson-figure-incontournable-de-la-preservation-des-oceans,26939

Le point de vue des écologistes

  • La nouvelle Miss France, Maëva Coucke
    Miss Nord-Pas-de-Calais, Maëva Coucke, 23 ans, a été élue Miss France. Contrairement à ce qui a pu être revendiqué, le concours des miss est tout sauf un pendant du féminisme. A moins que le féminisme ne se réduise à la promotion d’un modèle de beauté hyper-standardisé et ouvertement commercialisé ? Au-delà du fait que nous doutions …

    La nouvelle Miss France, Maëva Coucke Lire la suite »

  • COP25, heureusement qu’il y a Greta
    Greta Thunberg à la COP25 : « Le vrai danger est quand les politiques et les dirigeants d’entreprises font croire que des actions réelles se passent quand, en réalité, rien n’est fait … Les promesses n’incluent pas l’aviation, le secteur maritime et les biens importés ou exportés alors qu’ils incluent la possibilité pour les pays de compenser leurs émissions ailleurs… Ce n’est …

    COP25, heureusement qu’il y a Greta Lire la suite »

  • COP25, article 6 et sac de nœuds
    Le temps presse, les minables engagements étatiques pour réduire les émissions de GES mettent la planète sur une trajectoire de + 3,2 °C en 2100. Or depuis une semaine, les négociateurs des 196 pays réunis à Madrid tentent de résoudre leurs multiples désaccords sur l’« article 6 » qui, sous des aspects très techniques, un jargon impénétrable et des subtilités …

    COP25, article 6 et sac de nœuds Lire la suite »

  • « Casseurs de pub » vingt ans après
    1999 : Automobile, la solution finale ! La civilisation automobile nous conduit tout droit à l’holocauste écologique. Épuisement des ressources naturelles, fossiles, minières… Pollution atmosphérique… Bétonnage massif. Plus sûrement que toutes les dictatures, automobile extermine la vie sur Terre, sasn différence de sexe, de race, d’espèces, animale ou végétale. Le régiment des hommes nouveaux, dans leur armure …

    « Casseurs de pub » vingt ans après Lire la suite »

  • Courrier, vouloir la pub, pas la subir
    Chaque année en France, ce sont environ 18 milliards de publicités non sollicitées, soit 800 000 tonnes de papier, qui arrivent dans nos boites aux lettres. Chaque foyer français reçoit en moyenne 30 kg de prospectus. Fabrication, distribution, ramassage, traitement des déchets, recyclage, abandon en pleine nature… leur impact carbone peut être estimé à environ …

    Courrier, vouloir la pub, pas la subir Lire la suite »

  • Les chasseurs dans le viseur
    La colère anti-chasseurs monte, normal quand on voit le discours des viandards*. Willy Schraen, président de la Fédération nationale des chasseurs : « Ce n’est pas la chasse, c’est la ruralité dans son ensemble qu’attaquent ces activistes minoritaires, comme les végans. Ils ne supportent pas que d’autres vivent différemment. Les chasses traditionnelles existaient avant l’arme à feu. …

    Les chasseurs dans le viseur Lire la suite »

  • Écologie, l’invention du Sauvage en 1973
    Le Sauvage, publié par le groupe du Nouvel Observateur de 1973 à 1981, fut pendant neuf ans le magazine écologique le plus diffusé en France avec une diffusion mensuelle avoisinant en moyenne les 45 000 exemplaires, dont près de 20 000 abonnés. Tout avait commencé avec un numéro spécial du Nouvel Observateur publié en juin 1972 et …

    Écologie, l’invention du Sauvage en 1973 Lire la suite »

  • La bibliothèque idéale de l’écologie
    Comment penser l’écologie aujourd’hui ? Quels sont les intellectuels qui comptent dans les différentes sphères de réflexion de l’environnement, du climat et de la biodiversité? L’équipe de « Soft Power » sur France Culture propose sa petite bibliothèque idéale de l’écologie. On présente 100 éco-intellectuels, et seulement une personne qui s’intéresse à la démographie, Françoise d’Eaubonne. Nous …

    La bibliothèque idéale de l’écologie Lire la suite »

  • Grève du 5 décembre et limites planétaires
    Les manifestations de masse vont plutôt à la protection des avantages acquis, nous ne serons jamais plusieurs millions dans les rues pour exiger la sobriété partagée. La volonté de combattre le 5 décembre la énième réforme des retraites en était un exemple parmi d’autres. Les limites planétaires, on s’en fout quand on est cheminot ou …

    Grève du 5 décembre et limites planétaires Lire la suite »

  • COP25, un unanimisme de façade
    Pedro Sanchez, chef socialiste du gouvernement espagnol : « le négationnisme climatique n’est plus le fait que d’une poignée de fanatiques ». Carolina Schmidt, ministre de l’environnement du Chili qui préside la COP25 : « Les crises sociale et environnementale du XXIe siècle sont les deux faces d’une même pièce, on ne peut pas s’attaquer à l’une sans faire face à …

    COP25, un unanimisme de façade Lire la suite »

Action en cours

2019.12.09 guide de lecture avec JNE

..• Le livre des animaux magiques - eur Daugey et Chiara Dattola - Éditions du Ricochet >> ire
..• Zoologie illustrée, collection Van BerkheyCarmen Soria [ ... ]

Lire la suite...
2019.12.05 Décembre au jardin

Décembre au jardin/strong> Coupez votre bois de chauffage, taillez les arbres à pépins, protégez les plantes sensibles… vivante lance les podcasts « Champs d [ ... ]

Lire la suite...
2019.12.02 agir Zero déchets

La France produit 37 millions de tonnes de déchets ménagers par an. ir d'autres chiffres BIENTÔT LES ÉLECTIONS MUNICIPALES Pour agir sans être candidat.e, Zero  [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.28 Réfléchir à sa propre fin de vie

Grâce à sonichier des directives anticipées– informatisé et sécurisé – grâce à son service te et à ses bénévoles, grâce à sa connaissance des [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.25 Actions de désobéissance

plusieurs événements désobéissants auront lieu ces prochaines semaines en région parisienne.
ng>1) Du 28 au 29 novembre, à Paris, Lille, Lyon: Actions contre l'expansio [ ... ]

Lire la suite...
2019.11.20 S'entraîner à désobéir

Plusieurs événements désobéissants auront lieu ces prochaines semaines en région parisienne.
Du 20 au 22 novembre, à Paris: Action de désobéissance civile contr [ ... ]

Lire la suite...
Autres Actions