ségolène ou ségolène ?

Etude comparative des professions de foi

(source : l’hebdo des socialistes du 14 octobre 2006)

Laurent Fabius, candidat du projet socialiste pour faire gagner la gauche

L’élection présidentielle ne ressemblera pas aux précédentes, le contexte est inédit : …(et) la planète à sauver du réchauffement climatique.

J’ai pris 7 engagements (dont) une loi programme fixant nos objectifs précis pour la protection de l’environnement et la nomination d’un vice premier-ministre chargé du développement durable.

Je veux être le candidat du rassemblement de la gauche et des Verts. Mes combats sont ceux de la gauche rassemblée : …(et) la social-écologie.

Ségolène Royal, devoir de victoire

Ministre de l’environnement, j’ai agi avec fermeté contre les lobbies (loi sur l’eau et sur les déchets), mené des négociations âpres, notamment au Sommet de la Terre de Rio, et  déjà soutenu les énergies renouvelables. Je retiendrai des perspectives exigeantes :

– Pour l’emploi, en choisissant résolument l’excellence environnementale, riche d’activité et de métiers nouveaux ;

– Pour l’excellence environnementale : je veux faire de la France un pays exemplaire en Europe et dans le monde dans la lutte contre le réchauffement de la planète, la gestion de l’eau, la priorité aux énergies renouvelables, le développement des transports propres, le traitement des déchets et la mise en place d’une véritable fiscalité écologique.

Dominique Strauss-Kahn, social et démocrate !

Je veux que nous nous saisissions aussi des questions du futur. La révolution énergétique de l’après-pétrole est devant nous.

Pour la Biosphère, pas de doute, il faut voter Ségolène !

Partagez ...