C

RÉSEAU de DOCUMENTATION

des ECOLOGISTES

Dans le sens ordinaire du mot culture, il s’agit de formation de l’esprit pour laquelle on étudie œuvres d’art, tableaux et sculptures, littératures et filmographie, tout ce qui faisait l’esprit cultivé des classes bourgeoisies et qui est devenu l’élitisme pour tous. Mais le sentiment artistique de la classe globale n’est qu’une toute petite partie de notre conditionnement social. Ce qui fait la culture au sens sociologique, c’est tout ce qui résulte d’une socialisation permettant à un individu de s’insérer dans une société en adoptant son langage. Aucune nature ou artifice n’a d’impact que dans la socialisation du regard grâce aux mots qui habillent les choses ; c’est l’appartenance à une même culture qui entraîne aussi bien la cohésion d’une communauté que les rapports plus ou moins conflictuels ou indifférents des individus vis à vis de la Nature. Dans les sociétés traditionnelles, c’est l'incessante répétition des pratiques maintenues identiques à elles-mêmes qui immobilisent les rapports de force ; dans la culture occidentale, c’est l’illusion de la liberté individuelle qui fait entreprendre de nouvelles choses pour mieux se faire piéger par la société de consommation. Mais une culture qui oublie la nécessaire insertion de l’individu dans la Biosphère ne peut qu’être incomplète, imparfaite, inconsciente.

Votre culture à construire doit fonder un équilibre durable

entre des relations sociales apaisées

et l’intégrité de la Biosphère à reconstituer.